Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 02 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marine Le Pen votera blanc

"Vous voterez selon votre conscience, librement", a lancé la patronne du Front national lors de son discours du 1er mai.

Ni-ni

Publié le

"Dimanche je voterai blanc". Marine Le Pen a fait son choix, mais n'a finalement pas donné de consigne de vote aux 17,9% d'électeurs qu'elle a rassemblés lors du 1er tour de la présidentielle.

Les appelant à voter selon leur conscience, la patronne du Front national s'est livrée à un réquisitoire contre les deux candidats qualifiés pour le second tour, à l'occasion de son discours du 1er mai, prononcé à l'issue du défilé annuel des militants FN en hommage à Jeanne d'Arc.

"François Hollande et Nicolas Sarkozy ont menti tous les deux""Nous n'avons rien à attendre de l'UMPS" ou encore "Ni droite, ni gauche" : nous sommes le parti de la réconciliation de tous les Français" : la candidate arrivée en 3ème position au 1er tour a finalement écouté ses partisans, qui scandaient "Sarko-Hollande c'est pareil" pendant le défilé. 

Déclarant que "le 6 mai sera élu un employé de la BCE", Marine Le Pen s'est projetée vers les législatives de juin prochain, promettant de "rendre l'Assemblée nationale au peuple de France" grâce à un vote bleu marine.

Sur Nicolas Sarkozy

"Nicolas Sarkozy a des thèses qui contredisent l'ensemble de son quinquennat", a déclaré Marine Le Pen, avant de l'accuser de se travestir "maladroitement en candidat du peuple".

Sur la droitisation du discours de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen s'étonne que deux de ses thèmes de campagne, la lutte contre la fraude et la reconnaissance de la légitime défense pour les policiers, trouvent grâce à aux yeux du président-candidat par la "magie électorale".

Sur François Hollande

La candidate du FN a également critiqué le pacte de croissance européen réclamé par François Hollande, qui "n'est qu'un mot" : "La BCE aggrave la politique de rigueur"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gengis - 01/05/2012 - 13:43 - Signaler un abus Le " parti de la réconciliation de tous les Français" ?

    Réconciliation n'est pas le premier mot qui me vient à l'esprit quand il s'agit du FN. Je pense au contraire que tout jusqu'au boutisme est source de tensions. Jusqu'au-boutisme et non détermination, ce n'est pas la même chose. Ce qui me dérange au FN ce ne sont pas ceux qui auront voté pour Marie Le Pen, mais la pensée politique de cette horde sauvage qui cache une barbarie si foncière qu'épidermique sous les auspices d'un langage feutré quand il s'agit de faire valoir en salon (là la véritable philosophie du parti), populiste quand adressé au peuple : il y a dans cette distance toute l'ampleur d'une arrogance qui tente de se dissimuler; j'allais dire, un peu comme au PS. J'invite celles et ceux qui auront été tentés par les mirages d'une Marie Le Pen de se ressaisir, de savoir que la formule gagnante est celle d'une France républicaine, forte, fidèle aux valeurs de son socle et de son histoire puis ouverte et généreuse autant que raisonnée et prudente. La méfiance est le lot du FN, la naïveté celui du PS, la prudence est le fait d'une droite française juste, solide, en Nicolas Sarkozy incarné.

  • Par Radio Solfe - 01/05/2012 - 13:50 - Signaler un abus moralité

    Les électeurs de MLP sont patriotes, MLP ne l'est pas, ou alors d'elle même, sans plus.

  • Par walter99 - 01/05/2012 - 14:27 - Signaler un abus Le FN est anti social

    le FN est un parti anti social qui a toujours lutté contre le droit du travail, contre les grévistes, contre les 35 heures ,contre les congés payés ,et pour une sécu et une école privées réservée aux riches,c'est une tradition d?extrême droite ,jamais ils n'ont défendu un seul ouvrier en grève, jamais ,vous pouvez chercher sur 30 ans....

  • Par De France et de plus loin - 01/05/2012 - 14:27 - Signaler un abus La lâcheté, c est de ne pas

    La lâcheté, c est de ne pas choisir . Le Pen prétend qu il n y a aucune différence entre hollande et Sarkozy ? Mensonge lamentable qui ne cache pas sa stratégie : tenter de tuer la droite républicaine . J avais des adversaires, j ai maintenant une ennemie . Piteuse extrême droite: les 82 % de français qui te vomisse ne te lâcheront rien .

  • Par Carcajou - 01/05/2012 - 15:07 - Signaler un abus Petit joueur

    @Gengis - 01/05/2012 - 13:43 Nicolas Sarkozy, seulement réincarné. Ni crucifié, ni ressuscité, votre foi est bien mince.

  • Par Gengis - 01/05/2012 - 15:18 - Signaler un abus @Carcajou :)

    Vous avez raison, mais ce n'était pas un lapsus : "La méfiance est le lot du FN, la naïveté celui du PS, la prudence est le fait d'une droite française juste, solide, en Nicolas Sarkozy incarnée" Bien vu ! Il faut toujours se relire !

  • Par Carcajou - 01/05/2012 - 15:24 - Signaler un abus Bilan

    De France et de plus loin - 01/05/2012 - 14:27 Année Président 1er Ministre 1981-1983 Mitterand Mauroy 1983-1986 Mitterand Fabius 1986-1988 Mitterand Chirac 1988-1993 Mitterand Rocard- Cresson - Berogovoy 1993-1995 Mitterand Balladur 1995-1997 Chirac Juppé 1997-2002 Chirac Jospin 2002-2205 Chirac Raffarin 2005-2007 Chirac de Villepin 2007-2012 Sarkozy Fillon En 31 ans : Présidence de gauche : 14 ans Présidence de droite : 17 ans 1er Ministre de gauche : 15 ans 1er ministre de droite : 16 ans Tous devaient refaire la France et effectivement la France a été refaite ...et les Français aussi.

  • Par Tuffgong - 01/05/2012 - 17:06 - Signaler un abus Comme popa

    Le F.Haine est une entreprise familiale. Popa, puis fifille. Fifille fait tout comme popa popa appellait à voter blanc fifille aussi. Aucun interet

  • Par Rosine - 01/05/2012 - 17:16 - Signaler un abus voter "blanc"?

    quid novi?

  • Par Rosine - 01/05/2012 - 17:18 - Signaler un abus et je rajoute

    en somme elle veut le beurre et l'argent du beurre: ses électeurs, sauf les 10% d'irréductibles post-OAS, et encore, vont aller vers Sarkozy et elle pourra dire, comme un footballeur pris la main au ballon : Moi! y a pas eu main! Discréditée. Et diure qu'elle ose se revendiquer de sainte Jeanne d'Arc!

  • Par Rosine - 01/05/2012 - 17:20 - Signaler un abus c'est clair

    Sarkozy sera élu d'une courte tête.

  • Par satelmarc - 01/05/2012 - 17:36 - Signaler un abus Pas "cool" ça Mme LE PEN !

    Mme LE PEN, vous qui dans chaque discours, parlez toujours de l'intérêt de la Nation, ce n'est pas très citoyen ! Au delà des partis, il s'agit là de l'intérêt du pays et de ses concitoyens ! Moi qui pensais que vous étiez plus sincère dans vos paroles, je constate que vous êtes comme les autres. Vous ne serez pas grandie de pousser les électeurs à voter blanc ou comme vous l'avez déjà dit, ou d'aller voter Hollande, en espérant que la France serait dans une situation tellement "pourrie" dans 5 ans (ce qui n'est pas garanti), que ça pourrait vous permettre d'avoir un futur meilleur score aux présidentielles de 2017. Alors Mme LE PEN reprenez vous, vous avez encore le temps avant le 6 Mai de faire barrage à Hollande et de faire voter Sarkozy, par défaut, je suis d'accord ! - - - -

  • Par Carcajou - 01/05/2012 - 18:27 - Signaler un abus Et la cohérence, bordel!

    La logique des commentaires m'échappe un tant soit peu. La critique de Méchancon qui s'est rallié à Hollande alors qu'il a mené une campagne sans point commun avec le programme de Flanby est féroce. MLP dont le programme est à cent lieues de celui du nain et qui a toujours mis l'UMP et le PS dans le même sac - qui a inventé l'UMPS ? - garde une ligne politique cohérente et elle est vouée aux gémonies pour cela. Vous critiquez les méthodes de la gauche, mais regardez-vous... vous utilisez les mêmes.Soyez cohérents! Pas la peine de gueuler, je m'en tape.

  • Par Victoria Siempre - 01/05/2012 - 18:50 - Signaler un abus Bof...

    Bof, j'ai voté nul (bulletin Frédéric Bastiat) au premier tour, je ferai de même au deuxième. Marine Le Pen est cohérente avec elle-même, il ne faut pas oublier que plus de 60 % (si je me souviens bien) des électeurs de Marine Le Pen souhaitaient ce "ni-ni". Ceux qui disent qu'elle trahit ses électeurs en permettant ainsi à Flamby de passer se fourvoient, les électeurs frontistes voient en Sarközy et en Flamby deux pantins qui ne servent qu'une cause : la fin de la France. Cette vision est bien sûr le fruit d'une dose de propagande/manipulation dont le FN est si friand. On a les électeurs que l'on mérite. On a le président qui nous ressemble. A ceux qui disent que Marine Le Pen ne soutient pas la cause du "bas peuple" (ou tout du moins ne soutient pas les damnés de la terre), je souhaite leur rétorquer : détrompez-vous ! Marine Le Pen est belle et bien une étatiste et une socialiste. Il suffit de voir son programme ahurissant de stupidité et de démagogie socialo/populiste très couteuse. Le peu de droite qui reste en France est incarnée par Sarközy, lui aussi interventionniste. Bref c'est bonnet blanc ou blanc bonnet, choisissez. Le prochain président, c'est Keynes... en pire.

  • Par 24juin59 - 01/05/2012 - 21:07 - Signaler un abus @Victoria Siempre

    C'est bien entendu votre droit le plus légitime (de voter blanc). Je ne suis toutefois pas d'accord avec ce qui le motive. Il y a bien 2 visions de la France, 2 niveaux de compétence et 2 historiques très différents. Et ce que je retiens de ce que je vois pendant ces élections c'est le PS nous propose un candidat déjà compris à l'extrême gauche (vu l'alliance avec Mélenchon), sans la compétence requise pour être Président, reniant déjà ses promesses (les dépenses publiques et le nucléaire) et divisant les Français. Comment cette proposition se concilie t'elle avec votre vision de la France? Et comment pouvez vous accepter le risque d'une telle dérive? Il arrive qu'il faille voter par défaut. Il me semble que la situation le mérite et que le choix doive se porter sur Nicolas Sarkozy.

  • Par Victoria Siempre - 01/05/2012 - 21:49 - Signaler un abus @24juin59

    A vrai dire si j'avais à voter par défaut, je voterais assurément pour Sarközy. Il est le plus lucide, le moins socialiste et, économiquement, le moins imbécile. Il a quelques propositions viables, d'autres souhaitables mais il imposera SA cure d'austérité : réduction des dépenses dans un premier temps, puis augmentation des impôts. Je suis résolument opposé à la deuxième partie (qui adviendra forcément, en bon Keynésien qu'il est). Economiquement libéral et politiquement proche de la monarchie parlementaire, je ne voterai pas pour cet homme qui n'incarne aucun de mes idéaux. C'était le moins pire de la campagne, certes, mais il est tout de même très mauvais. Pour le premier vote de ma vie j'ai voté Frédéric Bastiat ( http://bastiat2012.fr/ ), je voterai à nouveau pour lui. Vous pouvez y voir, comme aurait pu le dire Sartre, le cautionnement de l'accession au pouvoir de Flamby, certes, mais je resterai avec les mains pures. Comme cette socialiste de Marine Le Pen, je suis "ni-ni", je refuse de donner de la légitimité au futur président. A quoi cela sert de voter Sarközy ? Voyez-vous la différence entre foncer dans le mur à 400 km/h ou à 300 ? Non ? Moi non plus.

  • Par De France et de plus loin - 01/05/2012 - 22:15 - Signaler un abus Ni-ni mon œil , sa stratégie

    Ni-ni mon œil , sa stratégie est limpide et d ailleurs pas dénuée d audace. Son pari de tuer Sarko est risquée mais si elle est habile, ce sera jack pot pour le FN en terme d influence .

  • Par Carcajou - 01/05/2012 - 23:28 - Signaler un abus Pari risqué?

    @De France et de plus loin - 01/05/2012 - 22:15 Si elle avait appelé à voter Sarko, elle aurait perdu ma voix. Sa cohérence lui vaudra l'estime de ceux qui doutent aujourd'hui. Le pari n'est pas aussi risqué qu'il ne le parait au premier abord. Si Hollande est élu, ce fourre-tout qu'est l'UMP va exploser, il sera alors possible de créer un vrai parti de droite. Si Sarkozy est réélu, sa politique ne changera pas, dès l'élection gagnée, il reviendra à ses vieux démons d'autant qu'il brigue un dernier mandat. Il est raisonnable de penser que dans les mois à venir, la situation va s'aggraver car aucun des deux postulants n'a le courage de mener une vraie politique de redressement. Cette option vous déplait ou vous effraie, elle est pourtant probable.

  • Par la mule - 02/05/2012 - 01:46 - Signaler un abus honte a madame Le PEN .

    c'est clair , les cadres du FN ont trahi leur base . pour de ridicules ambitions politiciennes , ils vont abandonner la France à la gauche . comment peut on croire que hollande et Sarkozy sont pareil!!!! j’espère que les électeurs de madame LE PEN ne seront pas dupes ! je n'ai jamais entendu mme le pen soutenir Sarkozy quand il se faisait étrillé dans les médias , a chaque reconduite a la frontière ! A tout ceux qui aime la France , sa culture , ses valeurs , serrer les dents et votez Sarkozy .

  • Par Harmaggedon - 02/05/2012 - 02:38 - Signaler un abus Ne venez surtout pas

    pleurer, si en cas d'élection de Hollande, le vote des immigrés devient une réalité ou si le FdG allié au PS lance une chasse aux sorcières, anti-FN.... ! Ce jour-là aussi, je voterai "blanc"....

  • Par cyclonique - 03/05/2012 - 12:00 - Signaler un abus On va se servir de Hollande comme voiture-balai !!

    On va se servir de Hollande comme voiture-balai pour dégager Sarkozy au 2 eme tour !!! Vive Marine Le Pen ! Vive le FN et le peuple de France !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€