Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie

Lost

Où finissent les bagages égarées par les compagnies aériennes qui ne retrouvent jamais leurs propriétaires ?

C'est la phobie de tout voyageur prenant l'avion : perdre sa valise! Chaque jour dans le monde, près ils sont près de 70 000 touristes à se retrouver sans leur bagages à l'aéroport. Si certains parviennent tant bien que mal à remettre la main sur leurs affaires, d'autres ne les reverront jamais. Parcours de valises perdues...

Xavier Tytelman

Xavier Tytelman

Formateur en aéronautique, spécialiste de la sécurité aérienne et président du Centre de Traitement de la Peur de l'Avion (www.peuravion.fr), Xavier Tytelman est également chargé d'étude Veille Analyse Anticipation au profit du Bureau Opérations et Gestion Interministérielle des Crises (Ministère de l'Intérieur / DGSCGC).
 
 
Voir la bio »

Atlantico : Un peu moins d'un voyageur sur 100 a eu la mauvaise surprise de ne pas pouvoir récupérer ses valises à l'aéroport. Mais chaque année le nombre de bagages perdus atteint tout de même les 26 millions. Et pour certaines, elles ne rejoindront jamais leur destination prévue. Quel est le parcours des valises qui ne retrouveront jamais leur propriétaire?

Xavier Tytelman : Autant les droits du passager qui aurait perdu son bagage sont très clairement définis par la Convention de Montréal, autant la destination des rares bagages qui ne retrouvent plus leur propriétaire est floue... Officiellement, les bagages égarés sont recherchés pendant 21 jours et sont déclarés perdus au-delà de ce délai. A l'inverse, un bagage sans propriétaire est logiquement considéré comme définitivement orphelin après ce délai, il pourra alors être détruit, vendu aux enchères voire offert à une association.

La politique appliquée par la compagnie aérienne et de la réglementation locale sont très variables et une entreprise américaine s'est même spécialisées dans le rachat de ces bagages pour pouvoir les revendre. Certaines grande compagnie comme Air France ont une politique bien plus favorable pour les passagers en poussant les recherches jusqu'à 3 mois. Mais passé ce délai, ce sont les douanes qui récupèrent les objets de valeur... Lest douanes organisant deux fois par an des ventes aux enchères publiques dans ses locaux de Roissy (en juin et décembre), il paraît probable que ces objets rejoignent les saisies réalisées par l'administration.

Nombreux sont les gens qui connaissent ou ont déjà vu un jour cette situation : ne pas trouver ses bagages sur le tapis roulant. Comment les compagnies perdent nos bagages? Quelles sont les différentes raisons qui peuvent expliquer que notre bagage n'arrive pas à destination?

Le taux de perte ou de retard des bagages augmente principalement avec les correspondances, car dans ce cas le délai entre les deux avions peut être trop court pour assurer un transit. On a alors des passagers qui ont le temps de changer d'avion, mais leurs valisent restent au sol et arriveront simplement par l'avion suivant. C'est ce qui explique que les compagnies low cost (qui ne réalisent pas d'escale) aient un taux de perte de bagages très faible.

Il y a ensuite les contrôles de sûreté aéroportuaire qui peuvent aller jusqu'à l'ouverture des sacs, ou plus rarement l'embarquement sur un mauvais avion ou la chute du bagage sur le tarmac, la perte de l'étiquette, voire le vol... mais dans la majorité de ces cas, le bagage arrivera simplement en retard et n'est pas perdu. Le fait que 80% des valises soient noires ou grises provoque aussi beaucoup de confusions dans les aéroports, et ce sont alors les passagers qui se trompent de valide...

Il faut d'ailleurs être clair : il y a plus d'objets qui ne trouvent plus leur propriétaire que de personnes qui déclarent une perte. Il n'y a d'ailleurs qu'à observer le nombre d'intervention inutile des démineurs suite à un bagage abandonné pour s'en convaincre !

Quels est le taux de bagages perdus? Observe-t-on des différences entre les pays et les compagnies aériennes? 

Le taux de bagages perdus varie très largement en fonction des régions et des compagnies. Au niveau international, la Société internationale de Télécommunication aéronautique estime que 7 bagages ne se trouvent pas sur le tapis roulant pour 1000 passagers transportés, mais le chiffre est en réalité de 9/1000 en Europe où les escales sont les plus fréquentes, 3,2/1000 en Amérique du Nord et seulement 2/1000 en Asie. Ces taux sont très faibles, mais avec plus de 3 milliards de passagers transportés chaque année, ce sont environ 26 millions de bagages qui n'arrivent pas à destination avec leur propriétaire ! Mais heureusement, les propriétaires finissent par récupérer leur bien dans plus de 99% des cas.

Les grandes compagnie aérienne se battent donc contre ces désagréments et rencontrent un certain succès. Air France est probablement devenue l'une des références dans le domaine avec un taux de bagage définitivement perdu de seulement 0,006%, alors que le score est trois fois moins bon chez Lufthansa.

Pour les compagnies aériennes, quel coût financier représente la perte de bagages? Quels sont les moyens qu'elles ont développés au cours du temps pour éviter de les perdre?

Le coût représenté par les bagages perdu est très important pour les compagnies aériennes. Outre les compensations liées aux bagages définitivement égarés (jusqu'à 1300€ par bagage, voire plus si des objets de valeur ont été déclarés à l'enregistrement), l'acheminement des bagages en retard engendre des dépenses estimées à 2 milliards de dollars chaque année pour les compagnies aérienne ! Car le bagage en retard doit être livré au passager où qu'ils se trouvent, ce qui oblige parfois les transporteurs à payer des taxis pour de simples valides...

De nombreuses innovations vont néanmoins permettre d'améliorer le taux d'acheminement des bagages, comme la mise en place de puces RFID ou d'un système d'étiquettes électroniques, voire la fourniture par la compagnie d'un boitier émetteur à mettre dans son sac pour les grands voyageurs... Des fabricants de valise comme Rimowa ou Samsonite intègrent même directement ces technologies, ce qui permet à son propriétaire de les tracer grâce à une application smartphone.

Quels sont les différents conseils à donner aux voyageurs pour ne pas perdre leurs bagages? Et que doivent-ils faire en cas de perte?

Outre les signes distinctifs qui permettent de ne pas voir son sac être emporté par un inconnu, l'installation d'une étiquette rigide comportant un nom et un numéro de téléphone ou un email est recommandée. Il faut par contre éviter de préciser une adresse pour qu'une personne mal intentionnée puisse repérer les logements laissés libres par les vacanciers.

Si malgré tout, le bagage n'est pas sur le tapis roulant une fois arrivé à destination, il faut simplement se retourner vers la compagnie aérienne qui organisera la recherche ou procèdera à un dédommagement après 21 jours.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !