En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

05.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

01.

Obama le nouveau super héros

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 1 min 17 sec
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 2 heures 31 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 4 heures 23 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 4 heures 58 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 5 heures 44 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 6 heures 51 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 8 heures 52 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 9 heures 27 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 9 heures 57 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 19 min 41 sec
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 3 heures 54 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 4 heures 35 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 5 heures 27 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 6 heures 22 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 8 heures 16 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 8 heures 59 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 9 heures 40 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 10 heures 3 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 10 heures 41 min
Coup de vieux

"24 heures chrono" : le retour raté de Jack Papy Bauer

Publié le 10 mai 2014
Le retour de la série événement est surtout synonyme de déception, même pour les fans. Scénario peu captivant et manque de charisme des personnages sont la marque de fabrique de la neuvième saison.
Laurence Lasserre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Lasserre est spécialiste de la communication publique et des medias.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le retour de la série événement est surtout synonyme de déception, même pour les fans. Scénario peu captivant et manque de charisme des personnages sont la marque de fabrique de la neuvième saison.

Une énorme campagne de promotion a mis sous tension tous les fans et nostalgiques de Jack Bauer avec l'annonce de la diffusion simultanée, aux États Unis et en France de la 9e saison de 24 : Live Another Day. Petit retour sur les deux premiers épisodes diffusés en nocturne et en exclusivité sur Canal Plus. On en baille d'ennui.

Rien que l'idée de passer encore 24h à suivre Jack Bauer, seul contre tous, essayant d'empêcher un attentat contre le Président des États-Unis était par avance épuisante. Mais, par nostalgie des nuits blanches de nos jeunes années à courir derrière le héros de la Citiyou, et bien que l'on n'aie aucun souvenir de la saison 8 (ni de la précédente ni de l'antépénultième) on se faisait un devoir d'assister à cet événement télévisuel de la résurrection d'une série disparue. Vérifier si Jack n'a pas perdu la main pour frapper d'abord et poser la question après, c'est un peu comme aller voir au concert des Rolling Stones si Mick Jagger, à 70 ans, arrive encore à faire un déhanchement à peu près sexy en interprétant Satisfaction.

Hélas, parier sur autre chose que de la déception, c'est ignorer tout ce qui s'est passé depuis que Jack a raccroché les gants. Car, une fois Jack rangé des voitures, Dexter Morgan a assassiné la moitié de la population délinquante de Miami à grand coups de couteau de boucher, Franck Underwood est devenu Président des États Unis à grands coups de tortures psychologiques et manœuvres à plusieurs bandes machiavéliques, et ces dégénérés de Lannister ont décapité l'ensemble de la lignée des Stark à grands coups de hache et d'épée. Le tout arrosé de bonnes giclées de sang, de cervelle sur les murs et de scènes de sexe bien dosées, à peu près tous les quarts d'heure, pour tenir en éveil et en alerte le spectateur gavé mais attentif.

Sang, sexe, violence, héros troubles, les méchants qui gagnent et les gentils qui se font tuer, tous les codes étaient brouillés depuis le départ de Jack, avec en toile de fond une Amérique sous le choc du tandem Carrie Mathison, agent bipolaire frappadingue de la CIA, et Nicholas Brody, aussi roux que Jack était blond, mais également Marine, otage, anti héros, secrètement converti à l'Islam et apprenti terroriste tourmenté de remords et de questionnements. L'anti Jack Bauer, en quelque sorte.

Le pari de faire revenir Jack dans la course était donc osé, pour un héros classique qui ne souffre d'aucune pathologie psychologique complexe, réfléchit vite et parle peu en dehors des onomatopées "doyoucopy" et "copythat". Un héros qui ne prend pas le temps de manger, de boire, de faire ses besoins et surtout, qui ne baise pratiquement pas.

Nous voilà donc, en ce début de 9e saison, à Londres, en pleine visite officielle du Président des États-Unis. Président qui est en fait le père de l'ex de Jack mais dont on ne se souvient plus pourquoi ils ne sont plus ensemble. On découvre que cette ex, Audrey, est mariée à un type assez antipathique que d'emblée on déteste car on comprend qu'il a piqué la nana de Jack, qu'il est un ennemi de Jack, qu'il veut du mal à Jack, qu'il va essayer de lui en faire par tous les moyens et qu'il est fourbe et comploteur puisqu'il ne donne pas les infos au Président. C'est assez simple à décoder, jusque là tout roule comme prévu.

Ensuite, tout se passe normalement, Jack est seul, il se tait, il essuie des coups de feu, il menace un type ou il est en ligne sur son mobile, toujours en courant, en se roulant par terre, en sautant d'un pont ou d'un escalier, en mettant de grands coups de latte dans les portes ou en déclenchant une explosion grâce à son téléphone portable. On s'ennuie un peu. Les écrans multiples et le jingle d'accompagnement signifiant la ponctuation, et marque de fabrique de la série, ont vieilli. Un peu comme si on remettait la sonnerie citiyou sur nos mobiles comme dans les années 2000. Ca ferait ringard. On se reprend une bière et une part de pizza, on jette un œil distrait sur sa TL. Un petit décrochage s'amorce, illustré par un bâillement discret.

Ensuite, tout part en vrille très rapidement. Chloé O'Brian entre en scène, en gothique tatouée œil au charbon et piercings dans l'oreille avec une coupe de cheveux façon Lisbeth Salander. Et là, franchement ça le fait pas. Elle a un style Yolande Moreau qui serait devenue une Anonymous juste en fronçant toujours les sourcils quand un problème se pose qui n'est pas du tout raccord avec l'idée que l'on se fait de Chloé O'Brian.

Même chose pour l'incontournable Blonde, agent de la Citiyou super pointue qui piste Jack et anticipe ses mouvements mais arrive toujours 5 minutes après la bataille. Une Blonde qui n'est autre que l'ex nana de Dexter, l'empoisonneuse psychopathe. Comble de l'énormité, elle s'appelle Agent Morgan. On est troublé, la confusion s'installe. A t-elle finalement épousé Dexter puisqu'elle porte son nom ? Comment est-elle passée de criminelle recherchée à Miami à employée d'une agence gouvernementale américaine à Londres ? Va-t-elle tenter d'empoisonner Jack ou devenir son alliée ? On suppose qu'il ne va pas tarder à la retourner comme une crêpe contre sa hiérarchie... et on se désintéresse immédiatement de la chose. La ficelle est grosse... et elle est tellement usée.

Mais le pompon de la gêne, c'est quand on réalise qui est la super méchante, celle qui ordonne de tuer les gentils soldats anglais et américains en détournant des drones par l'entremise d'un hacker marginal mal coiffé et désagréable. Cette malveillante personne n'est autre que Lady Stark, tout juste débarquée de Winterfell, dont l'ambition manifeste est d'assassiner le Potus, au lieu de se venger de l'horrible Jeffrey Barathéon. Mais que fait donc Lady Stark dans cette galère ?? On en reste comme deux ronds de flanc de la voir là, sans sa cape grise en fourrure et peau de loup, avec un téléphone mobile dans la main et du mauvais coté du manche.

Ces interférences d'acteurs sont assez pénibles à gérer et on a du mal à suivre avec intérêt la course poursuite contre la montre et contre le monde entier qui se déroule sous nos yeux mais dont on sait que Jack va venir à bout, d'une manière ou d'une autre, avec ou sans nous. On se dit qu'il y en a seulement pour 12 épisodes au lieu de 24, et que ça suffira bien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
juliaallamel
- 10/05/2014 - 11:59
Bon article mais spoilers non
Bon article mais spoilers non signalés, pas cool...
killBox
- 10/05/2014 - 11:40
Payée à regarder la T Lé
Quel chouette boulot vouz'avez là : regarder des conneries à la télévision et et en parler en quelques lignes creuses le lendemain.
Et puis quelle culture aussi !
Tout cette crétinerie en abondance dans le marigot des médias entre 2 désinformations contribuent à abrutir des générations de télépathes.
Vive l'idiocratie, vive la médiocratie, vive l'oligarchie dont vous êtes une excellente représentante.
On se souviendra de vous ;--;
bertrand A
- 10/05/2014 - 11:36
Bravo pour cette chronique
Bravo pour cette chronique, très bien écrite.
Ils se sont loupés ce coup-ci, dommage. C'est le match de trop pour notre Jacquot Bauer.