Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 01 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marseille : Manuel Valls inaugure le centre de vidéosurveillance

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a inauguré vendredi le Centre de supervision urbaine de la ville de Marseille, appelant à ne "pas avoir peur" de la vidéoprotection.

Big Brother is watching you

Publié le
Marseille : Manuel Valls inaugure le centre de vidéosurveillance

Manuel Valls a inauguré un centre de vidéoprotection à Marseille Crédit Reuters

Comment résoudre les problèmes de sécurité à Marseille ? C'est la question que se pose depuis plusieurs années les gouvernements et les services municipaux. Ce vendredi, une nouvelle solution a été mise en place. Il s'agit de la vidéosurveillance. En effet, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a inauguré le Centre de supervision urbaine de la ville. Dans son discours, il a appelé à ne "pas avoir peur" de la vidéoprotection. Il a aussi souligné que "les bénéfices (de cette technologie, NDLR) en matière de sécurité sont incontestables".

"La vidéoprotection accompagne, elle ne remplace pas les effectifs sur le terrain", a-t-il affirmé. 

Manuel Valls a visité le nouveau Centre de supervision urbaine en présence du sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin (UMP) et de nombreux élus de l'opposition et de la majorité municipale. Ce projet qui a coûté 9 millions d'euros a été cofinancé par l'Etat à hauteur de 3,7 millions. Ainsi, ce sont pas moins de cent-quatre-vingts caméras qui ont été installées dans l'hyper-centre de Marseille, l'objectif étant d'en installer 1 000 avant la fin de 2014. Les images qu'elles enregistrent sont exploitées dans ce centre par des agents de la police municipale.

Jean-Claude Gaudin a qualifié ce dispositif de "grand pas franchi dans la lutte contre l'insécurité", soulignant qu'à terme des caméras se trouveraient "dans tous les noyaux villageois" qui constituent la ville. Pour le ministre de l'Intérieur, "les Marseillais ont besoin d'apaisement" et le statut de capitale européenne de la culture conféré à la ville pour 2013 constitue "la meilleure réponse à l'insécurité". Le ministre s'est également réjoui de la collaboration des polices nationale et municipale. Manuel Valls a aussi certifié que les Zones de sécurité prioritaires créées dans la cité phocéenne devaient permettre "une reconquête du territoire" grâce à une succession d'actions ciblées sur différents quartiers sensibles.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€