En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

06.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 10 heures 58 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 14 heures 34 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 14 heures 46 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 15 heures 46 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 16 heures 53 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 18 heures 13 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 18 heures 39 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 18 heures 39 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 11 heures 29 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 12 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 14 heures 38 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 15 heures 15 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 16 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 17 heures 43 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 18 heures 36 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 18 heures 39 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 18 heures 39 min
© Flickr
Des chercheurs de l'université de Southampton ont découvert que les patients victimes d'arrêts cardiaques étaient toujours conscients quelques minutes après l'arrêt du cœur.
© Flickr
Des chercheurs de l'université de Southampton ont découvert que les patients victimes d'arrêts cardiaques étaient toujours conscients quelques minutes après l'arrêt du cœur.
Les revenants

Expériences de mort imminente : la plus grosse étude jamais menée confirme que l’état de conscience continue après l’arrêt du cœur

Publié le 09 octobre 2014
Des chercheurs de l'université de Southampton ont découvert que les patients victimes d'arrêts cardiaques étaient toujours conscients quelques minutes après l'arrêt du cœur... prouvant ainsi qu'il y a une vie après la mort.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs de l'université de Southampton ont découvert que les patients victimes d'arrêts cardiaques étaient toujours conscients quelques minutes après l'arrêt du cœur... prouvant ainsi qu'il y a une vie après la mort.

"Le cœur ne repart pas. Heure de la mort : 17h34." Cette expression largement reprise dans les séries médicales pourrait en réalité être totalement erronée. Le phénomène d'expérience de mort imminente (EMI ou near-death experience), cette série de visions ou de sensations conséquences d'une mort clinique ou d'un coma avancé, intrigue depuis plus d'un siècle. Les symptômes sont déjà connus : la sensation de s'échapper de son corps, le sentiment de paix et de sérénité, la vision complète de sa vie ou encore l'apparition d'une lumière blanche.

La science est allée plus loin. Depuis six ans une équipe de chercheurs de l'université de Southampton (Royaume-Uni) étudie des patients en arrêt cardiaque pour analyser leur expérience de mort imminente. "Pour la plupart des gens, quand vous pensez à la mort, soit vous l'êtes, soit vous ne l'êtes pas, commente le docteur Sam Parnia, professeur adjoint à l'université de New York et à l'initiative des recherches sur la "ressuscitation" à Southampton. Mais nous, nous avons prouvé qu'il y a bien un moment de mort : il commence quand le cœur s'arrête et se poursuit un peu dans le temps". Selon les résultats de l'étude qui viennent d'être publiés, il y a bien une vie après la mort.

L'équipe de chercheurs a découvert qu'il y a un moment "d'éveil", de conscience, même après que le cœur ait cessé de battre. Les scientifiques ont pour cela étudié 2 060 cas d'arrêts cardiaques dans quinze hôpitaux du Royaume-Uni, d'Autriche et des Etats-Unis. Sur les 330 personnes qui ont survécu, 140 ont témoigné avoir eu des moments conscients avant d'être réanimés. Un sur cinq a déclaré avoir eu une sensation de paix, de plénitude. Certains assurent qu'ils ont vu une lumière et se sont sentis soit en lévitation soit comme au ralenti. D'autres se sont sentis plongés dans une eau profonde.

Mais ce qui a le plus surpris les chercheurs, c'est la durée de ce moment de conscience alors que le patient est déclaré en état de mort clinique. "Nous savons que le cerveau ne peut pas fonctionner quand le cœur s'arrête, explique le Dr Parnia. Mais avec cette étude, nous observons que les individus restent 'conscients' trois minutes après l'arrêt du cœur".

D'après cette étude, un rescapé de 57 ans a déclaré qu'il avait pu entendre le bruit des machines et les discussions de l'équipe médicale autour de lui au moment où son cœur s'est arrêté. Un témoignage qui confirme les recherches réalisées depuis des années : "En 25 ans de recherche, j'ai rencontré des dizaines de personnes qui ont été capables de me décrire précisément ce qui se passait autour d'elles à un moment où tous les chirurgiens, anesthésistes ou autres auraient juré qu'elles étaient inconscientes et incapables ni de percevoir ni de mémoriser", explique Jean-Pierre Jourdan, docteur en médecine spécialisé dans ce domaine.

"Les expériences suggèrent que des millions de personnes ont connu des phénomènes de mort imminente, mais la preuve scientifique est difficile à obtenir, concède le Dr Parnia. De nombreuses personnes ont supposé que ce n'étaient que de simples hallucinations – et pourtant les sensations étaient certainement bien réelles." Le scientifique surenchérit : "Une proportion plus importante de personnes a certainement connu une expérience de ce type mais elles ne peuvent s'en rappeler à cause des blessures cérébrales ou des effets des médicaments qui alternent la mémoire".

Cette dernière expérience de grande ampleur pourrait bien changer les études sur la "near-death experience". En 2013, la fameuse lumière blanche avait révélé son secret : des chercheurs de l'université du Michigan avaient attribué cette vision à un regain d'activité cérébrale quand la circulation sanguine cesse dans le cerveau. Les chercheurs avait analysé l'électro-encéphalogramme – qui enregistre les activités électriques du cerveau – de neuf rats anesthésiés, chez qui ils ont induit un arrêt cardiaque. Dans les 30 secondes, tous les rats ont connu une augmentation de leur activité cérébrale, qui s'est avérée être particulièrement organisée dans tout le cerveau et correspondant à un état d'éveil élevé.

Cette découverte avait pourtant été décriée, notamment par Jean-Pierre Jourdan, vice-président et directeur de la recherche médicale de l’IANDS-France (International Association for Near-Death Studies). Pour ce spécialiste, l'explication de l'apparition d'une lumière blanche ne pouvait être concluante, les expériences ayant été réalisées sur des rats. "On ne peut pas déduire ce qui peut se produire chez l’homme de ce qu’on a trouvé chez le rat", déclarait-il d'ailleurs à Atlantico en août 2013...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 11/10/2014 - 10:44
Il y a belle lurette que
les moines Tibétains le disent. Grâce à la méditation avant la mort, certain peuvent rester un mois intact avant de commencer à se décomposer, selon leur dires.
clclo
- 10/10/2014 - 16:01
voir
André Maurois le peseur d'âme 1931
mado83@free.fr
- 10/10/2014 - 12:14
suite
il était plus léger en.. milligrame. Cela prouverait que "l'âme" a un poids physique dans l'Univers.. c'est très troublant car cette "énergie" pourrait se fondre dans d'autres énergies et pourquoi pas une énergie universelle.