En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© REUTERS/Ognen Teofilovski
23 millions de comptes Twitter seraient en fait alimentés par des robots
Comptes-robots
23 millions des twittos sont en fait des robots : mais pourquoi ?
Publié le 14 août 2014
23 millions de comptes Twitter seraient en fait alimentés par des robots. Les développeurs d'applications se sont en effet emparés du réseau social et ont permis aux médias, entreprises et spammeurs de publier automatiquement du contenu.
Erwan le Nagard est spécialiste des réseaux sociaux. Il est l'auteur du livre "Twitter" publié aux éditions Pearson et, Social Media Marketer. Il intervient au CELSA pour initier les étudiants aux médias numériques et à leur utilisation.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan le Nagard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan le Nagard est spécialiste des réseaux sociaux. Il est l'auteur du livre "Twitter" publié aux éditions Pearson et, Social Media Marketer. Il intervient au CELSA pour initier les étudiants aux médias numériques et à leur utilisation.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
23 millions de comptes Twitter seraient en fait alimentés par des robots. Les développeurs d'applications se sont en effet emparés du réseau social et ont permis aux médias, entreprises et spammeurs de publier automatiquement du contenu.

Atlantico : Twitter a révélé combien de ses comptes étaient en fait alimentés par des robots. Sur 271 millions d'utilisateurs actifs mensuels, les comptes robots s'élèveraient à 23 millions. Quelle est l'utilité de ces comptes ? Y a-t-il une typologie de profil y ayant particulièrement recours ? Quelles conséquences leur existence a-t-elle ?

Erwan Le Nagard : Depuis son entrée en Bourse, Twitter est tenu de communiquer régulièrement les chiffres de son activité. L’un des plus observés est, bien évidemment, le nombre d’utilisateurs actifs. Environ 8,5% de ces comptes actifs sont mis à jour automatiquement, a affirmé Twitter. En effet, le réseau social est aussi une plateforme ouverte aux développeurs d’applications (API). Ces derniers vont pouvoir créer des services utilisant les fonctionnalités de Twitter, dont la mise en ligne de tweets. Il faut distinguer différents cas d’usages : certains comptes sont des spammeurs, mais la plupart des comptes automatisent la publication de tweets pour des raisons justifiées. Par exemple, les médias ou les blogueurs vont poster automatiquement un tweet lorsqu’un nouvel article est publié sur leur site. Par exemple, la RATP signale automatiquement  l’état de son trafic aux usagers abonnés à son compte Twitter. Il existe aussi des services en ligne qui utilisent Twitter comme un substitut à l’envoi de SMS surtaxés. Par exemple, American Express propose à ses clients d’acheter des cartes cadeaux ou certains biens de consommation en envoyant un tweet ; Dwolla est un  service d’échange d’argent entre particuliers par l’intermédiaire d’un tweet. Bref, le terme « robot », s’il est communément utilisé, est un peu restrictif et cache une diversité d’usages…

De son côté, quel bénéfice Twitter peut-il en tirer ?

Twitter doit rassurer ses investisseurs de la bonne santé de son service. Le modèle d’affaires du réseau social est basé essentiellement sur la vente d’espaces publicitaires. Par conséquent, les annonceurs souhaitent s’assurer que leurs messages seront vus par des consommateurs, actifs sur le réseau et non pas par des comptes factices.

Twitter s’est construit autour d’une plateforme très ouverte pour les développeurs, leur permettant d’exprimer toute leur créativité. Des acteurs tiers sur le marché ont pu ainsi construire des services viables qui ont poussé à l’usage de Twitter. Par exemple, des applications pour gérer votre compte Twitter depuis votre mobile (Hootsuite, Seesmic, …) ou des services pour synchroniser l’ensemble de vos comptes de réseaux sociaux (IFTTT, …). Parfois, ces start-up ont même été rachetées, par la suite, par l’entreprise américaine (Tweetdeck, la start-up française Mesagraph, …). Twitter tire donc un bénéfice direct de l’ouverture de sa plateforme à des tiers : Twitter n’aurait jamais pu penser, financer et développer à lui seul l’ensemble des services qui ont été mis en ligne par d’autres…

Qu'est-ce que cette pratique révèle du fonctionnement des réseaux sociaux ? Pourrait-elle être remise en cause ?

Twitter, Facebook et la plupart des réseaux sociaux ont co-construit leurs services avec l’aide de leurs utilisateurs et de développeurs tiers. Mais, cela pose des questions stratégiques pour ces réseaux, une fois que leur business est devenu mature : ces sites ont besoin d’innover constamment, sans être dépossédé de la mine d’or d’informations et de contenus qu’ils ont acquis par l’activité de leurs utilisateurs. De plus en plus, Twitter ou Facebook restreignent l’accès à leurs APIs et en contrôlent l’usage. Cela leur permet de monétiser leurs services et de créer des partenariats plus forts avec les acteurs majeurs sur le marché.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
06.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires