Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 28 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Krokodil, la nouvelle drogue russe à l'assaut de l'Europe

Trois fois moins chère et dix fois plus puissante que l'héroïne, elle ronge la peau de ses consommateurs et tue en deux ans.

Mortelle

Publié le

Elle a déjà ravagé la Russie, et elle débarque en Europe. The Local rapporte les inquiétudes des autorités de la ville de Bochum en Allemagne (ouest), qui viennent de découvrir quatre sans-abris présentant les dangereux symptômes associés à la consommation de désomorphine, une drogue surnommée "Krokodil".

Egalement orthographiée "Crocodile", il s'agit d'un substitut à l'héroïne très prisé par les Russes depuis une dizaine d'années, puisque pour les mêmes effets, elle coûte trois fois moins cher ! Seul bémol : l'extrême dangerosité de ses effets secondaires.

En raison des nombreuses impuretés présentes dans sa composition, elle attaque violemment les tissus de la peau. On comprend mieux son petit surnom : à l'endroit de l'injection, la peau prend une teinte verte et écailleuse, et est progressivement rongée par des composants acides (attention, images choquantes). Résultat : amputations et gangrènes sont fréquentes, et l'espérance de vie de ses utilisateurs réguliers réduites à deux ans maximum.

Si les effets sont aussi terribles, comment expliquer que 100.000 Russes y soient aujourd'hui addicts ? Bien souvent, comme dans le cas des sans-abris allemands, les consommateurs pensent prendre de l'héroïne, et s'aperçoivent trop tard de la méprise. Et contrairement à sa fameuse cousine, le Krokodil tue trop vite pour qu'un traitement puisse être mis en place.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Francois Ier - 16/10/2011 - 02:25 - Signaler un abus ?

    C'est vraiment pas beau voir, on devrait l'afficher un peu partout en France. Ces images sont terribles.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€