En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Europe 1
Le Zap'Eco

Guy Verhofstadt : "Les socialistes en Europe, c'est des dettes, des dettes et des dettes"

Publié le 20 mai 2014
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

Guy Verhofstadt, candidat à la présidence de la Commission européenne, était l'invité d'Europe 1 ce matin. L'ancien Premier ministre belge était interrogé sur son positionnement politique. "Nous sommes une alternative entre les conservateurs et les socialistes. Jean-Claude Juncker nie qu'il y a une crise : on ne peut pas dire cela quand l'Europe est au chômage et qu'il y a un manque de croissance". Et d'ajouter : "Martin Shultz lui, c'est un ancien socialiste qui, en Europe, veut de nouveau faire des dettes, des dettes et encore des dettes. Elles sont pourtant à la base de nos difficultés aujourd'hui". Les centristes proposent un saut en avant dans l'intégration européenne. Pour sortir de la crise, il faut une deuxième vague comme l'a fait Jacques Delors.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/05/2014 - 11:32
Verhofstadt se trompe...
Jacques Delors était socialiste et c'est lui qui a créé cette technostructure dispendieuse et incapable de decider autre chose que des mesures technocratiques et des réglementations tatillonnes.
Si le peuple Européen n'avait pas été dépossédé de son pouvoir par ce socialiste, il n'aurait pas eu besoin d'immigrationnisme imbécile, ou de nouvel élargissement pour créer artificiellement de la croissance.
À quoi bon ce directoire Européen multiple et coûteux, rempli des cancres de nos politiques, s'il est incapable de prendre des décisions stratégiques pour l'Europe, de défendre son Industreie du mondialisme, de défendre ses frontières contre les produits à obsolescence programmée Chinois ou contre les espions des pays prédateurs?
Delors est le premier à avoir créé ce monstre paralysé par sa graisse technocratique.
Son bond en avant est un trompe-l'œil: ce n'est pas de la création de richesse, mais la dilution des richesses nationales par l'élargissement et le dumping fiscal et social.
Le centriste Verhofstadt utiliserait les mêmes méthodes qui ont échouées?
Immigrationnisme forcené et élargissement vers les pays à dictature Musulmane. Non merci!