En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 4 heures 14 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 6 heures 13 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 8 heures 2 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 20 heures 58 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 3 heures 25 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Economie
Effet boule de neige

Covid, moins d'habits, plus de chômage !

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 7 heures 33 min
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 20 heures 31 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 21 heures 22 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 1 jour 5 heures
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Médine dans son clip "Don't Laïk".
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Médine dans son clip "Don't Laïk".
Une musique qui n’adoucit pas les mœurs…

La haine sans voile : et maintenant, voici le rap "islamo-racaille"

Publié le 28 janvier 2015
La vidéo fait fureur dans cette partie de la France qui hait les bibliothèques parce qu’on y trouve des livres. Il faut la voir pour savoir…
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vidéo fait fureur dans cette partie de la France qui hait les bibliothèques parce qu’on y trouve des livres. Il faut la voir pour savoir…

Le rappeur s’appelle Médine, du nom d’une des principales villes d’Arabie Saoudite. Il aurait pu s’appeler La Mecque tant sa foi est brûlante. Mais sans doute a-t-il jugé – n’ayant pas encore fait le pèlerinage nécessaire pour devenir "hadj" – qu’il n’était pas mûr pour prendre le nom de ce lieu sacré entre tous.

Il est français. Mais pas un Français comme les autres car il est discriminé en raison de sa religion. D’où sa révolte qui, pour le moment, prend une forme musicale. La vidéo avec son dernier tube fait un carton : plus de 620 000 vues ! Ça s’appelle "Don’t Laïk" et il chante fort, très fort, pour que sa plainte vengeresse monte jusqu’à Allah.

Ecoutez-la. Ecoutez Médine. Jusqu’au bout si vous pouvez. Et n’hésitez pas à faire pause pour aller vomir. Vous y verrez Marianne, incarnation d’une République qui ne sera parfaite que lorsqu’elle deviendra islamique. Une Marianne genre pétasse, idiote et niaise. Vous y verrez aussi son contraire : des filles musulmanes toutes voilées de blanc, pures et virginales comme il se doit.

Vous entendrez que le groupe animé par M. Médine se définit comme "islamo-racaille". Et vous apprendrez, si vous ne le savez déjà, que la laïcité est une machine diabolique qui complote contre l’Islam. Attardez-vous aussi sur les visages (et la gestuelle) de ceux qui chantent. Ils respirent la haine à l’état le plus sauvage. La haine de ce que nous sommes. Ils sont hideux. Et la laideur poussée à ce degré-là doit être considérée comme un délit.

M. Médine n’est pas qu’un rappeur. C’est aussi un penseur et un philosophe. Il accorde des entretiens. Et comme il est, paraît-il, cultivé, on l’invite pour des débats. Ainsi, il a été convié à la Maison des Jeunes et de la Culture de Gennevilliers. La municipalité locale qui gère la MJC (que vient faire le C ici ?) a, en l’invitant, fait le bon choix. M. Médine est en phase avec son public qui ne lit ni Modiano, ni Finkielkraut.

Face aux "jeunes" (la vidéo de Gennevilliers est édifiante), le philosophe des cités a fustigé la République qui empêche Dieudonné et Kémi Séba (un fanatique antijuif un peu moins connu). Il a été applaudi. Certains savent parler aux femmes. M. Médine sait parler aux "jeunes".

Beaucoup de bruit pour un rap ? Non, pas assez ! M. Médine est hautement représentatif de la déchéance d’une partie de ceux qui résident sur le territoire français. Un seul moteur : la haine. Un seul Dieu : Allah, celui des djihadistes qui se drapent dans des oriflammes noirs en Irak et en Syrie.

Ils ne nous ressemblent pas. Ce qui n’est pas grave. Mais ils voudraient, avec toute la force que leur confère une religion vécue par eux comme un combat, que nous leur ressemblions. Et ça… Si après avoir vu et écouté Médine et ses boys, vous avez besoin d’un peu d’air frais, faites comme moi et mettez du Brassens. Par exemple, "Gare au gorille". Pourquoi celle-là plutôt qu’une autre ? Ça, c’est vous qui voyez…

P.S. : pour rassurer le CRAN, je tiens à préciser que nous descendons TOUS des singes. Mon allusion simiesque ne portait que sur le QI des rappeurs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (50)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mathieu-c
- 03/02/2015 - 12:56
Benoit 2011
Quoi qu'il en soit, c'est bien dommage de ne pas rentrer dans la complexité des choses, tout n'est pas binaire, le méchant rappeur musulman contre la gentille laïcité.... Demandez autour de vous, à des jeunes qui connaissent le rap et Médine, ne se serait-ce que de loin,
Il n’y avait vraiment pas de quoi 1/ faire peur au gens en mélangeant critique et rejet de la laïcité 2/ stigmatiser les jeunes musulmans / ou de banlieue en les réduisant au danger potentiel qu'ils représentent à vos yeux.
mathieu-c
- 30/01/2015 - 20:03
Benoit 2011
Dans le rap, c'est une pratique habituelle que de reprendre à son compte le mépris et l'insulte, comme 'nigger' ou 'dog' aux Etats-Unis, on a 'negro' en France, on entend souvent 'crouille' chez Seyfu. C'est une figure de style et il est dommage d'y voir une définition, une présentation au 1er degré. D'ailleurs juste avant islamo-racaille Médine dit "À la journée de la femme, j'porte un Burquini" c'est aussi c'est aussi du 2ème degré... Mais l'idée que je défends est que ce morceau s'en prend seulement à une laïcité à deux vitesses, que vous faites une grosse erreur de lecture, que la forme du texte est peut-être un peu maladroite et que le clip qui manque de fond semble notamment mettre sur le même plan voile islamique et la tenue des nonnes (ce qui est une erreur), l'idée de fond reste un combat à mener pour que les musulmans ne soit pas plus stigmatisés que les autres croyants. Médine est une personne ouverte à la discussion, le seul à ma connaissance qui ait fait un morceau pour dénoncer la bêtise et la haine de Soral, bien loin de certaines brutes dangereuses, radicales et bornées, que vous auriez dû ciblées dans un articles qui s'en serait pris à des ennemis dignes de ce nom.
Benoit 2011
- 30/01/2015 - 18:36
dav4abe
C'est pas marqué " français " sur votre texte ! Une faute dans presque chaque mot...Les flics vous ont empêché d'aller à l'école ?