Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le contrôle des chômeurs selon Emmanuel Macron : principales annonces

Lundi 19 mars, le gouvernement a dévoilé les grands axes de sa prochaine réforme de l'assurance chômage. En premier lieu en renforçant le contrôle des chômeurs.

Pôle emploi

Publié le
Le contrôle des chômeurs selon Emmanuel Macron : principales annonces
 

C'était annoncé, la question du contrôle des chômeurs devait venir sur la table. Ce lundi, le gouvernement a dévoilé un plan aux partenaires sociaux pour réformer l'assurance chômage. Trois axes principaux se sont dessinés :

1. Renforcer l'accompagnement des chômeurs

2. Améliorer le contrôle des chômeurs

3. Réformer la gouvernance

La principale solution proposée est la mise en place d'un journal de bord pour les chômeurs. Le but est de proposer "un meilleur accompagnement pour aider", de "remobiliser les personnes qui sont en difficulté dans leur recherche d’emploi" tout en créant "un système de contrôle et de sanctions plus juste et plus efficace".

Cet outil sera expérimenté à partir du 1er janvier 2019. 

Le deuxième point concerne la personnalisation des critères des "offres raisonnables". Ces offres que le chômeur ne peut refuser. Elles seront déterminées par le conseiller désormais sur des critères plus souples. De plus, les sanctions seront rééquilibrées. Moins fortes en cas d'absence à un RDV, et plus fortes en cas de d'insuffisance de recherche d'emploi. 

Autre point important, l'annonce par Muriel Pénicaud que désormais, l'État s'impliquera dans la gouvernance de l'assurance chômage. Aux côtés des partenaires sociaux, le gouvernement pourra dès lors se faire entendre pour faire en sorte que les négociations ne trainent plus. Il jouera donc un rôle décisif d'arbitre en cas de blocage ; tout en fixant les objectifs que devra respecter l'agence, bien entendu.  

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 19/03/2018 - 19:50 - Signaler un abus Le but de Macron n’est pas de fournir un boulot aux chômeurs...

    mais d’améliorer les statistiques de l’INSEE du chômage, en éjectant 14% de « faux chômeurs » (vu sur la chaîne de propagande BFM-TV: sur cent chômeurs, il y en aurait quatorze qui ne chercheraient pas vraiment un boulot...ils n’ont pas su les contrôler avant?...découragés, peut-être?...). Il semblerait que Macron redoute que le « coup de l’INSEE «  ne fonctionne pas deux fois de suite...

  • Par J'accuse - 19/03/2018 - 23:26 - Signaler un abus Aucun rapport avec le chômage

    Il suffirait d'accompagner les chômeurs pour qu'ils trouvent du boulot ? Pas un journaliste, pas un économiste, pas un syndicaliste, pas un entrepreneur, pour dénoncer cette absurdité ? Si le but est de traquer les fraudeurs qui se prélassent au chômage sans chercher d'emploi, d'accord; mais si c'est pour prétendre que l'on réduira le chômage comme ça, c'est une stupidité.

  • Par walchp - 20/03/2018 - 07:09 - Signaler un abus Facile de faire baisser le chomage

    Suppression du RSA .alloc chomage reduite de moitié,durée d'indemnisation reduite de moitié.. Quand a la formation.. Faut il prendre les gens en main comme des enfants ? Chacun n'est il pas sensé être maitre de son destin? Quand aux patrons..... Nul n'est obligé,en France,d'avoir un patron

  • Par Anguerrand - 20/03/2018 - 07:54 - Signaler un abus A vangog le frontiste

    Ce n’est pas à l’etat de créer des entreprises mais aux français comme vous d’avoir le courage d’en créer une, l’etat n’est là que pour créer des conditions favorables à la création d’entreprise. Avec un peu de courage tout le monde peut créer sa boite, même si elle est unipersonnelle. Il suffit de voyager pour constater la présence de surfeurs à l’autre bout du monde qui profitent du système, avec un contrôle plus sévère, ils prendront ainsi le travail à pourvoir. 14% de 3 millions de chômeurs, je vous laisse calculer. Le chômage est bonne partie due aux chômeurs qui ne veulent pas travailler. Un monteur de pneus est introuvable, pourtant on ne lui exige pas grands diplôme ! Une fois de plus le FN-RN prouve à travers vous qu’il est nul en economie

  • Par vangog - 20/03/2018 - 10:09 - Signaler un abus @Anguerrand-le-masochiste...

    Pourriez-vous, enfin, échanger des arguments, sans tomber systématiquement dans l’anathème et le procès en nullité?...Il vous a fallu moins d’une heure et demi pour juger une femme sur ses « talents économiques »,mais vous êtes incapable de juger quarante années de politique économique UMPS concrète, cette fois-ci...si j’ai des doutes sur le fameux « contrôle des chômeurs », c’est parcequ’il ressort, tous les deux ans depuis quarante ans, comme un lapin du chapeau de tous les gouvernements successifs. Ça rassure les gogos pendant six mois, mais le chômage LRPS continue à augmenter, lui, inexorablement...

  • Par Anguerrand - 20/03/2018 - 10:30 - Signaler un abus A vangog

    Donner moi un seul argument faux dans mon post. Masochiste, mais je suis exactement le contraire, mais si ça vous fait plaisir...

  • Par MIMINE 95 - 20/03/2018 - 13:36 - Signaler un abus C'est tellement plus facile

    de désigner les "coupables ceux" "qui ne sont rien", que de faire en sorte que trouver un job convenablement rémunéré et à peu près à la hauteur de votre formation ne soit plus la quête du graal. Les vrais coupables .... ce sont eux . A ANGUERRAND : [de créer des entreprises mais aux français comme vous d’avoir le courage d’en créer une, l’etat n’est là que pour créer des conditions favorables à la création d’entreprise]... et c'est bien là que le bât blesse ...... j'ajouterai : "et de faire en sorte qu'elles durent" et là le bât ne blesse plus, il tue ! désolé, vous avez les arguments d'un ventre bien tendu qui n'a plus rien à craindre de l'avenir. Au vu du nombre de personnes qui s'installent en auto-entreprise, on constate que ce n'est pas l'esprit d'entreprise qui manque aux Français mais peut être, l'appropriation des biens économiques par quelques oligopoles, bien souvent aux ramifications " familiales ", qui tue la petite entreprise en monopolisant le marché .

  • Par MIMINE 95 - 20/03/2018 - 13:39 - Signaler un abus ET UNE FOIS DE PLUS

    on désigne quelque profiteurs pour stigmatiser ce fainéant de chomeur. e

  • Par MIMINE 95 - 20/03/2018 - 13:50 - Signaler un abus SUITE

    Enfin quand je dis profiteur : "En mars 2017, le montant mensuel brut moyen de l’allocation chômage versée aux demandeurs d’emploi indemnisés par l’Assurance chômage1 est de 1 171 euros (pour ceux qui travaillaient à temps complet ou à temps partiel), et de 1 303 euros pour ceux qui travaillaient à temps complet. Pour un demandeur d’emploi indemnisé sur deux, le montant de l’allocation est inférieur à 1 051 euros ; pour trois demandeurs d’emploi indemnisés sur quatre, le montant est inférieur à 1 286 euros".] Alors, Y'a des amateurs pour vivre avec "ça"? Quand à la durée : "387 jours, c'est la durée moyenne d'inscription au chômage des demandeurs d'emploi, selon Pôle emploi. Ce chiffre cache toutefois de fortes disparités selon les âges. ...., les seniors de 50 ans ou plus restent inscrits à Pôle emploi en moyenne 653 jours - près de 2 ans -, contre 212 jours pour les moins de 25 ans et 391 jours pour les 25-49 ans". Pas de quoi en C...r un ependule !

  • Par Stargate53 - 20/03/2018 - 15:39 - Signaler un abus 3,6 millions de chômeurs catégorie A et 6,6 millions au total !

    Ces 2 chiffres parlent d'eux-mêmes ! Il n'existe pas des filons d'emplois à proposer et quand je dis proposer, il ne faut pas trop en demander à pole emploi qui fonctionne sur lui-même et ne recueille que 20% des offres d'emploi, les boites d'intérim, job corner, les officines privées et même le bon coin en proposent aussi ! Et cela ne fait pas baisser le chômage pour autant car l'activité en France a baissé et ce sont les autres pays qui nous importent leurs produits avec les fuites d'emplois que cela provoque, bien sur ! Avant de faire la chasse aux demandeurs d'emploi et leur reprocher d'être des "tireurs au flanc", il faut être en capacité de ne plus abandonner des secteurs d'activités à d'autres et cela commence par améliorer la qualité de nos produits, innover et investir dans des filières du futur avec une remise à niveau des compétences ! Le chômage n'est que le fruit de l'abandon de pans entiers d'activités ou du refus d'investir dans les femmes et les hommes de ce pays ! Et ce n'est pas les chasses aux sorcières que va mener pole emploi qui vont arranger les choses ! Mais est-il capable d'autre chose, une bonne question !

  • Par vangog - 20/03/2018 - 23:12 - Signaler un abus @Stargate53 en parfait accord avec votre post!

    J’ajouterai que pour ne pas laisser filer des pans entiers de notre économie vers l’étranger, il faut avoir envie de se battre...Philippe Macron a surtout envie de se battre contre les statistiques du chômage, mais pas contre la désindustrialisation de la France...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€