En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© ERIC FEFERBERG / AFP
Bons mots
Et les finalistes du Prix Press Club, Humour et Politique 2018-2019 sont…
Publié le 06 février 2019
Le 9 avril prochain, sera remis le 16e prix Press Club, Humour et Politique. Les bons mots de la classe politique et plusieurs phrases devenues cultes ces derniers mois font partie de la sélection finale.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 9 avril prochain, sera remis le 16e prix Press Club, Humour et Politique. Les bons mots de la classe politique et plusieurs phrases devenues cultes ces derniers mois font partie de la sélection finale.

Pour la seizième année, le jury du Prix Press Club, Humour et Politique (créé par Jean Miot), s’est réuni cette semaine afin d’affiner la sélection pour cette année. Ce prix récompense l’auteur de la phrase la plus hilarante de l’année, qu’il s’agisse d’humour volontaire ou involontaire.

Le jury du prix Press Club, Humour et Politique 2018-2019 a procédé mardi à sa troisième et dernière sélection de "petites phrases" afin de récompenser l’auteur du mot le plus drôle de l’année en politique.

Sous la présidence de Nelson Monfort, le jury avait déjà sélectionné de nombreuses phrases humoristiques ces derniers mois. 

Le dernier lauréat, François Hollande, avait triomphé en 2017 avec la phrase suivante : 

"Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi-même".

La 16e édition de ce prix atypique et insolite se déroulera le 9 avril 2019.

Le jury est composé d’André Bercoff (Sud Radio), d’Isabelle Bourdet (Press Club), de Nicolas Charbonneau (Le Parisien), d’Elisabeth Chavelet, d’Hubert Coudurier (Le Télégramme), de Pierre Douglas, de Frédéric Dumoulin (AFP), d’Olivier Galzi, de Laurent Gerra, d’Olivier de Lagarde (Franceinfo), de Camille Langlade (BFMTV), de Gérard Leclerc (CNews), de Dominique de Montvalon, de David Revault d’Allones (Le Journal du Dimanche), d’Anne Rosencher (L’Express), de Frédéric Says (France Culture) et de Yves Thréard (Le Figaro).

Voici les cinq phrases retenues cette semaine :

- le député Pierre-Henri Dumont (LR/Pas-de-Calais) : "Pour bien accueillir, il faut bien expulser". (Le Parisien, 22/11/18) 

- le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, après l’intrusion dans son ministère le 5 janvier : "On a eu un début d’année assez Rock’n Roll ; moi j’ai eu une journée porte ouverte". (Le Figaro, 18/01/19) 

- le président du groupe LREM à l’Assemblée, Gilles Le Gendre, à propos des mesures sur le pouvoir d’achat : "Nous avons probablement été trop intelligents, trop subtils". (Public Sénat, 17/12/18) 

- l’ancienne ministre PS, Ségolène Royal : "La France n’aurait pas subi ça si j’avais été aux responsabilités". (Yahoo Actualités, 07/12/18) 

- le directeur des campagnes de la France Insoumise, Manuel Bompard : "Emmanuel Macron a épuisé son temps de parole médiatique jusqu’à la présidentielle de 2027". (Tweet du 04/02/19) 

 

Les déclarations suivantes figuraient déjà dans les précédentes phases de sélection :

- Jean-Louis Borloo, ancien ministre d’Etat à propos du "jeune monde de Macron": "Il fait attention de ne pas se trouver dans la situation culinaire désagréable où le gratin se sépare des nouilles". 28/06/18 – au cours d’une réunion à la mairie de Valenciennes

- Christophe Castaner, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement à propos d’Emmanuel Macron : "Tout en lui est fascinant, son parcours, son intelligence, sa vivacité et même sa puissance physique". 29/09/17 – Le Point

- Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes interpellant Edouard Philippe sur la démission refusée de Gérard Collomb : "Nous avons un ministre de l’Intérieur qui est déjà à l’extérieur". 02/10/18 à l'Assemblée nationale

- Gérard Collomb, ancien ministre de l’Intérieur : "D’habitude les gens se battent pour être ministre et moi je me bats pour ne plus l’être". 04/10/18 – CNews

- Edouard Philippe, Premier ministre répondant à la question d’un journaliste "on dit que tout remonte à Matignon". Réponse : "Non, seulement les emmerdes". 06/07/18 – Le Parisien

- Bruno Retailleau, Sénateur, Président du groupe Les Républicains au Sénat : "Si Wauquiez ne parvient pas à se montrer aussi intelligent qu’il l’est, il n’y arrivera pas". 24/06/18 – JDD 
 
- Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé prenant la parole à l’Assemblée lors des questions au gouvernement : "Monsieur le Président, mesdames et messieurs les retraités…". A l’Assemblée Nationale - 28/03/18

- Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics : "Wauquiez a fait allemand en première langue. Il est peut-être normalien mais il n’a rien de normal". BFMTV - 20/02/18

- Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, voulant évoquer le dédommagement des sinistrés des crues : "Nous sommes en train de recueillir toutes les demandes avec le ministre de l’intérieur Christophe Colomb". Assemblée Nationale - 07/02/18

- Emmanuel Maurel, Député européen socialiste, à propos du 1er Secrétaire général du PS : "Pour savoir où est Olivier Faure, suivez les sifflets". Le JDD - 25/03/18

- Pascal Pavageau, Secrétaire général de FO : "La méthode Macron c’est un peu "je pense donc tu suis"". Sud Radio - 29/05/18


Le jury a également décidé de créer cette année une nouvelle catégorie "La plus belle flagornerie en macronie".

Premier sélectionné, Bernard Kouchner avec : "Macron est une fierté pour le monde". Marianne - 04/05/18

 

Le jury a souhaité aussi compléter sa collection de "Hollanderies", les dernières perles et les meilleures boutades de François Hollande :

- "Emmanuel Macron, j’aurais pu le battre mais je n’ai pas voulu". France 2 - 10/04/18 

- "Il vaut mieux une cravate de travers et une pensée droite que le contraire". C8 - 13/06/18 

- "Vous dites, et vous n’avez pas tort, que les jeunes ne m’ont pas manifesté un soutien massif. Les autres non plus, d’ailleurs". Conférence sur son bilan devant la Fondation Jean-Jaurès à la Maison de la Chimie - 07/06/18

- A la question House of Cards vous avez regardé ? "Bien sûr! Que croyez-vous que j’ai fait pendant cinq ans?". Université de Cergy Pontoise - 03/04/18

 

La compétition s'annonce donc particulièrement féroce cette année. Les résultats définitifs seront dévoilés lors de la cérémonie le 9 avril 2019 au Press Club. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
04.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
07.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires