Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Reuters

Game of Thrones

Vladimir Poutine renvoie son très puissant directeur de cabinet Serguei Ivanov

Ce choix inattendu est une surprise et peut être le signe d'encore plus de tensions au sein du pouvoir russe.

La nouvelle vient de tomber, et c'est un mini-tremblement de terre dans le monde politique. Vladimir Poutine vient de renvoyer un de ses plus proches conseillers, Serguei Ivanov. L'homme était chef de l'administration du Kremlin, l'équivalent d'un directeur de cabinet ou du secrétaire-général de la présidence de la République à l'Élysée. Il a été nommé représentant du président sur les questions d'écologie et de transport, ce qui ressemble à la version dorée d'un exil en Sibérie. 

Serguei Ivanov est un des plus proches alliés de Vladimir Poutine et a une longue carrière gouvernementale : il a été ministre de la Défense de 2001 à 2007, puis vice-premier ministre. Il fait partie du fameux cercle des "siloviki", les anciens collègues et amis de Vladimir Poutine de l'époque du KGB. Lorsque Vladimir Poutine a été nommé directeur du FSB, successeur du KGB, en 1998, il a pris Ivanov comme son adjoint. 

Depuis plusieurs années, les tensions au sein du gouvernement russe semblent s'accroître, au fur et à mesure que la baisse des prix du pétrole affaibilit l'économie russe, que le manque d'alternative à Poutine se fait voir, que la corruption augmente. Déjà le mois dernier Poutine a procédé à une réorganisation complète des dirigeants régionaux et locaux russes. Les arrestations se multiplient, et des alliés de Poutine précédemment considérés comme intouchables sont fréquemment écartés. 

Selon Brian Whitmore, de Radio Free Europe, précédemment Vladimir Poutine avait un rôle analogue à celui du secrétaire-général du Parti sous l'URSS : le visage public du régime, le porte-parole, mais uniquement le premier du Politburo, ici les diverses factions du Kremlin, du monde des affaires, de la mafia, qui dirigeait collectivement le pays. De plus en plus, Poutine passe à l'exercice d'un pouvoir directement personnel et unique. 

Via Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !