Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dati qualifie de "pantouflage" l’investiture de Fillon à Paris

La maire du VIIe arrondissement de Paris affirme vouloir maintenir sa candidature à Paris aux élections législatives.

Défi

Publié le

Rachida Dati ne lâche rien. Dans une interview donnée ce vendredi sur RTL, la maire du VIIe arrondissement de Paris a qualifié la candidature de François Fillon de "candidature de pantouflage". Le premier Ministre a en effet été investi dans la 2e circonscription de Paris par la Commission nationale de l’UMP.

Mais cela n’arrête pas l’ancienne Garde des sceaux. Elle a affirmé vouloir maintenir sa candidature à Paris. "Je serai candidate aux législatives à Paris notamment pour représenter les habitants du VIIe arrondissement mais également pour représenter tous ceux qui ne sont pas des héritiers de la politique et tous eux qui ne bénéficient pas d'un système de cooptation politique»,a-t-elle déclaré.

"Je serai candidate là où je suis élue", a-t-elle insisté.

A propos d’une éventuelle exclusion du parti, elle rétorque "Exclue ? Chiche !"

Pour légitimer sa candidature, Rachida Dati invoque le manque de parité. Elle estime que "François Fillon arrive en excluant des femmes".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LeditGaga - 14/01/2012 - 17:24 - Signaler un abus Pathétique

    Ces deux-là sont de toute façon aussi exécrables l'un que l'autre, on ne va certes pas s'en préoccuper et encore moins les plaindre !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€