En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 6 min 37 sec
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 4 heures 23 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 13 heures 47 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 15 heures 2 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 16 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 19 heures 27 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 21 heures 37 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 1 heure 21 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 1 heure 50 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 2 heures 16 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 3 heures 21 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 4 heures 48 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 14 heures 21 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 15 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 19 heures 17 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 20 heures 56 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 23 heures 43 min
© Pixabay
Surligner n’aide pas à mémoriser.
© Pixabay
Surligner n’aide pas à mémoriser.
Sciences cognitives

Non, surligner n’aide pas à mémoriser, c’est maintenant prouvé

Publié le 06 novembre 2014
Dans son livre "How we learn", Benedict Carey, journaliste scientifique pour le New York Times, indique que ce n’est parce que l’on surligne un mot que l’on s’en souviendra pour autant. Selon lui, le cerveau n’opère pas dans cet ordre-là...
Francis Eustache est neuropsychologue. Il est directeur d'Etudes à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et dirige l’équipe U1077 de l’INSERM de Caen, unique unité de recherche en France totalement dédiée à l’étude de la mémoire humaine....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Eustache
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Eustache est neuropsychologue. Il est directeur d'Etudes à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et dirige l’équipe U1077 de l’INSERM de Caen, unique unité de recherche en France totalement dédiée à l’étude de la mémoire humaine....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son livre "How we learn", Benedict Carey, journaliste scientifique pour le New York Times, indique que ce n’est parce que l’on surligne un mot que l’on s’en souviendra pour autant. Selon lui, le cerveau n’opère pas dans cet ordre-là...

Atlantico : Les certitudes de millions d’étudiants adeptes du stabilo seraient donc basées sur un postulat erroné ?

Francis Eustache : Disons que c’est exactement pareil que lorsque vous vous reposez sur le fait que vous savez qu’une information se trouve sur internet : vous n’allez pas vous forcer à la mémoriser. Il faut que le surlignage soit une aide à l’apprentissage. Tant qu’il est considéré comme un outil, cela reste positif. Le danger vient du fait de considérer que parce que l’on a effectué une action sur un texte cela change le statut de ce dernier.

C’est une erreur stratégique : le fait d’avoir surligné le texte ne veut pas dire qu’on l’a intégré. D’où ma comparaison avec internet : ce n’est pas parce que je dispose de l’information qu’elle se retrouve dans ma mémoire. Avec une telle approche du surlignage, on s’achète une bonne conscience, jusqu’à ce qu’on se rende compte que ça n’a servi à rien.

Peut-on parler de naïveté de la part des adeptes du surlignage ?

Je ne parlerais pas de naïveté, car c’est un mot connoté. C’est simplement un problème de stratégie cognitive plus ou moins maîtrisée. Intuitivement, on a l’impression de s’accaparer la chose : on oublie que le surlignage n’est qu’une aide à la mémorisation, pas une finalité.

Si le surlignage est un « outil », comme vous dites, cela signifie-t-il qu’il remplit tout de même une utilité ? A quelles conditions ?

Si vous vous amusez à surligner un document de 50 ou 100 pages, vous ne retiendrez rien. Dans ce cas, cela ne sert qu’à pointer les documents qui parmi cette somme sont importants. C’est plus pour les mettre en avant que pour les retenir.

Pour un texte court en revanche, l’idée de surligner n’est pas inutile. Si on surligne a tort et à travers, ça n’a aucun intérêt, mais si on le fait avec parcimonie, alors les éléments importants ressortent. C’est ce que l’on appelle de l’encodage profond : on ne balaye le texte sans comprendre le sens, au contraire on effectue un travail mental qui permet de saisir la substance du texte. Le fait de surligner - tant que cela est fait de manière raisonnée, je le répète - est un travail en profondeur dans le texte, donc une aide à l’apprentissage.

Le surlignage n’est donc une aide qu’a posteriori, c’est-à-dire une fois que l’information importante a déjà été discernée (et a par ce biais déjà commencé à être assimilée) ?

Tout dépend du contexte : on peut lire le texte en entier et surligner après, quand d’autres personnes surligneront au fur et à mesure. Gardons à l’esprit que c’est quelque chose de positif pour l’apprentissage, car c’est le signe d’une structuration de l’ensemble et d’une appropriation. Tant qu’il n’y a pas d’abus de surlignage, cela reste un travail de structuration, de décomposition et de perception du sens des éléments constitutifs.

Le surlignage est-il davantage recommandé pour les personnes dites visuelles ?

Nous avons tous un rapport à la connaissance qui est différent, mais un texte est par définition visuel. On peut observer des variations en fonction du profil des personnes et de leurs us et coutumes. L’informatique notamment change notre rapport à l’assimilation.

A ce propos, la dématérialisation de l’écrit au travers de l’informatique affecte-t-elle notre capacité à retenir ce que nous lisons ?

Si vous entendez par là que comme nous perdons la possibilité de surligner, de souligner ou d’annoter nous serions moins aptes à retenir, je vous dirais que le surlignage n’est qu’accessoire. Il existe beaucoup d’autres d’accessoires pour apprendre.

Simplement, ils obéissent tous à la même logique, qui est celle de l’ « enactment effect » : l’apprentissage accompagné d’un geste. On apprend toujours mieux avec une action qu’avec le mental uniquement. Il en va de toutes les procédures observables en entreprise : la pratique vaut toujours mieux que la lecture d’une notice. Cela va de soi, me dira-t-on, mais c’est redoutablement efficace.

Propos recueillis par Gilles Boutin

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires