En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 12 min 16 sec
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 44 min 56 sec
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 1 heure 12 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 2 heures 7 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 2 heures 18 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 14 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 17 heures 48 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 18 heures 41 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 21 min 33 sec
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 58 min 13 sec
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 2 heures 17 min
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 14 heures 15 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 15 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 18 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 19 heures 13 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 20 heures 24 min
© Reuters
Une oeuvre de Zhang Daqian.
© Reuters
Une oeuvre de Zhang Daqian.
La magie de ses mains

Connaissez vous Zhang Daqian, le peintre dont les œuvres rapportent plus que celles de Picasso ?

Publié le 07 novembre 2014
Les Chinois ne conquièrent pas seulement les secteurs de l'industrie, ils prennent aussi la main sur le marché de l'art. Zhang Daquian, décédé en 1983, accroche la troisième position au niveau mondial en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2013 : 225 millions d'euros. Mieux que Picasso ou Manet...
Pierre Cornette de Saint Cyr est commissaire priseur et président du Palais de Tokyo. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nina Rodrigues-Ely est Directrice de l'Observatoire de l'art contemporain. Elle enseigne le Marché de l'art contemporain et l'Art contemporain à l'INSEEC en Master 2 Marché de l'Art et Négociation à l'international.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Cornette de Saint Cyr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Cornette de Saint Cyr est commissaire priseur et président du Palais de Tokyo. 
Voir la bio
Nina Rodrigues-Ely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nina Rodrigues-Ely est Directrice de l'Observatoire de l'art contemporain. Elle enseigne le Marché de l'art contemporain et l'Art contemporain à l'INSEEC en Master 2 Marché de l'Art et Négociation à l'international.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Chinois ne conquièrent pas seulement les secteurs de l'industrie, ils prennent aussi la main sur le marché de l'art. Zhang Daquian, décédé en 1983, accroche la troisième position au niveau mondial en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2013 : 225 millions d'euros. Mieux que Picasso ou Manet...

Le marché de l'art ne connaît pas la crise : une sculpture d'Alberto Giacometti a été vendue près de 101 millions de dollars à New York lors des enchères d'Automne de Sotheby's. Les artistes chinois ne sont pas en reste, notamment Zhang Daquian, décédé en 1983, mais qui se positionne en troisième position au niveau mondial en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2013 : 225 millions d'euros.

En 2011, son chiffre d'affaires posthume a même atteint les 445 millions d'euros, contre 254 millions pour Picasso, la référence de l'art du XXe siècle..

Cet méconnu du grand public, dont les œuvres s'arrachent à prix d'or et qui a détrôné le maître catalan, est né en 1899 dans la province du Sichuan, limitrophe du Tibet. Jusque dans les années 1940 il se contente de reproduire fidèlement les techniques héritées des grands maîtres chinois, avant d'ajouter à ses productions des influences bouddhiques et occidentales.

Son internationalisation, il la doit à l'exil auquel l'avancée communiste l'a contraint, lui qui est partisan du Kuomintang. Ironie de l'histoire (ou signe du destin), il rencontre Pablo Picasso en 1956 à l'occasion d'un voyage en Europe. Déjà, les observateurs contemporains ont conscience du caractère exceptionnel de cette rencontre au sommet de l'art : le maître occidental et le maître oriental, s'échangeant des tableaux. 55 ans plus tard, le Chinois dépasse le Catalan, et s'installe durablement au sommet des ventes.

Quelles qualités spécifiques le marché de l'art reconnaît-il à Zhang Daquian ?

Nina Rodrigues-Ely : Les artistes chinois sont particulièrement soutenus financièrement par les Chinois eux-mêmes, qui comptent de plus en plus d'acheteurs d'art dans leurs rangs. Pour la nouvelle génération en particulier, l'art contemporain est un champ de spéculation, dans lequel agissent beaucoup de fonds d'investissement. Zhang Daquian est considéré par ces acheteurs ultra-riches comme un peintre historique, qui a réussi très tôt son entrée sur le marché international. C'est ainsi qu'on assiste à une extension du domaine de l'art, et à une relecture de l'histoire de l'art dans la mondialisation.

Pourquoi se vend-il aussi cher ?

Nina Rodrigues-Ely : Parce que les collectionneurs chinois achètent à 99% à des fins spéculatives. La jeune génération de collectionneurs est plus ouverte au monde que la précédente, mais elle continue d'acheter chinois, car cela reste un acte gratifiant.

Pierre Cornette de Saint-Cyr : Cela fait déjà vingt ans que je me suis rendu en Chine pour rencontrer les artistes contemporains. Dans cette civilisation qui a 8 000 ans, l'art est extrêmement important : avant de parler business, il faut avoir des rapports culturels. En revenant j'avais averti les collectionneurs du déferlement de ces artistes. Pourquoi ? Parce que les productions sont de qualité, et parce que la Chine a désormais le statut de "presque première puissance mondiale". Le marché a changé, il est devenu planétaire, et les Chinois l'ont bien compris : ils se positionnent aussi bien au niveau national que mondial. En France, on serait bien inspiré d'en faire autant. Au contraire, nous assassinons nos artistes.

Pourquoi ces artistes peintres chinois qui vendent leurs œuvres à prix d'or sont-ils encore méconnu du grand public français ?

Nina Rodrigues-Ely : Il est vrai qu'en Chine, les gros vendeurs que sont Zhang Daqian, Xu Beilhong ou encore Fu Baoshi ont le statut de "stars". Ils sont très connus dans le monde global de l'art, il faut simplement laisser le temps au temps pour qu'ils touchent un plus grand public. Vu de loin, la culture chinoise reste mystérieuse, il n'est pas étonnant que les noms des grands maîtres et des grandes stars actuelles ne viennent pas à l'esprit aussi simplement que Manet, Picasso ou Giacometti. Pourtant François Pinault contribue à les mettre en avant, notamment Zeng Fanzhi (21e au classement ArtPrice, ndlr).

Le prix de ces artistes contemporains chinois va-t-il se poursuivre à la hausse ?

Nina Rodrigues-Ely : On assiste  une sorte de petite guerre au niveau international. Dans le cadre de ce marché global de l'art, la surenchère est permanente. Les fonds d'investissement, les collectionneurs, matérialisent leurs liquidités dans ces œuvres. Mais attention à ne pas caricaturer, beaucoup d'œuvres d'art contemporaines se vendent à des prix raisonnables. Ce dont nous parlons ici, c'est d'œuvres hors norme. Tous les Giacometti ne se vendent pas à plus de 100 millions de dollars ! Et je tiens à préciser que la dimension identitaire de l'art reste incontournable. Pour les Chinois, il est important d'acheter chinois.

Pierre Cornette de Saint-Cyr : Pour le moment les artistes chinois sont surtout collectionnés par les Chinois eux-mêmes, mais les logiques à l'œuvre aujourd'hui laissent à penser que les Américains et les Européens seront de plus en plus nombreux à se les approprier, comme François Pinault, qui en féru. Pour les collectionneurs du monde entier, le fait de posséder une production chinoise devient de plus en plus incontournable. Ce qu'il faut comprendre, c'est que ce succès n'est pas arrivé par accident, il est l'émanation de 8000 ans de civilisation, et d'une société enfin libérée des chaînes maoïstes.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires