En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

06.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 22 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 1 heure 44 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 4 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 18 heures 44 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 19 heures 11 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 20 heures 40 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 21 heures 51 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 1 heure 26 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 2 heures 12 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 3 heures 40 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 18 heures 58 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 20 heures 8 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 21 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 22 heures 35 min
© Reuters
Le Brésil est en fête sur le terrain et en dehors
© Reuters
Le Brésil est en fête sur le terrain et en dehors
C'est la fête, la fêteeee

Brésil 2014 ou "l’esprit copacabanesque"

Publié le 30 juin 2014
Après 52 matches joués, 145 fois les filets ont tremblé au Brésil, soit une moyenne 2,79 buts par match contre 2,3 en 2006 et 2010. Un festival ou plutôt un carnaval de buts.
Vincent Roger est Conseiller du 4ème arrondissement de Paris et conseiller régional d'Ile-de-France.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Roger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Roger est Conseiller du 4ème arrondissement de Paris et conseiller régional d'Ile-de-France.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après 52 matches joués, 145 fois les filets ont tremblé au Brésil, soit une moyenne 2,79 buts par match contre 2,3 en 2006 et 2010. Un festival ou plutôt un carnaval de buts.

Selon un sondage IFOP paru ce lundi matin dans l’Equipe, la cote des Bleus grimpe. 75% de nos compatriotes ont de la sympathie pour l’équipe de France. Ils n’étaient que 60% il y a trois semaines. Cette cote de confiance est bien évidement due au comportement et aux bons résultats des bleus mais elle reflète aussi que cette 20ème coupe du monde est une réussite. Tous les ingrédients sont réunis : du monde, des buts, des surprises, du suspense…

Comme amateur de football, c’est la 10ème coupe du monde que je suis. Depuis le Mondial argentin de 1978, je n’en ai raté aucune. Beaucoup de souvenirs ! Difficile certes de classer les coupes du monde, car il faut bien avouer que le parcours des Bleus constitue un facteur important en matière d’émotion. De mémoire de fou du foot, celle qui m’a le plus enthousiasmé a été le Mondial mexicain de 1986 avec 2,59 buts par match, un Maradona au sommet de son art et un France-Brésil époustouflant en quart qui aurait dû être interdit aux cardiaques (pour mémoire victoire de France aux tirs au but). Celle, à mes yeux la plus soporifique, fut le Mondial italien de 1990. Avec 115 buts marqués en 52 matches, ce fut la coupe du monde la moins généreuse. Tout le contraire de celle qui est en cours.

Comme au Mexique il y a 28 ans, les stades sont colorés et joyeux. Ils sont en fête. L’esprit de Copacabana règne sur la planète. Il y a d’ailleurs fort à parier que le record du nombre de spectateurs sera battu (3,3 millions lors du Mondial allemand de 2006). Il en sera sans doute de même pour le nombre de téléspectateurs cumulés (4 milliards en 2010). On est loin des 300 "témoins" d’un Pérou-Roumanie lors de la première coupe du monde uruguayenne en 1930. A titre d’exemple, ils étaient plus de 48 000 à suivre Iran-Bosnie – pourtant pas la plus aguichante des affiches footballistiques- le 25 juin dernier dans l’enceinte de Salvador de Bahia. Cette coupe du monde est incontestablement populaire. En France, chacun y va de son initiative : menu spécial dans les bars à écran géant, paris organisés dans les entreprises, soirées foot pour les copains des enfants…

Il faut dire que les dieux du stade ont répondu à l’appel. Les grands joueurs sont au rendez-vous à l’image des Messi, Neymar, Muller, Benzema, Van Persie et consorts. Après 52 matches joués, 145 fois les filets ont tremblé au Brésil, soit une moyenne 2,79 buts par match contre 2,3 en 2006 et 2010. Il y a eu autant de "réalisations" au Brésil à mi-parcours des huitièmes de finale que sur la totalité de la compétition lors de l’édition de 2006. Et pourtant cette coupe du monde est aussi celle des gardiens. Les goals n’arrêtent pas les prouesses. Le portier mexicain Ochoa –qui à lui tout seul à neutraliser le Brésil- ou son homologue costaricien Navas – qui quant à lui catapulté son pays en quart de finale (14 tirs arrêtés sur 16 cadrés depuis le début du Mondial)- l’illustrent à merveille. Des buts d’exception – le plus beau est sans doute l’œuvre du Colombien James Rogrigues contre l’Uruguay- des arrêts d’anthologie, des passes décisives lumineuses, tout est entrepris par les acteurs pour rendre le spectacle alléchant. Il en est tout aussi haletant.

Avec son torrent de joies costariciennes et de larmes espagnoles, ce mondial ne fut pas sans surprise. A l’image de la Grèce qui se qualifia pour les huitièmes lors du temps additionnel du dernier match de poule, le rythme cardiaque des supporters s’est considérablement accéléré ces derniers jours. 3 des 4 huitièmes, déjà joués, ont connu leur verdict soit durant les arrêts de jeu soit par deux fois au cours d’irrespirables séances de tirs au but. Samedi soir, tout un peuple brésilien en apnée faillit ne pas s’en remettre. Quoiqu’il arrive cette coupe du monde est un succès. Mais on le sent, le meilleur est à venir. Je crois que je vais m’équiper d’un défibrillateur !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

06.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires