En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© NASA
La mission lancée par la Nasa, Curiosity, fête ses deux ans d’atterrissage sur la planète Mars le 6 août.
De la vie !
Curiosity : le bilan des deux ans passés par le robot sur Mars
Publié le 05 août 2014
Voila deux ans que que la sonde Curiosity a atterri sur Mars. Et son bilan est bien à mettre à son actif : d'une part ses instruments de mesure tiennent le coup, mais ils lui ont également permis de remplir sa mission. A savoir que oui, les conditions nécessaires à l'émergence de la vie a été possible.
Francis Rocard est responsable du programme d'exploration du système solaire au CNES depuis 1989. Astrophysicien, il s'est beaucoup intéressé à l'exploration de planètes comme Mars, Saturne et Titan. Il a notamment écrit Mars, une...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Rocard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Rocard est responsable du programme d'exploration du système solaire au CNES depuis 1989. Astrophysicien, il s'est beaucoup intéressé à l'exploration de planètes comme Mars, Saturne et Titan. Il a notamment écrit Mars, une...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voila deux ans que que la sonde Curiosity a atterri sur Mars. Et son bilan est bien à mettre à son actif : d'une part ses instruments de mesure tiennent le coup, mais ils lui ont également permis de remplir sa mission. A savoir que oui, les conditions nécessaires à l'émergence de la vie a été possible.

Atlantico : La mission lancée par la Nasa, Curiosity, fête ses deux ans d’atterrissage sur la planète Mars le 6 août. Quelles ont été les principales découvertes effectuée par ce module sur six roues bourré d’électronique ?

Francis Rocard : Les découvertes sont actuellement très nombreuses. Si l’on devait considérer la plus importante, il s’agirait certainement de la confirmation que Mars a été une planète habitable il y a environ 3,5 milliards d’années. Cela a été démontré par l’altération des roches dont on sait qu’elle est due à l’action de l’eau. Curiosity ayant passé un an à analyser un ancien lit de rivière, dont le sol était composé de cailloux arrondis et permettant de croire que l’eau s’y écoulait. D’après ce que l’on sait, elle n’était ni trop acide, ni trop basique, et certains ont même affirmé qu’elle était certainement potable, ce qui est encore plus favorable à l’émergence d’une vie bactérienne. Cette dernière a été rendue possible par la présence de souffre, de carbone et d’hydrogène. Le souffre est crucial pour ces bactéries, car leur présence oxydée leur permet de capter l’énergie nécessaire à leur développement.

Que lui reste-t-il à découvrir par rapport à son plan initial de mission ?

La question du Méthane demeure importante. Les mécanismes de la fabrication de ce gaz sont essentiellement de deux types. Premièrement par des réactions à haute température, en présence d’eau et de CO2. Cela permettrait d’imaginer des zones très chaudes souterraines, d’où à une distance raisonnable pourrait se trouver des niches écologiques, où les bactéries pourraient s’y développer. Malheureusement, nous n’avons aucune preuve que les volcans martiens aient une activité. Mais c’est un peu comme en Auvergne, vu d’en haut, ils ont l’air froid, mais néanmoins présentent de la chaleur à l’intérieur. Autre possibilité pour le méthane, il pourrait être produit par des bactéries portant son nom : les bactéries méthanogènes, que l’on retrouve également dans l’œsophage des vaches.

Il faut tout de même préciser que certains scientifiques émettent la possibilité que ce méthane aurait pu être stocké dans le sol martien il y a bien longtemps. Dans ce schéma-là, le méthane ne témoignerait pas de la présence d’une production actuelle.

Les outils présents sur Curiosity ont très bien fonctionnés. Que ce soit ChemCam qui est un outil tactique permettant de sélectionner les roches à analyser par Sam (Laboratoire d'analyse chimique ndlr) et CheMin (Diffractomètre et spectromètre à fluorescence X ndlr). Au récent CalTech, une conférence sur le thème de Mars, les équipes qui s’occupent de Sam prétendent même avoir détecté un chlorobenzène martien, qui est une molécule organique confortant le faisceau d’indice sur la vie martienne. Néanmoins, le problème que nous avons, c’est la difficulté de les trouver en quantités probantes, du fait notamment des radiations solaires et galactiques qui bombardent la surface de Mars et les détruisent.

Ces découvertes soulèvent-elles des questions ? Lesquelles ?

Nous sommes dans une stratégie très méticuleuse avec Curiosity. L’échec des missions Viking des années 1976 a rationnalisé nos ambitions. Alors qu’à lépoque, nous recherchions de la vie actuelle, notre meilleure connaissance de cette planète à ce jour nous poussent à n’en rechercher que les traces, ce qui n’est au final pas moins important. L’étude de l’argile, qui se fera au début de l’année 2015 avec l’arrivée très attendue au mont Sharp, sera le "smoking gun" que la planète était chaude et humide il y a 3 à 4 milliards d’années.

La démarche de recherche de Mars se définit en trois missions dont Curiosity est la deuxième : premièrement " Follow the water " dans les années 1990, c’est-à-dire qu’on s’intéressait à l’eau sous toutes ses formes et toutes ses époques, sujet aujourd’hui clos. Deuxièmement et actuellement, " follow the carbon " qui est le cœur de la mission Curiosity, c’est-à-dire que l’on recherche les molécules les plus complexes possibles. Et enfin " follow the life " avec la prochaine mission Mars 2020 qui cherchera les traces de bio signature ou de vie ancienne sur la planète rouge.

Que reste-il à faire au robot Curiosity pour clore sa mission avec succès ?

Son objectif numéro un atteint, il lui reste à analyser les roches argileuses. Curiosity est actuellement davantage en phase de navigation que d’analyse. Son objectif à présent est bien d’atteindre les strates d’argiles du Mont Sharp. Les argiles sont les matériaux les plus intéressants sur Mars car elles sont d’une part les plus anciennes, mais également parce qu’elles ont été créées à partir de roches volcaniques fortement altérées par l’eau. Et on a détecté depuis l’orbite près de 4 000 spots d’argile, dont le Mont Sharp.

On voit déjà la préparation d’une prochaine mission d’exploration martienne appelée Curiosity 2 ou Mars 2020. En quoi celle-ci apportera un complément à celle déjà en cours ?

On franchira véritablement une étape avec Mars 2020 puisque ses instruments permettront de rechercher des bio signatures. Il s’agit de signatures d’éléments biologiques très probablement anciens, et qui confirmeront de manière concrète que la vie est apparue. Elément non moins notable, cette mission fera de la collecte d’échantillons, les stockera hermétiquement dans un conteneur, et qui pourront à la fin de la mission être ramenés sur terre.

Nous venons de vivre la 8ème conférence internationale de Mars. Je dois dire qu’il n’y en a pas très souvent, parfois tous les 10 ans. Nous nous sommes rendu compte que derrière les américains qui sont très largement les leaders en la matière, il y a une communauté qui se démarque beaucoup sur le sujet, et il s’agit de la France. Nos relations avec les scientifiques américains sont plutôt bonnes, et c’est pour cela que l’équipe française de Curiosity travaille également pour Mars 2020. Il était assez réjouissant de se rendre compte de cela.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
06.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires