En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

07.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 7 heures 11 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 7 heures 44 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 8 heures 47 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 9 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 10 heures 28 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 13 heures 13 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 13 heures 37 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 14 heures 27 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 7 heures 26 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 8 heures 10 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 9 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 10 heures 25 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 34 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 13 heures 31 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 13 heures 49 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 14 heures 27 min
Consommation ostentatoire

Soldes en ligne : pourquoi les sites de e-commerce voudraient nous convertir au Black Friday américain

Publié le 25 novembre 2014
Les grands acteurs américains du e-commerce ont tout intérêt à étendre ce rite en Europe et en France.
Professeur à Paris Ouest, Christophe Benavent enseigne la stratégie et le marketing. Il dirige le Master Marketing opérationnel international.Il est directeur du pôle digital de l'ObSoCo.Il dirige l'Ecole doctorale Economie, Organisation et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Benavent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur à Paris Ouest, Christophe Benavent enseigne la stratégie et le marketing. Il dirige le Master Marketing opérationnel international.Il est directeur du pôle digital de l'ObSoCo.Il dirige l'Ecole doctorale Economie, Organisation et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les grands acteurs américains du e-commerce ont tout intérêt à étendre ce rite en Europe et en France.

Le commerce est aussi une question de rituel. Son caractère obligatoire a un avantage remarquable : il supprime toute culpabilité quant à l'achat, qui en est un des gestes et en fait une sorte de communion. Le rituel est aussi ce qui rassemble et démontre l'appartenance à la communauté au moins par le partage des mêmes gestes. Il encourage aussi l'imitation voire même une forme de compétition qui est l'essence même du phénomène de la consommation ostentatoire : trouver la meilleure bonne affaire, le gadget le plus fun.

Le black friday est un de ces grands rites de la consommation aux Etats-Unis. Il ne l'est pas chez nous. Mais on peut comprendre que les grands acteurs américains du e-commerce aient intérêt à étendre ce rite en Europe et en France en particulier. Ils en maîtrisent les codes et la logistique, ils auraient tout intérêt à en faire une fêtes globale.

Le problème est que ce rite n'existe pas chez nous et qu'il se confronte à une morosité qui encourage la procrastination : les acteurs du commerce se doutent que les achats de Noël se feront à la toute dernière minute, ils s'y préparent.

Si on se met à la place d'Amazon, un exemple parmi les autres, la première conséquence est qu'il faudra sorte les armes lourdes : pour lancer la saison des achats commencer par des soldes généralisées, massives et poctuelles. Une manière d'amorcer la migration de Noel dans les boutiques et dans les rayons électroniques. C'est intéressant, car cette planification de la période promotionnelle est inverse aux soldes traditionnelles : soldons avant plutôt qu'après. Et c'est assez tendance.

Il faut aussi organiser l'atmosphère. Naturellement pour le marketeur, c'est une question de relations publiques. Sensibiliser la presse et les médias, entraîner les unions de commerce, convraincre les centres commerciaux. Ce n'est pas si simple, l’exemple d'Halloween montre que le rite ne s'est pas institutionnalisé, il reste un phénomène de mode, artificiel et périphérique.

Un élément cependant dans nos cultures pourrait servir de point d'accroche : la tradition des "avents". Dans le cérémonial de Noel, certains éléments ont connu une diffusion forte en quelques années et se sont installés pleinement là où ils n'étaient pas avant : les villages de Noel venus d'Allemagne et d'Alsace en sont l'exemple le plus remarquable, ils amènent la neige là ou elle ne tombe pas. Les calendriers de l'avent qui ponctuent les jours du mois précédents et les 4 dimanches d'avant noël avec les bonbons et chocolats pour les enfants et les plus grands. Là aussi une coutume s'est diffusée, sous la forme d'un objet particulier. Son timing correspond au black friday. Et il y aurait sans doute matière à travailler ce calendrier.

D'un point de vue stratégique, notons toutefois que les acteurs dominants du secteur n'ont peut-être pas besoin de cette ritualisation. Les promotions offertes ce jour précis, si elles sont fortes, permettent de préempter le marché en séduisant les consommateurs les plus prévoyants, qui sont aussi ceux qui disposent de la plus grande trésorerie. Cela n'est pas une opération sur les clients, en découvert permanent ! C'est sans doute là toute la finesse de cette stratégie. Même si le black friday n'est pas destiné à s'institutionnaliser, il est une prétexte idéal pour mener cette opération de préemption. 

En conclusion, quelques chiffres : en 2013 au Etats-Unis, ce marché (un seul jour) a représenté 61,4 milliards de dollars et 249 millions de consommateurs. Le marché de Noel français doit être de l'ordre de 10 milliards d'euros avec une dépense qui sera de l'ordre de 520 euros par personne, dont 60 euros pour le e-commerce.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

06.

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

07.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires