En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Oubliez la génération Y, c'est sur la génération X qu'il faut miser professionnellement
Les sacrifiés
Oubliez la génération Y, c'est sur la génération X qu'il faut miser professionnellement
Publié le 27 octobre 2014
A partir de 2015, les premières personnes issues de la génération X auront 50 ans (nées entre 1965 et 1980). Loyaux envers leur profession et enclins à la formation, ils s’investiront dans leur entreprise si on leur donne une vision claire et s'il leur est permis d’accroître leurs responsabilités.
Jean-Noël Chaintreuil est spécialiste en stratégie, management, ressources humaines et réseaux sociaux. Il a lancé la collection Médias Sociaux et plus récemment la collection 101 Questions dont il est le directeur.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Chaintreuil
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Chaintreuil est spécialiste en stratégie, management, ressources humaines et réseaux sociaux. Il a lancé la collection Médias Sociaux et plus récemment la collection 101 Questions dont il est le directeur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A partir de 2015, les premières personnes issues de la génération X auront 50 ans (nées entre 1965 et 1980). Loyaux envers leur profession et enclins à la formation, ils s’investiront dans leur entreprise si on leur donne une vision claire et s'il leur est permis d’accroître leurs responsabilités.

Atlantico : Selon une enquête américaine, réalisée pour Inc. , les travailleurs issus de la génération X seraient près de 68% à diriger les 500 plus grosses entreprises américaines. Parallèlement, en France par exemple, ces derniers sont ceux qui ont le plus de mal à sortir du chômage. Comment définir les caractéristiques professionnelles qui ont trait à cette génération ?

Jean-Noël Chaintreuil : La génération X a aujourd’hui entre 35 et 50 ans. La génération X se définit un peu comme la génération martyre, elles n’ont connu ni le côté faste technologique de la génération Y ni le côté rebelle de la génération précédente. Malgré tout il y a des différences intergénérationnelles entre les gens de 35 et de 50 ans. On parle souvent de digital immigrants. Concernant l’enquête des dirigeants américains, j’aimerais par curiosité savoir si cela se vérifie en France, où l’on accorde beaucoup plus d’importance aux diplômes.

Mais je pense que cette génération X a une vision beaucoup plus cynique du monde du travail parce qu’ils ont énormément de mal à accepter le droit à l’erreur, tandis que la génération Y a été bercée par les idées selon lesquelles elles pouvaient mettre en avant leurs erreurs, où au contraire il faut vraiment être très axé performance, leadership. Ce sont des termes qui reviennent régulièrement dans leurs discours. On pourrait l’appeler la génération de la méritocratie, avec ce côté pernicieux qui provoque ce replis sur soi.

Outre l'expérience accumulée, quelles compétences ou traits de caractère peuvent les avantager auprès des employeurs sur la génération Y ?

Encore une fois la complexité prédomine entre ceux qui ont 35 et 50 ans. Ils ont envie d’équilibrer leur vie professionnelle et privée, mais pas autant que la génération Y où l’on retrouve une porosité entre les deux. La génération X n’aime pas mélanger vie professionnelle et privée, au contraire, où il y a une dichotomie entre les deux, où il y a, pour le dire autrement, une interpénétration entre les deux.

Cela peut les pénaliser dans les structures de style «start-up» où les horaires ne sont pas vraiment définis, où l’on consulte ses mails chez soi par exemple

Parmi leurs besoins, il y a celui de la formation. Ils se sentent souvent en décalage avec la génération Y, et il faut quand même leur montrer qu’ils comptent dans l’entreprise. Et ils seront enthousiastes à l’idée de se former, s’investiront si on leur donne une vision claire et si on leur permet d’accroitre leurs compétences. Ils sont dans une logique d’apprentissage mais cadrée. Ils veulent des formations encadrées, comparativement aux personnes de la génération Y qui se trouve plutôt dans l’auto-formation.

En quoi leur train de vie établi peut-il être un avantage concret en termes de travail opérationnel ?

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’ils ne sont pas forcément loyaux envers leurs employeurs, ils le sont envers leurs professions. 45% des X restent moins d’un an dans leur premier emploi contre 39% des Y, et 26% des X restent plus de 3 ans dans leurs premiers emplois contre 28% des Y.

Il est important de se dégager des idées reçues les concernant. Autant les Y ont de vraies caractéristiques communes, autant ce n’est pas forcément le cas pour les X.

Peut-on s'attendre à un même phénomène pour la génération Y, qui commencera à avoir 50 ans en 2020 ?

Les Y à 50 ans ressembleront sans doute à ce qu’ils sont aujourd’hui, car il y a une mutation du travail. Il n'est plus question de de contrat à temps plein. Aujourd'hui, les formes de travail sont de plus en plus variées :  freelances, jobs internationaux, etc. On peut plus facilement passer d’un pays à un autre.

La génération X est la version sacrifiée, comparativement aux babyboomers qui ont vécu plus riches qu’eux. On leur demande d’être digitaux alors que ce n’est pas naturel chez eux. Mais ils ont cette capacité de rigueur, et une expérience. A noter que certaines entreprises sont assez intelligentes pour mettre en place un « reverse-mentoring ». Une personne plus âgée prend sous son aile une personne plus jeune pour lui apprendre son métier, tandis que ce dernier apprendra à son mentor les trucs et astuces du digital, une formation bilatérale finalement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
06.
Angela Merkel prise de tremblements en pleine cérémonie officielle à Berlin
07.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires