En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Nelson Montfort devant une commission de discipline

02.

Jean Dujardin, dernière victime des fausses morts

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Prévention
Deux premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 15 min 18 sec
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme deux premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 heure 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 4 heures 45 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 5 heures 52 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 6 heures 51 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 13 heures 3 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 13 heures 35 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 52 min 20 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 4 heures 35 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 5 heures 19 min
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 6 heures 34 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 7 heures 27 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 10 heures 8 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 13 heures 22 min
décryptage > High-tech
Intrusion malveillante et vol de données

Comment protéger votre smartphone d’un piratage à la Jeff Bezos

il y a 13 heures 59 min
© wikipédia
La ville romaine d'Herculanum, détruite après l'éruption du Vésuve.
© wikipédia
La ville romaine d'Herculanum, détruite après l'éruption du Vésuve.
Trésors antiques

Une technologie française sur le point de révéler les secrets de manuscrits antiques que personne n'avait pu lire depuis la destruction de Pompei

Publié le 22 janvier 2015
Une équipe scientifique a réussi déchiffrer des lettres grecques sur ces documents antiques très abîmés, provenant d'Herculanum. L'expérience a été rendue possible grâce au rayonnement synchrotron de l’ESRF, situé à Grenoble.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une équipe scientifique a réussi déchiffrer des lettres grecques sur ces documents antiques très abîmés, provenant d'Herculanum. L'expérience a été rendue possible grâce au rayonnement synchrotron de l’ESRF, situé à Grenoble.

Une nouvelle fenêtre vers le passé ? C'est peut-être bien ce que la possibilité offerte par la lecture de manuscrits antiques, rendue possible grâce à une technologie révolutionnaire.

Petit rappel historique : lors de son éruption en 79 avant Jésus-Christ, le Vésuve, un volcan du sud-ouest de l'Italie, a rayé de la carte les prospères cités romaines de Pompéi et d'Herculanum, engloutissant des milliers de personnes, des bâtiments et des chefs d'œuvres antiques.

Depuis plusieurs siècles, les travaux des archéologues ont permis de mettre à jour plusieurs trésors de la civilisation romaine, notamment des écrits sur parchemin. A la différence de Pompéi, ensevelie sous la cendre, Herculanum a été balayé par des gaz brulants. Mais si ces manuscrits n'ont pas été détruits, ils ont tout de même été carbonisés. Durant des années, les scientifiques ont alors tenté de déchiffrer ces parchemins. Mais dès lors qu'ils essayaient de les ouvrir, ils provoquaient des dégâts irrémédiables.

"Au départ, les archéologues ont tenté de les ouvrir mécaniquement, en les déployant très doucement à raison d'un centimètre par jour. Mais cela a occasionné des dégâts majeurs. (...) Dans les années 1970, 1980, a été développée la technique dite d'Oslo qui utilisait un produit gélatineux pour essayer de décoller les différentes couches a été testée à Paris sur deux rouleaux conservés par l'Institut de France mais cela n'a pas bien marché. Un rouleau a explosé en 1.800 fragments" a raconté Vito Mocella, chercheur au Conseil national de la recherche (CNR) italien. Différentes techniques d'imagerie ont également été mises en oeuvre au cours des différentes années pour tenter de lire les papyrus sans les dérouler, mais en vain. Les chercheurs de tous horizons ont alors remis la traduction de ces parchemins dans les mains d'une hypothétique technologie future.

Mais l'attente est peut-être bien terminée. Une équipe de chercheurs menée par le fameux docteur Vito Mocella a utilisé une nouvelle technologie laser qui leur permet de déchiffrer l'encre des parchemins, sans ouvrir ces derniers. Pour ce faire, l'équipe a utilisé le rayonnement synchrotron de l’ESRF, à Grenoble, comme ils l'ont expliqué à la revue britannique Nature Communications

Cette puissante technologie aux rayons X (tomographie X en contraste de phase, de son nom savant) a permis aux chercheurs de déceler des lettres grecques sur les rouleaux. Pour le moment, les scientifiques ont étudié deux fragments de parchemin, prêtés par l'Institut de France.

Ils proviennent de la Villa des Papyrus, une résidence romaine exhumée en 1754 par une expédition scientifique. Cette maison abritait une librairie, considérée comme l'unique bibliothèque complète de l'Antiquité. Les experts pensent que cette résidence pourrait avoir appartenu à un homme d'état romain du nom de Calpurnius Piso Caesoninus, le beau-père de Jules César (Herculanum était à l'époque une station balnéaire pour Romains aisés).

Les chercheurs pensent que les manuscrits qu'ils étudient pourraient avoir été écrits par Philodème de Gadara, un philosophe épicurien mort en 40 avant JC. Difficile d'avoir des certitudes pour le moment. Si des lettres ont bien été identifiées, il s'agit maintenant de les placer dans le bon ordre pour aboutir à un texte cohérent.

"Ces parchemins carbonisés sont d'une fragilité extrême", souligne Vito Mocella. "Ils sont automatiquement détruits dès lors que l'on essaie de les ouvrir pour en lire le contenu. Notre but était de montrer que la technique a marché pour lire à l'intérieur des manuscrits sans y toucher. A présent, nous devons peaufiner la technique et les algorithmes".

Le progrès est tout de même sensationnel. Si cette technologie confirmait les espoirs mis en elle, ce serait un pas immense pour la recherche historique. Ces documents permettraient d'en savoir beaucoup plus sur la vie des citoyens romains de l'époque. Des trésors disparus de la littérature, de la poésie et de la philosophie romaine pourraient être dévoilés. "Lorsque cette méthode sera perfectionné, ce sera un véritable bond en avant", s'est enthousiasmé Richard Janko, un professeur de l'Université du Michigan, qui a participé à la traduction des quelques parchemins pouvant être lus.

Si tous les moyens sont mis en œuvre, Vito Mocella estime qu'une "décennie devrait être suffisante pour faire la lecture des rouleaux".  La cité morte d'Herculanum va-elle livré tous ses secrets? Seul l'avenir nous le dira.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Nelson Montfort devant une commission de discipline

02.

Jean Dujardin, dernière victime des fausses morts

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
de20
- 22/01/2015 - 23:27
On va peut etre y trouver des
On va peut etre y trouver des caricatures.
Kaliste
- 22/01/2015 - 21:59
Petit rappel historique
lors de son éruption en 79 avant Jésus... heu APRES Jésus Christ
zouk
- 22/01/2015 - 10:41
Rouleaux d'Herculanum
Le début du texte rectifie heureusement le titre accrocheur. Que vien faire cette mention de Pompei. Je la comprendrais s'il était indiqué que les deux villes ont été les victimes de la même éruption du Vésuve.
Mais le plus important est l'espoir de lire une bibliothèque romaine du 1er siècle.