En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

03.

Et si Trump avait raison sur la Chine

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

06.

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

07.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

06.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

ça vient d'être publié
light > High-tech
Générosité en cette période difficile
Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le coronavirus
il y a 7 heures 12 min
light > Culture
Tristesse pour les fans
Coronavirus : l'édition 2020 du festival Hellfest de musique metal, organisé à Clisson, est annulée
il y a 8 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un automne de Flaubert" d'Alexandre Postel : Flaubert se libère du démon de la mélancolie. Un roman captivant

il y a 9 heures 31 min
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 10 heures 21 min
pépites > Economie
Nouveau record
Coronavirus : 6,3 millions de salariés sont au chômage partiel en France
il y a 12 heures 59 min
light > Science
Quasar
Event Horizon Telescope : des scientifiques capturent l'image d'un trou noir émettant des jets à haute énergie
il y a 15 heures 6 min
pépites > France
Soulager les services de réanimation
Le Conseil scientifique se prononce pour la prolongation du confinement
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Santé
Le mal français

Ces raisons qui empêchent le secteur public français de gérer son argent efficacement

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Economie
Production relocalisée

Ces faillites qui détermineront bien plus le monde de demain que tous les Grenelle sur un nouvel avenir...

il y a 19 heures 11 min
décryptage > Environnement
Quel cinéma

Parlementaires à la dérive : leur film s’appelle "Le jour d’après" et c’est un navet !

il y a 19 heures 48 min
light > Justice
Star des 12 Coups de midi
Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme pour pédopornographie
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse" de Julia Mourri et Clément Boxebeld : pour déconstruire beaucoup d'idées reçues sur "les vieux" !

il y a 9 heures 6 min
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 9 heures 51 min
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 12 heures 34 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l’assaillant a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 13 heures 24 min
pépites > Europe
Action entravée
Covid-19 : Mauro Ferrari, le président du Conseil européen de la recherche (CER), démissionne
il y a 16 heures 2 min
pépite vidéo > Santé
Mental d'acier
Les conseils de l’aventurier Mike Horn pour surmonter le confinement
il y a 17 heures 30 min
décryptage > Santé
Comparaisons

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

il y a 18 heures 29 min
décryptage > Santé
La bêtise aussi est pandémique

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Société
Petite réflexion de confinement

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

il y a 20 heures 43 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Et si le hasard n'existait pas ? L'étrange pouvoir des coïncidences

Publié le 12 janvier 2015
Certaines coïncidences ont un sens. Elles participent d'un phénomène mystérieux que Jung appelait "synchronicité". La synchronicité est inhabituelle, surprenante. Extrait de "Le pouvoir des coïncidences", de David Richo, publié chez Payot-Rivage (1/2).
Pauline Charneau est Coach Professionnelle Certifiée (ACC, CPCC) et partage ses découvertes sur son blog Passion Coaching (paulinecharneau.com). Elle collabore aussi à plusieurs projets de l'Université Paris-Dauphine. Elle a auparavant occupé...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pauline Charneau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pauline Charneau est Coach Professionnelle Certifiée (ACC, CPCC) et partage ses découvertes sur son blog Passion Coaching (paulinecharneau.com). Elle collabore aussi à plusieurs projets de l'Université Paris-Dauphine. Elle a auparavant occupé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certaines coïncidences ont un sens. Elles participent d'un phénomène mystérieux que Jung appelait "synchronicité". La synchronicité est inhabituelle, surprenante. Extrait de "Le pouvoir des coïncidences", de David Richo, publié chez Payot-Rivage (1/2).

« Il n’y a pas de place pour le hasard dans lemonde plein de sens de la psyché. » Carl Gustav JUNG

Le hasard est l’élément imprévisible, inattendu, incontrôlable et inconnu dans des événements qui nous surprennent de façon heureuse ou au contraire nous choquent. Il n’a pas d’explication. Il est erratique en ce sens qu’il n’est pas soutenu par un modèle ou un plan identifiable. Pourtant, le psychanalyste Heinz Kohut pensait peut-être à quelque chose qui transcende le hasard en parlant du « pouvoir de guérison du déploiement au hasard ». La synchronicité prend des événements dûs au hasard et les lie à notre destinée par la signification qui émerge d’eux, ou à travers eux. C’est ainsi que la synchronicité intervient pour des enjeux plus grands que le simple hasard ou la seule chance.

Le hasard ou la chance est pure coïncidence, c’està- dire synchronisation. La synchronicité est une coïncidence pleine de sens, qui affecte la vie, dirige la destinée et nous offre un encouragement spirituel. Le hasard et la synchronicité peuvent sembler identiques dans leur façon de déployer un événement, mais ils sont aux antipodes. Ce qui fait tourner le hasard en synchronicité, c’est la conscience du déploiement en nous d’un dessein plus vaste. Le hasard nous arrive ; la synchronicité arrive en nous. Le hasard et la chance sont les escortes de la synchronicité quand nous les accueillons avec attention. C’est une autre façon de voir le lien nécessaire entre synchronicité et conscience.

Ceux qui n’honorent pas ou ne croient pas en la conscience spirituelle parlent souvent de hasard et de chance. Certains dénient totalement la réalité du spirituel ou du transcendant, attribuant tous les événements de la vie au hasard. Pourtant, le hasard est bien transcendant lui aussi, puisqu’il survient hors de tout contrôle du moi. Le hasard peut donc être un simple mot pour désigner la synchronicité, comme la chance est un simple mot pour la grâce. Il existe une sortie à notre monde mortel, mais heureusement, il n’y a pas de sortie du monde spirituel.

C’est dans ce cadre que se situe la croyance spirituellement fondée que la synchronicité contient plus de choses que l’oeil ne peut en voir ; qu’un ordre existe sous l’apparence du hasard, et que cet ordre veut se manifester. Cette croyance n’entraîne pas forcément le déisme. On peut refuser l’idée classique d’un Dieu personnel et pourtant croire en un ordre de l’univers qui se manifeste de façon unique en chacun de nous. Ce calibrage ordonné de l’univers vise à l’harmonie de l’homme et de la nature, des personnes entre elles, de la matière et de l’esprit. Quelque chose, nous ne savons pas quoi, agit, nous ne savons pas comment, dans chaque coeur ; en revanche, nous savons bien pourquoi : pour libérer dans le monde existentiel la réalité essentielle de l’amour, de la sagesse et de la guérison. Le Tao l’exprime ainsi : « Il y a quelque chose sans forme et pourtant complet qui existait avant le ciel et la terre. Combien tranquille ! Combien vide ! Ne dépendant de rien, inchangeant, partout répandu en toute chose, infaillible. […] Je l’appelle le sens. » Ce sens est la synchronicité.

En fait, le hasard et l’ordre travaillent de concert. Nous en voyons un exemple frappant dans la proportion d’hommes et de femmes dans le monde. Il n’y a pas de disparité majeure entre eux – même s’il y a un peu plus de femmes. Le genre d’un foetus dépend du hasard, et pourtant une autre force est à l’oeuvre qui conserve une proportion égale dans la population. La loi des probabilités est à l’oeuvre en ceci, les nombres reflétant, voire nourrissant l’ordre de l’univers par leur corrélation avec le hasard.

Le hasard peut n’être qu’une façon joueuse qu’a l’univers de collaborer avec nous dans l’accomplissement de notre destinée. Ainsi, la synchronicité intègre l’irrationnel dans un processus organisé d’évolution. Le défi est toujours le même : croire dans un dessein signifiant malgré une présentation au hasard. Nous voyons dans l’histoire les humains se montrer d’une ignorance crasse et destructeurs, mais aussi touchants dans leur réactivité et leur capacité à réparer. C’est Gandhi peutêtre qui exprimait le mieux cette tension entre notre aspect existentiel et notre conception essentielle : « Je vois que l’humanité survit encore après toutes ses tentatives pour se détruire, et je présume donc que c’est la loi de l’amour qui mène l’humanité. »

« Le ciel dissimule à toutes les créatures le Livre du destin, Hors la page du présent de ce qui est prescrit […] Ô aveuglement sur l’avenir donné dans la bonté, Que chacun puisse remplir le cercle tracé par le Ciel : Qui voit avec l’oeil de Dieu Un héros qui périt et un moineau qui tombe, Des atomes ou des systèmes dévastés, Et à présent une bulle éclate et maintenant un monde. » Alexander POPE, Essai sur l’Homme

Extrait de "Libérez votre Grand Moi !", de Pauline Charneau, publié aux Editions Du Moment, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

03.

Et si Trump avait raison sur la Chine

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

06.

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

07.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

06.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 11/01/2015 - 10:53
Essayons...
C'est une chose que de parler du hasard et de la synchronicité et de pouvoir les différencier intellectuellement.
C'est une autre chose de les percevoir.
Et une autre de les utiliser pour accomplir notre destin.
L'intérêt de ces livres c'est que chaque être humain peut en tirer ce qui lui convient, et c'est déjà un pas en avant vers une meilleure conscience de soi dans le monde qui nous entoure.
Ce n'est donc à priori que du positif...à condition de toujours considérer que nous sommes capables de dépasser le déterminisme, ce qui signifie que l'élargissement salutaire de la conscience ne doit pas entrer dans une soumission inconsciente à autre chose, ce qui est souvent la conséquence d'une nouvelle théorie.
En un mot, ce que nous considérons comme "vrai", ce qui est indispensable et utile, ne doit pas nous enfermer, mais au contraire être la base d'un envol.
Et je recommande à nouveau ici en lecture supplémentaire le livre de Deepak Chopra: "Le livre des coincidences".