En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 1 heure 58 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 2 heures 45 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 4 heures 46 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 5 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 7 heures 49 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 8 heures 10 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 9 heures 25 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 2 heures 21 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 3 heures 34 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 5 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 6 heures 11 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 7 heures 10 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 7 heures 54 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 8 heures 25 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 8 heures 49 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 9 heures 46 min
Une image toujours pas oubliée un an après.
Une image toujours pas oubliée un an après.
Élection du président de la FFF

Le foot français toujours bloqué dans son bus sud-africain

Publié le 18 juin 2011
C'est ce samedi que sera élu le nouveau président de la Fédération française de football (FFF). En lice : Fernand Duchaussoy (l’actuel président par intérim, 68 ans), Noël Le Graët et l'outsider Éric Thomas. Trois candidats pour une fédération poussiéreuse...
Philippe Verneaux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Verneaux est journaliste sportif et auteur de L'argent dans le sport (2005, Flammarion). Il anime le blog sportmood.fr. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est ce samedi que sera élu le nouveau président de la Fédération française de football (FFF). En lice : Fernand Duchaussoy (l’actuel président par intérim, 68 ans), Noël Le Graët et l'outsider Éric Thomas. Trois candidats pour une fédération poussiéreuse...

La Fédération française de football n’affiche plus vraiment, c’est le moins que l’on puisse dire, l’éclat du neuf ou de la modernité. Et le suffrage de ce samedi pour l’élection de son président ne devrait pas faire naître de bouleversement ni de révolution de palais. A moins d’une surprise de taille, au cas où le quasi-inconnu Eric Thomas (président de l’AFFA, Association française du football amateur, 43 ans) l’emporterait, l’un des deux presque septuagénaires Fernand Duchaussoy (l’actuel président par intérim, 68 ans) ou Noël Le Graët (l’actuel vice-président, 69 ans), vieux habitués des locaux de l’avenue d’Iéna, sera le brave continuateur de la politique menée depuis de longues années à la FFF.

Foot pro + foot amateur = l'équation impossible

Les trois grands désastres de 2004 (Euro), 2010 (Coupe du monde) et 2011 (Quotas) se sont traduit à chaque fois par de timides ébauches de ravalement, renvoyant une véritable reconstruction aux calendes grecques. L’autorité politique, jusqu’à celle du président de la République elle-même, a eu beau s’ingénier à verser son grain de sel, le plat n’y a guère retrouvé de goût. Et l’on s’est rabattu sur les bons vieux ingrédients (Symposiums, Etats généraux...). La nouvelle cuisine attendra…

Pour être franc, l’équation n’est pas simple à résoudre. Elle s’apparenterait en fait à la quadrature du cercle. Football professionnel et football amateur sont depuis la naissance du premier dans les années 1930 des frères ennemis vivant sous le toit commun de la mère Fédération.

Plus ils se rapprochent, ce qui est le cas depuis la présidence de Fernand Sastre (1972-1984), plus ils se livrent à une guerre fratricide. Avec l’avènement de la bande à Platini puis le triomphe de celle de Zidane, l’équipe de France est devenue la salle des trésors du château. L’arrivée de revenus toujours croissants a alors constamment suscité la convoitise du monde amateur, éternellement dépourvu de subsides. Sur ce sujet capital, Duchaussoy l’attentiste et Le Graët le ploutocrate, ont sans rire promis la lune d’un football œcuménique durant leur campagne, très attentifs à ce que les 63 % des délégués du « tiers-état » amateur leur prêtent un maximum de voix.

« Saint » Thomas ne croit pas aux « prêcheurs »…   

Eric Thomas, l’homme qui, en ce 18 juin, dit « non » jusqu’à la caricature (construction de 1800 nouveaux terrains synthétiques, redistribution intégrale des primes des Bleus…), ne mâche pas ses mots à l’égard du duo qu’il souhaite éjecter du trône et de l’organisme dont il brigue désormais haut et fort le capitanat : « Deux candidats sortants au bilan catastrophique et au projet vide, flou. […] On est face à une FFF éthérée, hors sol, dans une bulle, un mur, qui a beaucoup de mal à se mettre au niveau de la démocratie qu’elle prêche. Il faut réveiller la FFF, qui est une machine à perdre. »

Un « brin » teintées de démagogie, les diatribes de Thomas s’affichent comme un coup de pub personnel qui s’appuie tout de même sur le réveil des consciences. On se souvient de certains épisodes truculents, pathétiques et révélateurs d’une organisation aux mœurs quelque peu décadentes. Comme celui d’un repas entre amis de la nomenklatura fédérale à Séoul en 2002 où la note, comprenant le prix d’une bouteille de Romanée-Conti, s’était élevée à 4000 euros ! Ou, plus parlant et symptomatique encore, comme en 2005 cette AG aux allures de Soviet suprême où le sélectionneur Raymond Domenech s’était sorti d’affaire alors qu’une majorité de membres avait voté son éviction ! Et enfin, récemment, en avril dernier, une pseudo-réforme de la gouvernance de l’appareil a abouti, dixit un des soutiens de Fernand Duchaussoy, à une très prometteuse future création de… « groupes de réflexion sur plusieurs thématiques… ». Tout un programme ! Décidemment, le football français n’est pas encore descendu de son bus sud-africain.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mbo22
- 18/06/2011 - 13:17
@ faded yasser 2
On a compris que votre haine de Sarkozy dénature votre raisonnement et vous mélangez tout comme dans un couscous sauf que le votre est immangeable. Votre espoir en 2012 semble très fort mais ne vous leurrez pas car même si le PS arrive au pouvoir, vous n'obtiendrez pas vos papiers car les limites de l'immigration sont atteintes. Il va falloir songer à repartir au pays!
le Gône
- 18/06/2011 - 11:26
@faded yasse
Personnellement le foot je m'en tape..mais un commentaire aussi "débile" que le vôtre c'est rare!! sauf bien sur dans les allées de la gauche la plus obtue..(en ce qui concerne " votre " Francais..c'est en tout cas pas grace a lui que mon pays la France va rayonner!!..mais au fait parlez vous notre langue?)
faded yasser
- 18/06/2011 - 10:07
C'est la France entière et
C'est la France entière et pas seulement le foot, qui est restée embrouillée et enchevetrée depuis que Sarko et ses amis sont arrivés au pouvoir. L'économie, le sport, l'art, le cinéma, les valeurs républicaines, le rayonnement de la France et.... n'ont connu que les défaiteset les insuccés. C'est une calmité qu'on attend que l'heure de la délivrance dans 10 mois.