Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Crise migratoire

Calais : le démantèlement de la "jungle" pourrait être retardé

D'après le recensement réalisé mardi 11 octobre, entre 5700 et 6500 migrants seraient encore sur place.

Selon les informations du journal Libération, le démantèlement de la "jungle" de Calais ne commencera pas le 17 octobre comme l'avaient prévu plusieurs responsables de l'opération, mais sera vraisemblablement reporté d'une semaine. 

D'après le recensement réalisé mardi 11 octobre, entre 5700 et 6500 migrants seraient encore sur place, soit une diminution nette du nombre de personnes qui occupent toujours la "jungle".  L'association France Terre d’asile a par ailleurs recensé 1300 mineurs isolés, dont 40% auraient de la famille au Royaume-Uni.

"Un comptage précis, exhaustif" et "visuel" effectué mardi donne le nombre de 5 684 migrants, précise un communiqué de la préfecture. Ce recensement "a été effectué par 360 fonctionnaires de la police aux frontières (PAF), répartis en 6 groupes, dans un délai restreint de trois heures (de 8 heures à 11 heures) pour éviter les doubles comptes liés aux déplacements des personnes", détaille la préfecture, qui indique qu'il "a été placé sous la supervision de 4 sous-préfets". 

>>>> À lire aussi : Qui bénéficiera des mobilisations contre l’accueil des migrants en 2017 (indice : pas forcément ceux qu’on pourrait croire) ?

 

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !