En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 5 heures 20 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 6 heures 30 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 6 heures 52 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 7 heures 18 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 7 heures 48 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 23 heures 50 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 6 heures 43 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 7 heures 10 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 7 heures 17 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 8 heures 1 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 1 jour 5 heures
© REUTERS/Miguel Vidal
Historiquement parlant, les Vikings n'ont pas une réputation flatteuse, et pourtant...
© REUTERS/Miguel Vidal
Historiquement parlant, les Vikings n'ont pas une réputation flatteuse, et pourtant...
Bad boys

Pilleurs et sanguinaires : l’énorme injustice faite par l’histoire aux Vikings

Publié le 28 septembre 2014
Peuples du nord assoiffés de pillage et de meurtre – avec une préférence marquée pour les monastères – les Vikings n'ont pas une réputation flatteuse. Pourtant, la violence – réelle dans les faits – n'est pas la seule marque de fabrique d'un peuple multiple, qui a développé un vrai réseau commercial dans toute l'Europe.
Elisabeth Ridel est docteur en sciences du langage et ingénieur au CNRS, au Centre de Recherche d'Histoire Quantitative (Université de Caen). Spécialiste du vocabulaire maritime et auteur de nombreux articles sur les Vikings, elle a dirigé Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elisabeth Ridel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elisabeth Ridel est docteur en sciences du langage et ingénieur au CNRS, au Centre de Recherche d'Histoire Quantitative (Université de Caen). Spécialiste du vocabulaire maritime et auteur de nombreux articles sur les Vikings, elle a dirigé Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Peuples du nord assoiffés de pillage et de meurtre – avec une préférence marquée pour les monastères – les Vikings n'ont pas une réputation flatteuse. Pourtant, la violence – réelle dans les faits – n'est pas la seule marque de fabrique d'un peuple multiple, qui a développé un vrai réseau commercial dans toute l'Europe.

Atlantico : Les Vikings renvoient l'image d'une population aux pratiques barbares, centrées sur la violence et le pillage. Pourquoi gardons-nous aujourd'hui cette image réductrice ne tenant pas compte des autres réalités de cette civilisation ?

Elisabeth Ridel : Les Vikings renvoient limage de barbares violant les femmes et tuant les moines ce qui a occulté la civilisation d’où venaient les Vikings. Nous avons été tributaires des récits que faisaient les moines et qui rapportaient les attaques effectivement violentes perpétrées par les Vikings. Cela explique donc leur image négative. Mais elle a été révisée depuis, même si on est sans doute ainsi allé trop loin : dans les années 90 s’est développé l’idée que les Vikings devaient être réhabilités, au point d’en oublier les dévastations. On est aujourd’hui plus nuancé. Il ne faut pas oublier non plus que les moines qui rapportent ces récits étaient également dans une vision souvent apocalyptique qui sont réinterprétés par notre point de vue du XXe siècle. On ne nie pas ces attaques violentes, mais le Moyen-Age est une période violente par nature. Ce qui n’empêche pas les Vikings de venir d’un monde civilisé, ayant développé des arts et une vraie science de la navigation.

Dans certains ouvrages de vulgarisation vont vous expliquer, sur une même carte, toutes les attaques dans l’histoire, donnant l’image d’un empire franc agressé de toute part. Mais quand vous regardez le détail année après année, il peut se passer vingt ans sans attaque. Il faut donc imaginer les Viking comme un phénomène d’une grande ampleur géographique, mais aussi chronologique. ,

Quelle a été l'ampleur de leur réseau commercial ?

Durant le VIIIe siècle ils déferlent sur l’Europe à la recherche de butin. Ce qui explique que les monastères étaient visés. Puis, ils vont s’étendre d’est en ouest, développant un réseau immense. Ils vont ensuite partir à la découverte de l’Islande, puis de l’Amérique. Ils vont commercer l’ivoire de morse, et d’autres produits typiquement nordiques. Vers l’est, ils atteignent la Russie, au sud en méditerranée, générant ainsi une vaste zone commerciale, établissant des comptoirs commerciaux ou des villes, dans un réseau allant jusqu’en Orient.

Dans quelle mesure l’Europe en a profité suite à la chute du prospère empire romain ?

Le terme "profité" est peut-être anachronique… Mais ils ont contribué à la circulation des biens en développant les voies commerciales. Ils ont fait aussi le lien entre plusieurs populations. Il n’y a pas de notion de nation chez les Vikings – ils ne forment pas un ensemble soudé – et ils ont donc réussi un véritable processus d’adaptation en vue de commercer et de s’enrichir. Ils se sont ainsi pleinement intégrés à l’identité celte ou normande.

Le grand chef carolingien Charlemagne était lui aussi très violent contre les populations saxonnes. Pourquoi sa violence par exemple n'est-elle pas mise en avant comme celle des Vikings ? 

A l’époque, d’un point de vue religieux, il n’y avait pas de "non-croyants", le monde se divisait entre les croyants et les païens, les Vikings appartenant à cette dernière catégorie. On va même rapprocher à un moment les Vikings au terme de "sarrasins". Le païen est en fait la personne à combattre. D'ailleurs avec la formation de la Normandie qui sera cédé au chef Viking Rollon, la première condition sera de se convertir. Les attaques vont donc cesser, du fait de l’obligation de penser "religieux".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 29/09/2014 - 15:04
précisions
C'est en 911 que le chef viking Rollon devient un comte français à condition de se convertir, ce qu'il fait bien volontiers.
150 ans plus tard, ce sont des seigneurs français, conduits par leur duc Guillaume le Batard, prétendant au trône des vikings d'Angleterre, qui débarquent à Hastings et instaurent la dynastie normande d'Angleterre dont les derniers rois furent l'impératrice Mathilde remariée au comte d'Anjou Geoffroy Plantagenêt et son cousin l'usurpateur Etienne (Stephen pour les anglais) de Blois.
Pour ce qui concerne l'Italie du sud et la Sicile, il s'agit de mercenaires normands commandés par de petits hobereaux au service des duc locaux, du pape, des byzantins, dans une entreprise qui dura près d'un siècle. Beaucoup venaient de l'actuelle Manche et ils n'avaient aucun compte à rendre au duc de Normandie.
Parmi eux Roger de Hauteville, cadet comme beaucoup de normands d'Italie des Hauteville de Coutances. Il y rejoint un frère, Robert Guiscard, devenu comte d'Apulie.
En 1062, Roger, agissant pour le compte du pape, débarque en Sicile qu'il mettra trente ans à conquérir.
C'est le premier de la dynastie royale normande en Sicile. Frederic II Hohenstauffen est leur héritier.
Benvoyons
- 28/09/2014 - 19:42
Leucate - 28/09/2014 - 18:11 En effet Guillaune le Conquérant
a été un grand organisateur de la Normandie. Même une étude de la richesse qu'il représentait à son époque transformée en € donne 169 milliards d'euros et 229,5 milliards de dollars, donc 4 x fois la richesse du plus riche du monde en 2013 en $. Ce sont les riches nobles de Normandie de l'époque de Guillaume qui sont partis en Sicile et le sud de l’Italie comme tu l'indiques.
Leucate
- 28/09/2014 - 18:11
Barbares intelligents
Les vikings, en plus d'avoir été de grands navigateurs et ouvert les voies de navigation de la mer du nord à la Baltique puis jusqu'à la mer noire et la méditerranée via les grands fleuves russes (d'où les principautés varègues de Novgorod puis de Kiev) furent également des barbares intelligents voyant rapidement où était leur intérêt.
Certes ils ont pillé l'occident et également l'empire d'orient quand ce qu'ils convoitaient était mal défendu mais ils ont rapidement compris que le mieux pour eux était de s'intégrer dans un monde à la civilisation supérieure à une place qui leur serait profitable. C'est ce qu'ont fait les normands en France ainsi que leurs cousins anglais avec leur roi Knut le grand sur lesquels l'Eglise s'appuya pour évangéliser les danois et les suédois. C'est également sur les normands convertis que la chrétienté compta pour chasser les musulmans du sud de l'Italie et de la Sicile.
Les routes commerciales ouvertes par les vikings perdurèrent et donnèrent, peu de siècles après, cette organisation de villes marchandes du nord appelée la Ligue Hanséatique, faisant le pendant des cités marchandes italiennes, la France et ses fleuves se situant entre les 2 pôles.