Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pistolet imprimable en 3D : le gouvernement américain souhaite en enterrer les plans

Le département d'Etat américain a envoyé une lettre cinglante à Cody Wilson lui ordonnant de retirer de son site, le manuel de fabrication du "Liberator".

3 D…ésarmé

Publié le
Pistolet imprimable en 3D : le gouvernement américain souhaite en enterrer les plans

Le "Liberator" en action...  Crédit Capture d'écran Liberator

En plein débat sur le contrôle des armes à feu, le gouvernement américain montre les muscles. Et il a dans son viseur depuis quelque temps le concepteur du "Liberator", un pistolet en plastique imprimable en 3D, qui a mis les plans en ligne. Cody Wilson, à la tête du groupe Defense Distributed, a reçu une lettre peu sympathique du département d'Etat américain lui ordonnant de retirer les plans de son joujou du site Internet. Cet étudiant de 25 ans, très fier de présenter son arme en plastique à laquelle il ne manque qu'une pièce de métal et un percuteur pour le rendre conforme à la législation américaine, est un militant libertarien.

Les autorités ont donc stipulé au jeune créateur qu'il n'avait pas reçu d'agrément pour exporter des armes ou des données techniques et qu'une telle initiative était susceptible de contrevenir à la réglementation du pays contre le trafic d'armes au niveau international.

Sur la lettre est noté : "jusqu'au moment où le Département d'État donnera une autorisation à Defense Distributed selon la législation en vigueur, Defense Distributed doit considérer que ses données sont contrôlées par l'Itar. Cela signifie que toutes les données en accès libre doivent être retirées dès à présent". Le "Liberator" est composé de 16 pièces en plastique et d'un seul élément en métal. Il a été fabriqué à l'aide d'une imprimante 3D commandée sur eBay pour 8 000 dollars.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le Lampiste - 10/05/2013 - 17:40 - Signaler un abus Le vrai danger : une propagande officielle qui nous crétinise !

    Si l'on prend quelques blocs de plastiques techniques à haute résistance et quelques blocs de céramique usinable, avec une petite fraiseuse on peut faire surement nettement plus précis, plus fiable et plus solide que les résines polymérisables sur ces "imprimantes". C'est vraiment se foutre du monde que de jouer la panique sur ce non-évènement, qui relève plus de la pub pour ces machines que du terrorisme. Pourquoi pas interdire les élastiques qui peuvent faire un lance-pierre..? Ridicule.

  • Par NicoLeFou - 10/05/2013 - 18:08 - Signaler un abus @ Le Lampiste

    S'il est surement possible de faire à la main une arme telle que vous le suggérez, il y a quand même une grosse différence: Faire l'arme soi-même implique d'avoir un savoir faire, savoir manier les machines outil, là ou il suffit d'une prise 220V pour imprimer une arme en plastique. Après bien sur il faut acheter les machines des deux cotés, mais je pense qu'il est bien plus facile de cliquer sur une souris que de maitriser une machine-outil.

  • Par walküre - 10/05/2013 - 19:34 - Signaler un abus Mais on ne peut

    aller contre la force du progrès. Fabriquer des armes devient très simple aujourd'hui. Heureusement tout le monde n'a pas envie de se fabriquer un pistolet, une grenade, une bombe atomique personnelle. Seulement les terroristes eux, ont et l'envie et les moyens, machine autorisée ou pas. Il est donc inutile et vain d'interdire ce qui est possible de faire, car ce sera de toute façon fait.

  • Par PH - 10/05/2013 - 20:57 - Signaler un abus ABERRANT

    j'arrive pas a croire que les gens soient aussi débile ... oké une imprimante 3d permet de créer une arme (et encore, un pistolet monocoup qui peut péter dans les mains du tireur a chaque tire) mais ce que les journamenteurs ne disent évidemment pas c'est que pour acquérir une imprimante 3d ils faut débourser une joli petite somme, largement de quoi acheter n'importe quel fusil d'assaut et en plusieurs exemplaires ... Et si quequ'un a pour but de se procurer une arme, il existe des arme artisanale plus fiable et puissante que ce pistolet en plastique. en bref, encore une surmédiatisation d'un fait divers pour unique de faire le buzz et manipuler l'opignion publique en ce concerne les armes.

  • Par dreft - 11/05/2013 - 00:54 - Signaler un abus Pourquoi tous les

    Pourquoi tous les journalistes tombent dans le panneau de cette propagande?   Qui va payer $1,000 pour une imprimante 3D alors qu'il peut trouver une arme en vente libre pour 10 fois moins cher?

  • Par dreft - 11/05/2013 - 00:55 - Signaler un abus 650 EUR l'imprimante 3D

    http://www.cooking-hacks.com/index.php/documentation/tutorials/3d-printer-step-by-step-tutorial-guide-prusa-it3

  • Par NicoLeFou - 11/05/2013 - 08:55 - Signaler un abus Aujourd'hui OK, mais demain?

    Certains dans leurs commentaires pointent le prix "prohibitif" de l'imprimante 3D (Qui n'est pas non plus excessivement chère, ne poussons pas). Mais qu'en sera t'il demain? Car c'est une technologie balbutiante et en plein essors, j'ai vu une démonstration des possibilités il y a quelques semaines a peine et je peux vous dire que cela va envahir les entreprises et dans quelques années nos foyers, sans aucun problème (Comme les imprimantes laser et els écrans plats). Donc si aujourd'hui cela coute cher, dans 5 ans cela sera bon marché et les plans seront d'autant plus dangereux, imaginez des ados en mal de sensation créer une telle arme... pour rigoler ou pour une vengeance futile?

  • Par einstein42 - 11/05/2013 - 12:51 - Signaler un abus la vraie propagande

    c'est celle que les etat unis font contre les armes moi je suis pour la legalisation des armes en france au non de l'egalité entre les hommes

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€