En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

05.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

06.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

07.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 16 min 31 sec
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 2 heures 53 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 2 heures 29 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 14 heures 59 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 18 heures 34 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 19 heures 15 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 58 min 28 sec
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 2 heures 29 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 2 heures 31 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 2 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 14 heures 41 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 17 heures 11 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 19 heures 3 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 19 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
Quel avenir pour la viande classique?

Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?

Publié le 17 février 2020
Les steaks à base de plantes sont déjà dans nos assiettes, en attendant peut-être de voir arriver durant la décennie de la viande produite à partir de cellules-souches.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les steaks à base de plantes sont déjà dans nos assiettes, en attendant peut-être de voir arriver durant la décennie de la viande produite à partir de cellules-souches.

L'élevage est responsable de près de 20% des émissions de gaz à effet de serre. Dans quelques années, voire quelques décennies, la viande telle qu'on la connaît aujourd'hui pourrait-elle être coiffée par d'autres sources de protéines?

Si, en 2018, les Français ont moins acheté de viande - une tendance à la baisse pour la quatrième année consécutive, selon le panel Kantar pour France agrimer - au niveau mondial, la consommation de viande ne cesse d'augmenter.

" Nous avons des filières d’excellence en France et nous prenons en compte les attentes sociétales sur la santé, l’environnement et le bien-être animal en renforçant le cahier des charges de l’éleveur au transformateur, comme en réduisant l’usage des antibiotiques. D’où notre volonté de monter en gamme et de passer de 3 à 43% de la viande de bœuf en label rouge." déclare Dominique Langlois, le président d’Interbev – l’Association nationale Interprofessionnelle du bétail et des viandes.

Mais pour les autorités françaises, il est urgent de trouver d’autres formes de protéines. Un rapport commandé par le ministère de l’Agriculture a conclu en 2018 que l’Union européenne avait besoin « d’accroître la production de protéines » pour « diminuer sa dépendance aux importations de pays tiers " , évoquant comme pistes les plus prometteuses insectes et protéines végétales."

La FAO, Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, met en avant « les insectes comestibles contiennent des protéines de haute qualité, des vitamines et des acides aminés (…) les grillons ont besoin de six fois moins de nourriture que les bovins, quatre fois moins que les moutons et deux fois moins que les porcs et les poulets pour produire la même quantité de protéines"

Quoi qu'il en soit, pour Jocelyne Porcher, chercheuse à l'Inrae et spécialiste de la relation entre homme et animal d'élevage, ce type d'alimentation "tient plus du mort vivant que d'une alimentation saine et durable", regrette-t-elle pour BFMTV. Pour cette sociologue, la viande in vitro semble même "effrayante et angoissante" tant elle modifie notre rapport à l'animal et à la vie.

La viande in vitro n'est que la suite d'une pratique, fruit de la révolution industrielle, qui a fait de l'animal une ressource et la nature une source de profit. "On pourrait tout à fait nourrir 9 milliards de personnes avec une agriculture paysanne. Tout ça relève de choix politique et de société."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 18/02/2020 - 17:28
Sans compter que la production de protéines artificielles
Se fera fort peu probablement au (faible) profit de millions de paysans dans le monde mais au (fort) profit de quelques multinationales qui se partageront le marché...
pierre marie
- 18/02/2020 - 13:35
vaches et moutons au pré = biodiversité
- le tiers des surfaces agricoles est impropre à la culture mais bon pour faire de l'herbe
- L'herbe est inconsommable pour l'homme
- Les ruminants mangent l'herbe, l'homme mange les ruminants...
- Ces surfaces enherbées sont les plus riches en flore et faune sauvages...

Bon, on peut faire des usines à viande artificielle pour bobos friqués en manque de religion.
Pas dit que ce sera bon pour les papillons et les fleurs qui vivent dans les prés (et que là).