En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© The U.S. Amry/Flickr
Santé

Les armées légitiment les blessures psychiques des soldats causées par leur rapport avec la mort

Publié le 28 mai 2015
Docteur de Montleau, chef du service psychiatrie de l’hôpital Percy, évoque "la difficulté à assurer, face à des bandes déchaînées, la protection des populations désarmées par la force", provoquant ainsi, un "sentiment de culpabilité" chez le soldats.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Docteur de Montleau, chef du service psychiatrie de l’hôpital Percy, évoque "la difficulté à assurer, face à des bandes déchaînées, la protection des populations désarmées par la force", provoquant ainsi, un "sentiment de culpabilité" chez le soldats.

Le 27 mai dernier lors d'un séminaire à l'hôpital du Val-de-Grâce, les médecins du service de santé des armées ont évoqué la légitimé des blessures psychiques des soldats, causées notamment par leur rapport avec la mort. Ils évoquent alors 1 421 cas déclarés de troubles de stress post-traumatiques (TSPT) entre 2010 et 2014, chez des soldats âgés en moyenne de 27 ans et ayant une ancienneté de près de 7 ans. La cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre reçoit environ sept nouveaux soldats par mois ayant servi en Afghanistan et une quinzaine en Centrafrique. Elle a enregistré 160 traumatisés de l’opération Serval au Mali.

Sur le terrain, les soldats sont exposés à un stress permanent. Franck de Montleau, chef du service psychiatrie de l’hôpital Percy  et envoyé à Bangui en décembre 2013, parle de "la difficulté à assurer, face à des bandes déchaînées, la protection des populations désarmées par la force", qui provoque un "sentiment de culpabilité" chez les soldats. Avoir été "en contact prolongé avec des corps mutilés" "la récupération insuffisante" entre les opérations et "la fatigue opérationnelle intense" intensifient le stress d'une section lorsqu'elle rejoint la vie civile. Face à cela, les armées n'ont eu d'autres choix que de légitimer le diagnostic de TSPT chez leurs hommes et mettre en place des mesures adaptées. Ainsi, des psychologues et des psychiatres sont déployés sur le terrain et interviennent entre deux et dix jours après une opération houleuse. Un repos de trois jours est alors imposé aux soldats avant leur retour en France et leur suivi est assuré quelques mois encore après. Olivier Dubourg, médecin chef du GIGN, assure le suivi psychologique du groupe d'élite et évoque le stress subi par les hommes lors de la traque des frères Kouachi en janvier dernier. "Pour la première fois de ma carrière j’étais sûr que j’allais gérer des gars au tapis. Le chef avait précisé : "Si quelqu’un tombe, on l’enjambe, on avance, on avance" raconte-t-il.

"L’idée stéréotypée d’une préparation, d’une forme de durcissement possible par rapport à la rencontre traumatique ne tient pas, explique le docteur de Montleau. Même dans un groupe de combat, cela ne se passe jamais tout à fait comme on l’avait imaginé. En fait, il faut un certain degré de méconnaissance pour pouvoir aller au combat à la rencontre avec la mort" a déclaré le docteur de Montleau.

Vu sur : Lus sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 28/05/2015 - 14:40
La guerre psychologique
Le vainqueur est celui fera le moins dans ses...