Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Des touristes massés près du temple de Poséidon, en Grèce, ont observé la Lune, ce 22 juin.

Croyances populaires

Des séismes aux naissances : petit tour des croyances attachées aux super pleine lunes

La Lune sera ce dimanche 14% plus grosse et 30% plus brillante qu'à l'accoutumée. Elle est en effet au plus proche de la Terre. Cette différence ne devrait pas avoir d'impact sur les plaques tectoniques, les entrées aux urgences ou les vers intestinaux.

Ce soir, la pleine Lune sera plus imposante et plus lumineuse qu’à l’accoutumée. C’est la super Lune. Ce phénomène se produit lorsque deux conditions sont réunies : la Lune est pleine et se situe à son point le plus proche de la Terre. En effet, l’axe de notre unique satellite est elliptique, il présente donc un périgée (point le plus proche de la Terre, 356.410 kilomètres) et un apogée (point le plus éloigné, 406.740 km).

La Lune sera ce soir à 357.000 kilomètres de la Terre et pourra apparaitre jusqu’à 14% plus grosse et 30% plus brillante qu'habituellement… à condition que le ciel soit dégagé et la pollution lumineuse limitée. Ce sera la plus grosse pleine Lune de l’année, avec celle du 25 mai, où elle était déjà proche de la Terre.

Pour autant, aucun risque particulier de catastrophe. En 2011, certains avaient liés les séismes au Japon à la proximité d’une super Lune. Or, les chercheurs assurent que cette réduction de la distance entre la Terre et la Lune (de 35.000 kilomètres environ par rapport à la moyenne) n’est pas suffisante pour provoquer des changements gravitationnels et influer sur les forces tectoniques, rappelle Maxisciences. "De nombreuses études ont été faites sur ce genre de sujet par les scientifiques de l'USGS et d'autres. Ils n'ont rien trouvé de significatif", explique John Bellini, géophysicien à l'Institut de géophysique américain.

Seules les marées sont affectées par cet évènement : elles devraient être légèrement plus importantes que d’habitude.

Le linge ne devrait pas non plus blanchir plus que d’habitude. Si selon une croyance populaire, la lumière de la Lune serait à l’origine de son blanchissement, les chercheurs ont découvert que les pigments sont principalement altérés par les rayons ultraviolets. Or, la quantité d’ultraviolet émise par la Lune est très faible : environ 500 000 fois plus faible que la lumière directe du Soleil.

D’autres croyances sont associées à cet astre : on accoucherait plus vite, nos cheveux pousseraient plus rapidement et les troubles mentaux seraient particulièrement vivaces lorsqu’elle monte dans le ciel. Une étude menée en 1987 aux Etats-Unis a même montré que 80% des infirmiers et 64% des médecins de services d’urgences croient à l’influence de la lune. Selon une autre, parue en 1995, 81% des professionnels liés au secteur psychiatrique croient à ses effets (contre 43% de la population totale).

Pour en avoir le cœur net, des chercheurs toulousains ont, en 1992, analysés 2478 entrées dans un service d’urgences psychiatriques, sans découvrir d’augmentation les jours de pleine lune. Plus récemment, Geneviève Belleville, chercheuse en psychologie à l'Université Laval, et son équipe ont, pendant 3 ans (de 2005 à 2008), comptabilisés les patients entrés en urgence à l'Hôtel-Dieu de Lévis et à l'Hôpital Sacré-Coeur de Montréal. Là encore, les chercheurs ont montré que les visites aux urgences ne sont pas plus fréquentes en période de pleine lune (ou au cours des trois jours la précédant ou la suivant) qu’à d’autres moments.

Deux chercheurs de Los Angeles ont aussi analysé 11.000 naissances entre 1974 et 1978. Le verdict ? La fréquence des naissances ne serait pas liée aux phases de la lune.

Les vers intestinaux sont aussi souvent rattachés à une influence lunaire. Cela est dû à la durée (environ 28 jours) du cycle parasitaire intégralement digestif de l’oxyure. Les œufs ingérés par le biais d’aliments contaminés éclosent dans l'estomac, puis les larves migrent vers les intestins pour donner les adultes. Deux à quatre semaines plus tard, les femelles commencent à émettre des œufs qui se retrouvent alors dans les selles. Cette poussée parasitaire n’est donc pas forcément liée au cycle de la Lune.

En cas de doute, vous pouvez néanmoins préparer des suppositoires en plus de votre télescope pour l’évènement de ce soir. La prochaine super Lune aura lieu en août 2014.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !