En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© REUTERS/Shannon Stapleton
Bonnes feuilles
200 000 ans pour conquérir la planète : la carte de la progression globale de l'homo sapiens
Publié le 24 décembre 2014
Publié chez les Arènes, l'Atlas global est un essai en images, conçu par une équipe de vingt-six historiens et géographes de renom. Aujourd’hui, lumière sur notre ancêtre à tous : l'espèce Homo sapiens, apparu sur la terre voila il y a quelques 200000 ans.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Collectif de 26 historiens et géographes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Publié chez les Arènes, l'Atlas global est un essai en images, conçu par une équipe de vingt-six historiens et géographes de renom. Aujourd’hui, lumière sur notre ancêtre à tous : l'espèce Homo sapiens, apparu sur la terre voila il y a quelques 200000 ans.

L’espèce Homo sapiens est bien la nôtre, celle de Cro-Magnon, mise à jour aux Eyzies en France, mais aussi dans des sites d’Indonésie, du Maroc, de Chine, d’Australie, du Chili... Cet homme moderne a un crâne volumineux (1400 cm3), des membres inférieurs longs propices à la marche. Il a laissé des outils de pierre, d’os très spécialisés qui attestent de ses capacités techniques. Enfin des sépultures élaborées, des signes, dessins, sculptures témoignent d’une culture symbolique. Les analyses de l’ADN mitochondrial, croisées avec les études linguistiques, permettent de restituer les filiations générationnelles et donc de proposer les pistes probables de migrations. La carte des sites archéologiques dépend surtout de l’ancienneté des recherches préhistoriques. La mondialisation contemporaine est aussi une diffusion de cette curiosité qui permet de mieux connaître aujourd’hui les premières migrations. Ces recherches ne sont pas exemptes d’intentions géopolitiques.

Tout commence en Afrique où, parmi les populations Homo plus anciennes, s’individualise il y a 200000 ans une innovation biologique à potentiel culturel: l’homme moderne. Cette origine unique est plus avérée que des origines multiples à partir des Homo antérieurs déjà dispersés dans l’Ancien Monde. La seconde sortie d’Afrique se situerait vers -60000. La diffusion dans l’Ancien Monde se réaliserait selon deux voies, l’une par le sud-est, vers les latitudes tropicales sur les rivages plus tempérés de l’océan Indien, l’autre continentale vers l’Europe. L’homme moderne y cohabite avec un prédécesseur, l’homme de Néandertal, qu’il finit par remplacer. L’eau stockée dans les calottes glaciaires provoque un net abaissement du niveau marin, ce qui transforme en gués des détroits marins, précocement (-50000) vers l’Australie, plus tard (-30000) vers l’Amérique, par la Béringie. L’installation de l’homme moderne en Amérique s’est faite en deux phases : la première vers -30000 par des voies terrestres ou littorales, la seconde vers -15000, qui atteint moins de cinq mille ans après la Terre de Feu. La dernière étape est celle du peuplement de l’Océanie qui débute très vraisemblablement aux îles Fidji en -1500.

En 150000 ans, l’homme moderne a balisé de ses traces la Terre, longtemps une mosaïque d’habitats distincts car distants les uns des autres. Leur mise en relation s’est réalisée à l’initiative de l’Occident qui qualifia ses découvertes de grandes alors qu’elles étaient relatives à sa propre ignorance des autres.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs la droite
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
04.
Ces éléments qui viennent perturber l'idée que le chômage serait revenu à son plus bas niveau depuis 10 ans
05.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
06.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
07.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
05.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
06.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 24/12/2014 - 14:02
Sans..
...oublier l' hématologie qui confirme ces modèles de migrations . Seul le temps me paraît très court .
Fojema
- 24/12/2014 - 11:29
Pour le moment, du moins...
Car les recherches continuent, et je l'espère les trouvailles ... Et ces théories extravaguées sur des restes infimes de mâchoires ou de squelettes sont-elles suffisement étayées ou ne sont-elles que des suppositions sur de vaques indices incomplets ?