En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 2 min 31 sec
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 1 heure 25 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 3 heures 52 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?
il y a 4 heures 6 min
décryptage > Economie
BCE

"En finir avec une politique monétaire insensée ?" Petite démolition argumentée d’un raisonnement 100% faussé

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

il y a 5 heures 36 min
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 17 heures 58 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 20 heures 40 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 1 heure 13 sec
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 3 heures 38 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Social
La réforme venait du froid

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Santé
Journée “hôpital mort”

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

il y a 5 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express voit Macron paralysé; Rachida Dati fait face à ses ennemis; Ségolène Royal veut faire taire les siens, et le PS qu'elle arrête de détourner son temps de parole; Retraite: plus les Français sont âgés, plus ils la souhaitent tardive
il y a 5 heures 47 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 20 heures 20 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 21 heures 26 min
Oui, chef !

Quand la cuisine fait son show

Publié le 04 avril 2011
Ce lundi 4 avril a été diffusée sur M6 la finale de Top Chef, programme vedette de la chaîne : trois jeunes chefs ont dû rivaliser d'ingéniosité pour remporter ce concours culinaire.
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce lundi 4 avril a été diffusée sur M6 la finale de Top Chef, programme vedette de la chaîne : trois jeunes chefs ont dû rivaliser d'ingéniosité pour remporter ce concours culinaire.

Alors que la France (et moi le premier !) est suspendue à la finale de Top Chef ce lundi soir, on peut quand même se demander comment on en est arrivé là : des Français qui ne savent plus cuisiner, mais qui sont obsédés par la cuisine ; et des chefs qui posent dans les magazines et deviennent des personnages de série télé.

La semaine dernière, le Culinary Institute of America a couronné Paul Bocuse « Chef du siècle », et aussi « premier cuisinier vedette de l’époque moderne ». Avant Bocuse, on identifiait un restaurant par son propriétaire, pas par son chef – voyez par exemple Louis de Funès dans Le Grand restaurant. Mais « l’empereur des gueules », s’il fut le premier chef moderne, est à contre-courant de la modernité culinaire actuelle, qu’il a d’ailleurs dénoncée à plusieurs occasions.

Cuisiner ne suffit plus, il faut innover !

Or, qu’est-ce que c’est que cette modernité ? Comme vous le voyez dans Top Chef, c’est d’abord une modernité dans laquelle le concept d’innovation a pris une place absolument centrale. C’est bien si c’est bon, mais il faut que ce soit nouveau, audacieux et original. Au-delà des chefs qui posent pour GQ, la cuisine est devenue une branche de la mode. Une saison chasse l’autre, et moquons-nous de ces ploucs qui cuisinent encore comme on cuisinait l’année dernière.

Qu’est-il arrivé à la cuisine de Paul Bocuse ? Les bons produits, les bonnes recettes, et la capacité d’un chef (et d’une équipe de cuisiniers) de les comprendre en profondeur pour recréer, encore et encore, un plat exceptionnel ? Quand j’étais petit, je croyais qu’un grand restaurant, c’était un endroit où les meilleurs produits étaient cuisinés de façon exceptionnelle. S’il y avait de l’innovation, ce n’était pas de l’innovation pour l’innovation : c’était la recherche du meilleur goût possible, évoluant avec les techniques de cuisson, les méthodes de conservation, et les procédés agricoles.

Croyez-en le gourmand que je suis : le grand restaurant, ce n'est plus çà. Les produits sont mieux dans quelques bistrots d’exception comme l’Ami Louis, Chez l’Ami Jean (Paris) ou Le Lion d’Or (Arcins) que dans la plupart des triple étoilés, les cuissons plus soigneuses, les assaisonnement plus précis et plus efficaces.

La gastronomie du spectacle

Alors, bien sûr, il y a la société du spectacle. Il y a l’égo des chefs, et plus encore celui des critiques qui s’ennuient à mourir quand on leur ressert la même excellence jour après jour, et à l’œil en plus.

Mais il y a aussi un modèle économique. La grande cuisine comme je l’aimais, c’était un artisanat de luxe. C’était difficilement reproductible et très intensif en main d’œuvre. Les chefs n’en pouvaient plus d’être aussi stressés que les candidats de Top Chef, mais sans grand prix ni starisation à la clef. La main d’œuvre est devenue chère, et la « bouffe normale » l’est, elle, devenue beaucoup moins. Alors, un vrai bon poulet est devenu un produit de luxe. Ce que je m’en vais appeler la « vraie » grande cuisine est devenue un anachronisme.

Et comme dans la mode, la succession des saisons est une ruse pour revendre plusieurs fois la même chose. Bien cuisiner, bien choisir ses produits, ne suffit plus. Ce n’est probablement même plus nécessaire. Pour attirer du monde dans sa boutique, pour pouvoir afficher des prix qui permettent de gagner sa vie, et pour générer des revenus supplémentaires, il vaut mieux être jury de Top Chef. Quatre chefs expérimentés (Piège, Constant, Marx et Arabian) qui ont d’ailleurs en commun d’être tous les trois passés tout près de la troisième étoile, viennent de rejoindre dans cette prise de conscience un beau gosse entreprenant et déjà bien installé. Bonne chance tout de même aux candidats Stéphanie, Fanny, et à Pierre Sang. Et qu’on ne me dérange pas ce lundi soir !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires