Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sacha Baron Cohen félicite François Hollande

Le général Aladeen, son nouveau personnage, avait un message très spécial a adresser au peuple français et à son nouveau Président.

Vrai héros

Publié le

Le général Aladeen a adressé ses voeux à François Hollande, président de la République française fraîchement élu. Le dictateur de la République de Wadiya est le nouveau personnage de Sacha Baron Cohen, qui avait déjà créé le personnage mondialement connu de Borat, et sera le personnage principal (inspiré de Mouammar Kadhafi) du film "Le dictateur" qui sortira courant 2012.

"Félicitations au nouveau président François Hollandaise pour sa victoire sur un nain. Mais pour moi, le seul président français c'est Dominique Strauss-Kahn. Tu aurais dû le choisir lui, peuple de France. Jamais vu nier un viol avec un tel brio.

Bonne chance!"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Shin - 07/05/2012 - 11:05 - Signaler un abus Le personnage n'est pas du

    Le personnage n'est pas du tout inspiré du Libyen Mouammar Kadhafi mais du roman Zabibah et le Roi de Saddam Hussein. À part ça, j'aime cette vidéo ^^

  • Par jean-paul - 07/05/2012 - 23:01 - Signaler un abus @Shin

    ses gardes du corps féminins contrediraient vos propos, il y a bien Kadhafi dedans

  • Par Rosine - 08/05/2012 - 21:21 - Signaler un abus une blague yiddish!

    oi veh!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€