En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

02.

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

07.

Coronavirus : le cauchemar des restaurants américains condamnés à la faillite

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

02.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

05.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 14 min 43 sec
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 2 heures 41 sec
pépites > Economie
Vroum
Hausse des ventes de voitures neuves
il y a 16 heures 38 min
pépites > Economie
Crise aux Etats-Unis
Coronavirus : le cauchemar des restaurants américains condamnés à la faillite
il y a 17 heures 50 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol
il y a 22 heures 9 min
décryptage > Economie
Billet vert

Le Dollar est-il en crise?

il y a 22 heures 38 min
pépite vidéo > Santé
Chemin de traverse
La Suède toujours réticente à imposer le port du masque
il y a 23 heures 42 min
décryptage > France
Loi bioéthique

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

il y a 1 jour 34 min
décryptage > France
Récalcitrants au port du masque

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 48 min 18 sec
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 2 heures 14 min
pépites > Politique
Renouvellement
Important mouvement préfectoral
il y a 16 heures 53 min
pépites > International
A la mode
Coronavirus : des New Yorkais adoptent le scooter
il y a 19 heures 2 min
décryptage > International
Ennemi depuis toujours

Entre hyper-ouverture et « pression maximale », quelle sera la stratégie iranienne de Joe Biden ?

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Politique
La famille Le Pen saison 3

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

il y a 22 heures 44 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Bug dans la politique environnementale : les leçons de la crise de la betterave
il y a 1 jour 16 min
décryptage > France
Litté-confiné

Joseph Macé-Scaron : « Avec le Coronavirus, la mort nous a rendu une part de nous-mêmes que nous avions perdue de vue »

il y a 1 jour 40 min
décryptage > Santé
Séquelles

Surdité : le Coronavirus générerait des problèmes d’audition chez un malade sur 8

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
Oubliez la génération Y, c'est sur la génération X qu'il faut miser professionnellement
© Reuters
Oubliez la génération Y, c'est sur la génération X qu'il faut miser professionnellement
Les sacrifiés

Oubliez la génération Y, c'est sur la génération X qu'il faut miser professionnellement

Publié le 27 octobre 2014
A partir de 2015, les premières personnes issues de la génération X auront 50 ans (nées entre 1965 et 1980). Loyaux envers leur profession et enclins à la formation, ils s’investiront dans leur entreprise si on leur donne une vision claire et s'il leur est permis d’accroître leurs responsabilités.
Jean-Noël Chaintreuil
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Chaintreuil est spécialiste en stratégie, management, ressources humaines et réseaux sociaux. Il a lancé la collection Médias Sociaux et plus récemment la collection 101 Questions dont il est le directeur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A partir de 2015, les premières personnes issues de la génération X auront 50 ans (nées entre 1965 et 1980). Loyaux envers leur profession et enclins à la formation, ils s’investiront dans leur entreprise si on leur donne une vision claire et s'il leur est permis d’accroître leurs responsabilités.

Atlantico : Selon une enquête américaine, réalisée pour Inc. , les travailleurs issus de la génération X seraient près de 68% à diriger les 500 plus grosses entreprises américaines. Parallèlement, en France par exemple, ces derniers sont ceux qui ont le plus de mal à sortir du chômage. Comment définir les caractéristiques professionnelles qui ont trait à cette génération ?

Jean-Noël Chaintreuil : La génération X a aujourd’hui entre 35 et 50 ans. La génération X se définit un peu comme la génération martyre, elles n’ont connu ni le côté faste technologique de la génération Y ni le côté rebelle de la génération précédente. Malgré tout il y a des différences intergénérationnelles entre les gens de 35 et de 50 ans. On parle souvent de digital immigrants. Concernant l’enquête des dirigeants américains, j’aimerais par curiosité savoir si cela se vérifie en France, où l’on accorde beaucoup plus d’importance aux diplômes.

Mais je pense que cette génération X a une vision beaucoup plus cynique du monde du travail parce qu’ils ont énormément de mal à accepter le droit à l’erreur, tandis que la génération Y a été bercée par les idées selon lesquelles elles pouvaient mettre en avant leurs erreurs, où au contraire il faut vraiment être très axé performance, leadership. Ce sont des termes qui reviennent régulièrement dans leurs discours. On pourrait l’appeler la génération de la méritocratie, avec ce côté pernicieux qui provoque ce replis sur soi.

Outre l'expérience accumulée, quelles compétences ou traits de caractère peuvent les avantager auprès des employeurs sur la génération Y ?

Encore une fois la complexité prédomine entre ceux qui ont 35 et 50 ans. Ils ont envie d’équilibrer leur vie professionnelle et privée, mais pas autant que la génération Y où l’on retrouve une porosité entre les deux. La génération X n’aime pas mélanger vie professionnelle et privée, au contraire, où il y a une dichotomie entre les deux, où il y a, pour le dire autrement, une interpénétration entre les deux.

Cela peut les pénaliser dans les structures de style «start-up» où les horaires ne sont pas vraiment définis, où l’on consulte ses mails chez soi par exemple

Parmi leurs besoins, il y a celui de la formation. Ils se sentent souvent en décalage avec la génération Y, et il faut quand même leur montrer qu’ils comptent dans l’entreprise. Et ils seront enthousiastes à l’idée de se former, s’investiront si on leur donne une vision claire et si on leur permet d’accroitre leurs compétences. Ils sont dans une logique d’apprentissage mais cadrée. Ils veulent des formations encadrées, comparativement aux personnes de la génération Y qui se trouve plutôt dans l’auto-formation.

En quoi leur train de vie établi peut-il être un avantage concret en termes de travail opérationnel ?

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’ils ne sont pas forcément loyaux envers leurs employeurs, ils le sont envers leurs professions. 45% des X restent moins d’un an dans leur premier emploi contre 39% des Y, et 26% des X restent plus de 3 ans dans leurs premiers emplois contre 28% des Y.

Il est important de se dégager des idées reçues les concernant. Autant les Y ont de vraies caractéristiques communes, autant ce n’est pas forcément le cas pour les X.

Peut-on s'attendre à un même phénomène pour la génération Y, qui commencera à avoir 50 ans en 2020 ?

Les Y à 50 ans ressembleront sans doute à ce qu’ils sont aujourd’hui, car il y a une mutation du travail. Il n'est plus question de de contrat à temps plein. Aujourd'hui, les formes de travail sont de plus en plus variées :  freelances, jobs internationaux, etc. On peut plus facilement passer d’un pays à un autre.

La génération X est la version sacrifiée, comparativement aux babyboomers qui ont vécu plus riches qu’eux. On leur demande d’être digitaux alors que ce n’est pas naturel chez eux. Mais ils ont cette capacité de rigueur, et une expérience. A noter que certaines entreprises sont assez intelligentes pour mettre en place un « reverse-mentoring ». Une personne plus âgée prend sous son aile une personne plus jeune pour lui apprendre son métier, tandis que ce dernier apprendra à son mentor les trucs et astuces du digital, une formation bilatérale finalement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires