En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

02.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

03.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 5 heures 5 min
light > Sport
Biathlon
Emilien Jacaquelin champion du Monde de poursuite
il y a 5 heures 49 min
pépites > Faits divers
Déboires d'arrière cuisine
Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco
il y a 6 heures 37 min
pépites > Justice
Conséquences
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue
il y a 8 heures 21 min
décryptage > Economie
Vidéo Betbeze

Bourse, le coronavirus est derrière nous

il y a 9 heures 3 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le général de Gaulle a su que la France devait être une République couronnée par les urnes pour pérenniser la grandeur de la Nation

il y a 9 heures 54 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Le choix cornélien de la Manif pour Tous et de la France de Johnny Hallyday : suivre la révolte des classes populaires ou rejoindre l’alliance des bourgeoisies

il y a 9 heures 59 min
décryptage > International
Back to 1962

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

il y a 11 heures 18 min
décryptage > High-tech
Danger sur nos données

Le piratage informatique chinois nous menace, les marchands de données personnelles aussi

il y a 11 heures 56 min
pépites > Politique
Municipales
Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris
il y a 5 heures 41 min
pépite vidéo > Sport
Système D
Confiné à cause du coronavirus, il court un marathon... dans son salon
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Politique
Il a besoin d’une boussole...

Macron se plaît à déplorer « l'affaiblissement de l’Occident ». Mais connaît-il seulement le sens de ces mots?

il y a 7 heures 33 min
décryptage > International
Poker

Les Etats-Unis et "l'art" incertain de la dissuasion nucléaire

il y a 8 heures 47 min
rendez-vous > Culture
Atlantico Lettres
Soif de père
il y a 9 heures 39 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Comment le mauvais traitement médiatique de l’information scientifique pollue le débat sur le glyphosate et menace l’avenir de l’agriculture

il y a 9 heures 53 min
décryptage > France
Entretien avec ...

Gabrielle Cluzel : "Les bourgeois, ce sont les autres"

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Culture
Culture

Pessimisme de l’intelligence : Aamin Maalouf, du naufrage du Proche-Orient à celui des civilisation

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Economie
Virus éco

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Politique
Nostalgie

Y-a-t-il encore des hommes et femmes politiques armés pour la violence des temps ?

il y a 12 heures 10 min
© Reuteurs
© Reuteurs
Les Experts d'après

(L’odeur de) la mort est leur métier : et vous vous imaginiez que le travail de la police scientifique était le plus difficile sur une scène de crime...

Publié le 10 juillet 2014
Ils sont vêtus de gants, d'une combinaison et d'un masque à gaz. Ils ne laissent rien derrière eux. Leur travail ? Tout nettoyer après une scène de crime.
Patrick Celli est le fondateur de Clean Crime, specialisé depuis 2011 dans le nettoyage après décès, de mort naturelle ou par homicide.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Celli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Celli est le fondateur de Clean Crime, specialisé depuis 2011 dans le nettoyage après décès, de mort naturelle ou par homicide.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils sont vêtus de gants, d'une combinaison et d'un masque à gaz. Ils ne laissent rien derrière eux. Leur travail ? Tout nettoyer après une scène de crime.

Atlantico : Vous dirigez une des rares sociétés françaises spécialisées dans le nettoyage de scènes de crimes. Quelles sont les étapes spécifiques à ce type de nettoyage ? 

Patrick Celli : Nous nous occupons des scènes tragiques, qu'il s'agisse de morts naturelles ou d'homicides parfois violents. On peut intervenir dans des logements mais également dans d'autres types de lieux comme des bateaux ou des trains.  

Dans un premier temps, on prend des photos pour identifier l'état des dégradations et le contenu du logement. On récupère d'abord les déchets infectieux, comme le sang et les fluides, que l'on place dans des sacs spécifiques. On désinfecte ensuite la pièce et une fois qu'elle est propre, nous la traitons à l'aide d'une machine spéciale. Elle propage un produit qui se transforme en fumée. On rend donc la pièce hermétique pour que le produit ne se propage pas. Les produits sont similaires à ceux utilisés par les milieux hospitaliers et la machine est elle aussi la même que dans les hôpitaux. En fonction du volume à traiter et des dégradations, on détermine le temps et la quantité de produit à propulser. Et cela peut durer de deux heures à six heures. Par exemple, si le corps a été découvert seulement deux heures après la mort, le temps de traitement sera d'environ deux heures. Si le corps est resté en décomposition pendant plusieurs mois on va traiter au maximum, à savoir 6 heures. Nous possédons nous-même un équipement anti-éclaboussures pour éviter le contact avec les produits que nous utilisons et les fluides corporels. En termes d'odeurs, on ne sent rien car nous portons des masques à gaz. 

Pourquoi faut-il redoubler de vigilance au moment de nettoyer une maison dans laquelle une personne serait morte ? Existe-t-il des risques bactériologiques particuliers ? 

Il y a un risque de contamination en raison du sang (hépatites, VIH, etc.). Suite à un homicide, il y a souvent des scellés et la police possède des informations, mais après un suicide, les familles ont réintégré les lieux et nous n'avons aucune information. 

Il faut être particulièrement vigilant car dans le cas de crimes commis avec une arme, il peut y avoir des projections sur les murs, il faut veiller à ne rien oublier. Par ailleurs, certains supports sont plus fragiles que d'autres. Par exemple, le parquet peut moisir, ou pire, les fluides peuvent s'infiltrer sous les parquets, ce qui favorisera la prolifération d'insectes. 

Je me souviens d'un cas de suicide au premier étage d'un immeuble vétuste, des fluides s'étaient infiltrés chez le voisin qui avait vu les mouches proliférer. Il faut s'assurer que les surfaces soient étanches. Pour ce faire, nous sondons le sol grâce à une mini caméra que nous insérons dans un trou de perceuse. Entre les dalles de lino, il peut y avoir des vers qui prolifèrent. On peut croire que la pièce est propre, mais non, il faut vraiment tout contrôler. Ce n'est pas juste un coup de nettoyage comme ça.

Il y a toujours un risque d'odeurs, même quand on nettoie de fond en comble. Le but est surtout de nettoyer les fluides corporels. 

A combien s'élève le coût de ce genre de prestation ?  

Cela varie de 1 000 à 15 000 euros. Cela dépend du nombre de mètres cubes qu'il faut traiter. Pour un décès "simple", on traite généralement 3 m3. En revanche, si une personne a par exemple essayé de s'ouvrir les veines dans une pièce, puis s'est déplacée en s'appuyant sur les portes et tous les autres supports, alors il faudra traiter tout le logement, ce qui coûtera plus cher. 

Mais nous sommes beaucoup confrontés à des cas de diogénise. Il s'agit d'une pathologie qui consiste à accumuler des déchets. Il s'agit de 50% des cas que nous traitons.

Dans le cas d'homicides, certaines enquêtes peuvent être particulièrement longues et donc nécessiter que lieu du crime reste en l'état. Au bout de combien de temps intervenez-vous ?

On peut intervenir au bout d'une semaine, mais nous avons eu un cas où nous sommes intervenus deux ans plus tard. Dans ce cas, les supports sont très dégradés. La maison peut rester sous scellés pendant deux ans. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

02.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

03.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires