Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Virgin Megastore : fermeture définitive des magasins, quatre d'entre eux toujours occupés

La fermeture était normalement prévue vendredi soir mais "a été anticipée de deux jours en raison des occupations" a indiqué une porte-parole de l'enseigne.

Fin de parcours

Publié le
Virgin Megastore : fermeture définitive des magasins, quatre d'entre eux toujours occupés

Les 26 magasins de Virgin Megastore en France sont définitivement fermés depuis ce mercredi Crédit Reuters

Triste fin pour Virgin Megastore. Le dernier baissé de rideau a eu lieu ce mercredi. En effet, la direction de l'enseigne de distribution culturelle, en redressement judiciaire, a annoncé que les 26 magasins étaient désormais définitivement fermés. "Nous fermons les magasins aujourd'hui (mercredi) pour des raisons de sécurité" concernant "aussi bien les clients que les salariés", a déclaré une porte-parole de l'enseigne de distribution culturelle. La fermeture était normalement prévue vendredi soir mais "a été anticipée de deux jours en raison des occupations", a-t-elle ajouté. 

En effet, depuis mardi soir, les magasins des Champs-Elysées et de Barbès à Paris, mais également  ceux de Strasbourg et Rouen, sont occupés par des salariés qui demandent de meilleures conditions de départ.

Car rien n'est encore définitivement acté sur cette question. Le tribunal de commerce de Paris doit examiner lundi la liquidation judiciaire de la chaîne de 960 salariés, qui semble inévitable après le rejet de deux offres de reprise. Pour le moment, le plan social prévoit un budget de huit millions d'euros. Les salariés mécontents réclament 15 millions euros.

"Nous sommes là pour avoir un avenir, obtenir ce qu'on demande depuis des mois, un plan social digne. Nous sommes déterminés, nous pouvons rester là 15 jours, trois semaines, un mois...", a assuré mercredi matin à l'AFP Frédéric Lebissonnais, un salarié du magasin des Champs-Elysées. La direction affirme que "rien ne sera fait pour déloger les occupants": "les entrées clients sont fermées, mais les sorties salariés habituelles restent ouvertes, ils peuvent entrer et circuler", a-t-elle expliqué.

Le 14 janvier, Virgin avait été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris. Très endettée, la chaîne a souffert de l'effondrement des marchés "physiques" du disque, du DVD et du livre, ainsi que de la concurrence des grands acteurs américains du web, comme Amazon ou Apple.

Voir une vidéo de l'occupation du Virgin des Champs-Elysées :

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€