En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

07.

Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 5 heures 6 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 8 heures 8 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 8 heures 59 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 12 heures 16 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 15 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 15 heures 37 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 16 heures 10 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 5 heures 31 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 8 heures 33 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 12 heures 1 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 12 heures 34 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 14 heures 14 sec
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 14 heures 36 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 15 heures 33 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 16 heures 29 min
People attitude

Clooney : le sexe plutôt que la politique

Publié le 24 février 2011
L'acteur américain engagé au Sud-Soudan l'avoue: sa vie dissolue n'est pas compatible avec celle d'un homme politique traditionnel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'acteur américain engagé au Sud-Soudan l'avoue: sa vie dissolue n'est pas compatible avec celle d'un homme politique traditionnel.

"J'ai couché avec trop de femmes et touché à trop de drogues, je n'ai pas vécu la bonne vie pour cela". C'est la réponse de George Clooney quand on lui demande s'il s'imagine imiter la carrière d'un Ronald Reagan ou d'un Arnold Schwarzenegger. Il ajoute même: "J'ai tout essayé ! J'ai même bu l'eau du bang. Maintenant, parlons des vrais problèmes. Est-ce que ça va être mon slogan de campagne: «J'ai bu l'eau du bong»?".

Et les problèmes dont il est question sont ceux qui affectent le Sud-Soudan, pays né de la partition du Soudan en janvier dernier après deux décennies de guerre civile. Le magazine Newsweek a suivi l'acteur sur le terrain où il est engagé depuis 5 ans. George Clooney compte sur sa célébrité pour aider à pacifier et à développer la région. Il incite les paparazzi à le suivre en Afrique et, comme Sean Penn en Haïti, tente de focaliser l'attention sur une partie du monde qui lui tient particulièrement à cœur.

Clooney ne fait pas que de la figuration au Sud-Soudan. Il s'y déplace armé, discute avec toutes les parties, négocie. Il revendique son indépendance du gouvernement américain, et dispose aujourd'hui de son propre satellite pour surveiller les mouvements militaires à la frontière entre les deux nouveaux pays, et prévenir un éventuel nouveau génocide. Une initiative qui irrite fortement le régime islamique de Khartoum.

Georges Clooney suit finalement les traces de son père, journaliste du Kentucky qui rentrait dans des colères noires quand les médias perdaient leur temps avec les célébrités alors qu'il y avait tant d'autres informations à développer . C'est d'ailleurs avec son père que l'acteur s'est rendu pour la première fois au Soudan. Il a appris avec lui que l'argent posé sur un problème humanitaire ne résout pas tout, et qu'il peut même devenir contre-productif en attisant les convoitises, et donc la violence.

Le modèle d'engagement public de l'acteur reste Bono, le chanteur de U2. Comme lui, Clooney a l'oreille des chefs d'Etat, et d'abord celle de Barack Obama (son ami). Les deux hommes se voient régulièrement dans le Bureau ovale de la Maison Blanche. Le président américain décide de l'envoi d'aide humanitaire à la suite de ces entretiens. Aux Etats-Unis, l'action de George Clooney est à la fois appréciée par les élus républicains et démocrates. Tous lui reconnaissent de passer davantage de temps sur le terrain que n'importe quel émissaire officiel des Etats-Unis. George Clooney rejette toutefois tout engagement partisan, et ne briguera jamais de mandats électoraux - on vous a expliqué pourquoi.

L'acteur préfère agir concrètement sur le terrain, avec une intelligence certaine de la communication publique. Il faut être rare, percutant, et revenir à chaque fois sur la scène médiatique avec un discours nouveau.
Les critiques contre ce type de "diplomatie people" existent, mais Clooney les repousse d'un revers de la main : il sait qu'il permet de focaliser l'attention des hommes politiques sur le Sud-Soudan qui, eux, feront de la politique... Certains estiment que son rôle fut déterminant pur médiatiser le référendum de janvier dernier. L'écrivain Dave Eggers explique: "Le referendum n'aurait jamais pu avoir lieu sans son implication. Jamais. Il a sauvé des millions de vies. Je ne pense pas qu'il le sache".

Vu sur : Lu sur Newsweek
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?