Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Italie : Matteo Salvini souhaite recenser les Roms

Le ministre italien de l'Intérieur a lancé une polémique lundi en annoncant qu'il souhaitait recenser les Roms vivant sur le sol italien.

Nouvelle Italie

Publié le - Mis à jour le 22 Juin 2018
Italie : Matteo Salvini souhaite recenser les Roms

S'exprimant sur la télévision locale lombarde, le ministre de l'Intérieur et tête de file de la Lega a déclaré qu'il comptait procéder à un recensement. L'objectif est de "voir qui, comment et combien ils sont". Le but serait d'expulser les Roms non-italiens - "les Roms italiens, malheureusement, tu dois les garder à la maison".

L'opposition a fortement manifesté son mécontentement, tandis que la communauté rom a appelé à une rencontre rapide avec le ministre, signalant qu'une enquête avait déjà été diligenté l'année précédente.

Face à l'hostilité et les critiques qui l'accuse d'attiser des haines, Salvini a twitter qu'il pensait "seulement à ces pauvres enfants à qui on apprend à voler et l'illégalité". 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 19/06/2018 - 21:11 - Signaler un abus Les communautés aux comportements de type mafieux...

    ont tout intérêt à être recensées, car cela permettra de mettre fin aux accouchements dans des conditions insalubres, et aux trafics d’enfants non déclarés à l'état civil , et entraînés à voler, mendier, voire mutilés...il n’y a que les bisounours gauchistes pour aimer et encourager ces trafics d’êtres humains, mais cette époque de bisounoursisme gauchiste est fort heureusement révolue...seuls les médias gauchistes vivent encore dans le passé...adieu!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€