En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un garçon sur le pas de la porte" de Anne Tyler : quand la petite vie pépère d’un quadragénaire se déglingue... un petit bijou intimiste et amusant

il y a 8 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Débuts difficiles
Eric Dupond-Moretti a été chahuté par les députés pour ses premiers pas à l’Assemblée nationale
il y a 9 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Cap pour la fin du quiquennat
Remaniement : retrouvez l'entretien du Premier ministre Jean Castex sur RMC - BFMTV
il y a 10 heures 35 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 12 heures 23 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 1 jour 5 heures
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 1 jour 5 heures
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 1 jour 7 heures
pépites > Economie
Mesure d'urgence
La région Ile-de-France cesse de payer la RATP et la SNCF, en l'absence d'aide de l'Etat
il y a 9 heures 13 min
pépites > Politique
Déclarations
HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 1 jour 5 heures
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 1 jour 8 heures
© Reuters
Confronter son enfant à la saleté renforce son système immunitaire.
© Reuters
Confronter son enfant à la saleté renforce son système immunitaire.
C'est pour leur bien

Avis aux obsédés de la désinfection : laissez vos enfants jouer dans la saleté, c’est bon pour leur système immunitaire

Publié le 17 juin 2014
A trop vouloir protéger son enfant du manque d'hygiène, on prend clairement le risque de l'exposer aux maladies allergiques qui ont explosé ces dernières années. Bien que le phénomène reste encore en partie inexpliqué, il semble qu'un peu de "relâchement" soit bénéfique pour la construction du système immunitaire.
Bertrand Delaisi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Delaisi est pneumopédiatre spécialiste des maladies respiratoires de l'enfant. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A trop vouloir protéger son enfant du manque d'hygiène, on prend clairement le risque de l'exposer aux maladies allergiques qui ont explosé ces dernières années. Bien que le phénomène reste encore en partie inexpliqué, il semble qu'un peu de "relâchement" soit bénéfique pour la construction du système immunitaire.

Atlantico : Selon certains chercheurs, le fait pour un enfant d'être rapidement confronté après sa naissance à la "saleté" (c'est-à-dire certains allergènes comme les blattes, les chats, ou certaines bactéries), par exemple en jouant, permettrait de développer un meilleur système immunitaire. Est-ce plausible ? Comment se forme le système immunitaire des jeunes enfants ?

Bertrand Delaisi : La vision actuelle repose, depuis une quinzaine d'années, sur la "théorie hygiéniste". L'idée est que l'allergie est une interaction entre des gènes favorables et un environnement. Or, si l'on a les gènes favorables, l'exposition très précoce (y compris in utero) peut avoir un rôle à jouer. 

Cette théorie s'appuie sur une constatation : notre mode de vie moderne est associé de manière indiscutable à une augmentation des maladies allergiques. On ne peut pas avoir des mutations génétiques aussi rapides dans une population, donc si les maladies changent, c'est parce que c'est l'environnement qui évolue. L'une des plus grandes spécialistes de ce sujet, c'est l'allemande Erika Von Mutius. Elle a beaucoup travaillé sur les comparaisons Allemagne de l'Ouest/Allemagne de l'Est afin d'étudier deux populations génétiquement homogènes mais ayant un mode de vie très différent. Elle a aussi beaucoup travaillé en Europe de l'Est sur le cas de villes qui, tout en étant très proches, pouvaient avoir soit un mode de vie moderne, soit un mode de vie proche de l'avant-guerre. Ses études poussées ont montré clairement que les populations vivant avec un mode de vie rural, éloigné de la modernité, ont moins d'allergies que ceux vivant dans la "modernité". Elle a ainsi démontré que si votre mère fréquentait des étables pendant qu'elle vous portait, vous étiez exposé à des poussières contenant des dérivés de bactéries qui apportaient un gain positif sur la question des allergies. Même chose si vous buvez du lait non pasteurisé. Cependant, rien n'indique que cela nous avance beaucoup en termes de santé publique. Personne n'a envie de revivre comme au Moyen Age et si on voit le bénéfice de ce mode de vie sur le plan allergique, on ne parle pas des effets secondaires, comme par exemple la mortalité liée à la listériose. La quête du Graal serait donc à bien caractériser ce qu'il y a de positif dans ces poussières, et exposer les nouveau-nés à des environnements réellement protecteurs.

Concrètement, quelles sont les maladies concernées, et quels sont les schémas d'exposition les plus favorables ?

Pour les maladies concernées, il s'agit évidemment des allergies et de l'asthme. Concrètement, on a noté par exemple que pour la présence d'un chien dans une maison, la protection apportée ne se fait pas tant par l'exposition à un environnement allergénique mais parce que quand il y a un chien, cela entraîne une augmentation de la poussière et des bactéries. Le cas du chat est plus complexe. Il s'agit d'un allergène très puissant et plusieurs d'études montrent qu'un chat introduit très précocement dans l'environnement (avant la naissance de préférence) peut être protecteur. Mais toutes les études ne sont pas unanimes sur la question. En tout cas, il faut songer à cette possibilité d'introduction d'un chat dans famille seulement dans les cas où un frère, une sœur où l'un des parents est allergique.

Y a-t-il malgré tout certains allergènes, ou certains contextes, qu'il faut absolument éviter dans l'enfance ? Quels sont-ils ?

Clairement, le bénéfice pour la santé ne vient pas d'un excès d'exposition aux allergènes. Il vient principalement de dérivés bactériens qui stimulent le système immunitaire. Donc, des environnements clairement trop allergisants et trop humides, comme une maison malsaine avec plein de moisissures et des taux d'acariens très élevés, cela augmentera votre probabilité de devenir allergique. L'exposition, c'est bien (du moins l'évitement du "trop d'hygiène") mais trop d'allergènes, c'est indéniablement très mauvais.

Vivons-nous actuellement dans des sociétés "trop propres" ? Quelles en sont les conséquences en termes de santé publique ?

Le risque c'est que, certes si le bébé ne meurt pas d'une gastro-entérite ou d'une listériose, il verra son risque allergique augmenter. Cela conduit aussi à une hausse des cas d'asthme ou d'eczéma. L'augmentation récente du nombre de cas de ces maladies est vraiment à rattacher à des causes environnementales. Il faut une certaine stimulation du système immunitaire, qui passe par les allergènes et par la confrontation aux dérivés bactériens que l'on trouve dans la poussière. On a encore beaucoup à apprendre et l'on n'a pas encore d'application bien claire à proposer. Par contre, il existe aussi des circonstances où les inconvénients sur la santé en général sont bien supérieurs aux bénéfices en termes allergiques : je pense par exemple que boire du lait non pasteurisé apporte plus de dangers que d'avantages. Mais à l'inverse, trop de propreté à la maison, dans la vie de tous les jours, cela ne va pas protéger un enfant de choses extraordinaires mais cela l'exposera très fortement, s'il a les gènes prédisposés, aux maladies allergiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires