Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Delanoë voulait supprimer deux fêtes chrétiennes

Lors d'une prise de parole datant de 2010, le maire de Paris proposait de les remplacer par des fêtes juive et musulmane.

Férié toi-même!

Publié le

Dans ce qui semble être un discours improvisé, Bertrand Delanoë, le maire de Paris, déplore le fait que la plupart de nos jours fériés et de nos fêtes soient d'inspiration chrétienne. La vidéo a été postée sur de multiples plateformes et existait déjà en 2010. Il revendique une proposition qu'il avait approuvé, à l'époque de la commission Stasi sur l'application de la laïcité, en 2003, d'en supprimer deux pour les remplacer par une fête juive et une musulmane, mais qui n'avait pas été retenue.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par rafoudol - 21/11/2011 - 23:11 - Signaler un abus et notre histoire ?

    franchement il veut vraiment supprimer tout trace de l'Histoire de France, il faut assumer notre passé...

  • Par porticcio - 22/11/2011 - 08:55 - Signaler un abus Sans oublier la Gay Pride qui deviendrait un jour férié

    Cette fête commémorerait ainsi toutes les réformes réussies par le PS lors de la Cinquième République.

  • Par FIGAROCB - 22/11/2011 - 10:27 - Signaler un abus PAUVRE TYPE !

    Ce personnage est détestable a bien des égards, pro islamiste, il ne s'offusque pas que les musulmans refusent, dans la majorité des cas, d'obéir à nos lois françaises, mais s'offusque du fait que le calendrier que nous employons soit constituer des fêtes chrétiennes. C'est toute notre histoire, mais ce triste personnage le renie ! Ce "monsieur" est un lâche ! c'est un vendu à l'islam radical !

  • Par bobocleaner - 22/11/2011 - 17:47 - Signaler un abus Mais ?

    Les gays n'exigeront t ils pas de se marier à l'église - édifice public - ? Si ils vont se marier à la mosquée je leur paye le champagne ! marre de cette négation de la France à travers son histoire; Si ce pays ne vous plait pas barrez vous ou séparons le en deux.

  • Par bacal - 23/11/2011 - 11:14 - Signaler un abus Echange

    D'accord avec la proposition de Delanoé, mais on négocie avec l'Arabie Saoudite et l'Iran (et d'autres encore si besoin) pour qu'ils instaurent en contrepartie deux fêtes catholique et Juive.

  • Par Demystificateur - 26/11/2011 - 07:51 - Signaler un abus Je l'aimais bien mon commentaire

    censuré par Atlantico !

  • Par Léonidas - 26/11/2011 - 09:54 - Signaler un abus Les islamo-socialistes arrivent

    Je crois que M. Delanoë, malgré son patronyme biblico-chrétien a plutôt un penchant pour les fêtes musulmanes et tout ce qui va avec(son côté "je suis né là bas). Il n'est pas le seul de son bord, Aubry qui se réjouit de ses 30% de minoritaires (plus pour longtemps) visibles (de plus en plus et de plus en plus bruyants) et Hollande en bord de Seine. On est avertis : s'ils passent, c'est la charia!

  • Par onnissoit - 28/11/2011 - 15:21 - Signaler un abus Delanoé retourne dans ton arche!

    Mais quand ce triste sire va -t-il quittter la Mairie de Paris où toutes ses facéties ont coûté cher au contribuable et fini par encombrer tellement ¨Paris qu'il n'est plus possible d'y circuler sans polluer beaucoup plus qu'avant lui!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€