Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Général Desportes : "la vague de violences ne s’arrêtera pas et elle est liée à la crise des migrants"

Le général de l’armée de terre Vincent Desportes estime, dans une interview à 20 Minutes, que "les Français doivent être conscients qu’avec ces attentats, ils vont devoir sacrifier une partie de leurs libertés individuelles."

Lendemains sombres

Publié le
Général Desportes : "la vague de violences ne s’arrêtera pas et elle est liée à la crise des migrants"

Après les attaques terroristes qui ont frappé Paris vendredi 13 et fait au moins 128 morts, le général de l'armée de terre Vincent Desportes, auteur du livre La Dernière Bataille de France, a répondu aux questions de 20 minutes.

Réagissons sur l'etat d'urgence décrété par le président, il explique que "nous sommes en guerre et le président de la République doit prendre les moyens conformes à cet état de guerre.

Avec l’état d’urgence, les autorités ont plus de possibilité pour contrôler, assigner à résidence ou encore autoriser des perquisitions à domicile de jour et de nuit. Les Français doivent être conscients qu’avec ces attentats, ils vont devoir sacrifier une partie de leurs libertés individuelles."

Pour autant, "les moyens de sécurité ne sont pas à la hauteur de la menace" et "des sacrifices sont à prévoir pour augmenter ces moyens".

Pour le haut-gradé de l'armée de terre, les armées "sont aujourd’hui au-delà de leurs capacités. (...) La mobilisation de 1.500 militaires supplémentaires est ainsi un nouveau coup dur pour les armées. Il faudrait donc débloquer des moyens d’urgence pour elles…"

Pour lui, "les responsables politiques français doivent changer de politique extérieure et arrêtent de tergiverser avec le groupe terroriste Daesh. Ils doivent sortir d’une position morale. Ce ne sont ni le président syrien Bachar Al-Assad, ni le président russe Vladimir Poutine qui sont les ennemis, mais bien Daesh. C’est Daesh l’ennemi de la France et de la liberté."

Il appelle à une union sacrée des pays européens face à ce défi. "Le problème est qu’aujourd’hui, il y a une divergence des intérêts et des sentiments différents sur l’origine de la menace. Quand les pays du nord de l’Europe pensent que le danger vient de l’est, les pays méditerranéens savent qu’il vient du sud".

"Il faut désormais que l’Europe se réveille car la vague de violences ne s’arrêtera pas et elle est liée à la crise des migrants", dit-il. "Il y a un lien direct entre cette vague de violence et la crise des migrants. (...) Ensuite, il est probable que des combattants aient profité du flux migratoire pour atteindre l’Europe et frapper la France."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jmpbea - 14/11/2015 - 17:13 - Signaler un abus Enfin!!! L'armée sort du silence...

    Et c'est tonitruant...pas assez d'effectifs, position morale dépassée...notre bouffon naïf n'a pas intégré que la guerre est dans nos villes...les préfets minimisent les actes incivils et les voitures brûlées...putain de merde...réveillez vous tant qu'il est encore temps...

  • Par bjorn borg - 14/11/2015 - 18:00 - Signaler un abus Oui enfin !!

    L'armée sort du silence pour dire qq vérités que l'ont nous cachent !

  • Par Fran6 - 14/11/2015 - 18:14 - Signaler un abus ouais

    la bien-pensance? ils ont quasiment limogé un général de gendarmerie pour avoir dit aussi la vérité, quid pour celui là?

  • Par langue de pivert - 14/11/2015 - 19:13 - Signaler un abus Abusif ? Moi ?

    Ça c'est ce qu'atlantico m'empêche de commenter ! Alors pour les libertés individuelles ça va ! Pour le moment les libertés individuelles de la cinquième colonne mahométane sont préservées : voilà ce que je constate ! Fin des OPEX, retour de nos garçons pour la première mission de l'armée : la défense du territoire national ! Censuré ne changera rien !

  • Par Gré - 14/11/2015 - 20:29 - Signaler un abus Les niais vont-ils enfin aller se rhabiller ?

    Les socialistes n'ont cessé de détricoter l'armée. Eh bien, voilà le résultat. Merci, les doux rêveurs. Dommage que vous n'ayez pas, vous aussi, payé un tribut ce 13 novembre, car les mesures nécessaires seraient peut-être plus rapides. En tout cas, raison à langue de Pivert : les soldats français doivent revenir défendre leurs concitoyens.

  • Par clint - 14/11/2015 - 20:56 - Signaler un abus L'armée a des chefs, l'état n'en n'a pas !

    Un vrai chef ne fanfaronnerait pas en disant que l'on sera sans pitié alors que l'on n'a stratégie ni moyens. Mais en France les De Gaulle, les Churchill nous ont trop souvent manqué. On en est encore dans la communication, d'où les visites à 2H00 du matin de l'exécutif. Tiens, j'entends Juppé sur FR2 : ce serait guère mieux avec lui !

  • Par vangog - 14/11/2015 - 21:37 - Signaler un abus 500000 terroristes dans le cheval de Troie?

    En janvier 2015, l’Etat islamique annonçait envoyer 500 000 de ses militants, infiltrés parmi les migrants, tous des hommes jeunes dans la fleur de l'âge et du combat...et, contrairement à nos gauchistes, l'Etat islamique fait toujours ce qu'il annonce! Il a aussi prévenu que ce n'était qu'un début...cette immigration de clandestins favorisée par les dhimmis gauchistes sera donc le cheval de Troie de l'islamisme. Il fallait s'y attendre...

  • Par Kaliste - 14/11/2015 - 22:06 - Signaler un abus Priorité

    Pour Normal Ier, la priorité du quinquennat était le mariage homo, l'enseignement de la théorie du genre dans les écoles et faire payer les riches... C'est ce qui s'appelle être à côté de la plaque...

  • Par Henrik Jah - 14/11/2015 - 23:14 - Signaler un abus Stop la censure

    Entendez la vérité au lieu de censurer: l'immigration est la racine du problème. Le nier est criminel et on voit bien où ça nous mène. D'ailleurs une des premières mesures suite aux attaques à été de fermer les frontières, comme quoi c'est bien une réaction de défense et pas une solution démagogique de méchant nazi qui vote FN.

  • Par Ganesha - 15/11/2015 - 08:12 - Signaler un abus Gendarme du Monde

    L’État islamique nous est redevable de plus de cents vies et de blessés qui vont mourir. Mais il est temps aussi de réfléchir : sommes-nous vraiment les gendarmes du monde ? Cela fait des décennies que l'Occident est intervenu en Afghanistan : ce pays est plus que jamais aux mains des talibans. Est-ce vraiment notre rôle d'arbitrer le conflit entre chiites et sunnites qui se déroule à des milliers de km de chez nous ? Un commentaire proposait de traiter ce ''problème'' comme Dresde et Hambourg en 1945 : sauf que ce n'est pas notre continent ! Allons-nous bombarder aussi les Hutus et les Tutsis du Burundi, pour les ''calmer'' ? Nous devons recentrer notre combat sur l'islamisme radical en France. Apparemment, c'est comme d'habitude, ce qu'ont dit Marine Le Pen et J.L. Mélenchon...

  • Par 100-dents-33 - 15/11/2015 - 10:48 - Signaler un abus la pensée unique

    La pensée unique qui prévaut dans une presse bien pensante est mise à mal; ces collabos descendent en flamme quiconque ose critiquer l' islam et les migrants. IL est aussitôt rangé parmi l’extrême droite, traité de raciste, xénophobe et "bas du front" (sic). Des philosophes et penseurs lucides, comme A.Finkieklraut sont roulés dans la boue, suppôts du FN!! Un exemple: le dernier n° de l'OBS. En couv', les nouveaux penseurs de la gauche; et un macaron: garanti 0% de Finkielkraut, Zemmour..."Réveillez-vous les lécheurs de babouches!

  • Par prothesor2003 - 15/11/2015 - 11:21 - Signaler un abus S'occuper de nos fesses ?

    Rentrer chez nous et les laisser s'entretuer est une option, mais c'est oublier la nature profonde de l'islam, son prosélytisme conquérant (voir les siècles passés ) et c'est négliger les 10 millions de muzz en France, qui sont leurs "frères". Si on baisse le froc aujourd'hui, DASH ( 3 en un ) nous intimera l'ordre de construire 2000 mosquées, de bannir le porc de toute nourriture, de séparer hommes et femmes dans les transports, etc, sous peine d'attentat. Non, il faut les stopper maintenant, chez nous et là-bas

  • Par zouk - 15/11/2015 - 11:57 - Signaler un abus Libertés individulles

    Cela peut être parfois gênant dans la vie quotidienne, mais le Général Desportes a raison. Le gouvernement en aura-t-il la volonté yc contre l'aile "généreuse" du Parlement?

  • Par jurgio - 15/11/2015 - 15:07 - Signaler un abus D'accord pour une crise des « migrants » mais lesquels ?

    ceux d'aujourd'hui ou de demain ou bien ceux d'hier ?

  • Par jmp44 - 15/11/2015 - 17:15 - Signaler un abus debout la France

    Bravo mon General et halte aux pseudo intello bien pensants et bobos des salons Honte aux Messieurs Junker, mesdames Merkel et autres consorts ... bravo aux pays qui résistent Merci à 40 ans de politique immigrationniste stupide qui a commencé avec le rapprochement familial en 1975 et à l international 30 de politique au moyen orient halte aux walking dead refugees ils ont déjà commencer à nous bouffer . Honte à nos politiques de tous bords avec leur collusion islamique . ce n est certainement pas à nous de nous adapter ils veulent pas de nos valeurs , dehors ! politique de fermeté. Debout la france ces gens là ne veulent ni nos valeurs ni nos modèles car finalement aucun pays dans l histoire na pu se faire ou se maintenir avec deux peuples différents; C est soit ils adherent soit dehors

  • Par moneo - 15/11/2015 - 18:08 - Signaler un abus bien politiquement correct et faux

    les attentats ont commencé bien avant la vague migratoire "syrienne" sauf à ce que le général "prudent" ait voulu parler de l'invasion légale de ces 30 dernières années ( avec le régularisations des illégaux + le déplacement légal au sein Schengen) je changerai d'avis ,le jour ou reverrais des centaines de milliers de musulmans descendre dans la rue pour aider à l'éradication de ceux que l'on présente comme des ultra minoritaires mais qui sont comme de poissons dans l'eau

  • Par essentimo - 16/11/2015 - 07:47 - Signaler un abus LA PHRASE

    de la Marseillaise "ils viennent jusque dans nos bras égorger ....." a un furieux retentissement. D'autant qu'on leur a ouvert la porte pour le faire.

  • Par padam - 16/11/2015 - 10:34 - Signaler un abus toujours les Classiques

    Chers commentateurs, dans l'ensemble d'accord avec vos remarques. Pour résumer, permettez-moi de rappeler la célèbre formule du grand Bossuet:" Dieu se rit des hommes qui maudissent les conséquences des causes qu'ils chérissent". N'est-ce pas messieurs les Socialistes, ainsi que ceux qui vous ont précédé au cours de ces 40 dernières années...

  • Par ISABLEUE - 16/11/2015 - 11:45 - Signaler un abus Heureusement qu'on a une armée, une police

    et des pompiers qui assurent et tiennent la route. Ils sont là pour plus de cinq ans il faut dire..

  • Par Liberte5 - 16/11/2015 - 11:58 - Signaler un abus "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences.....

    alors qu’ils en chérissent les causes"a écrit Bossuet. Cela n'a jamais été aussi vrai.

  • Par L'eveillé - 16/11/2015 - 12:25 - Signaler un abus Radicalité en "regard" à l'extérieur et à l'intérieur

    A Ganesha et autres, A l'extérieur:Ce matin ,dans les matins de France Culture, Jean-Pierre Filiu, historien chercheur au CNRS,spécialiste du monde Arabo-Musulman,précisait que le fil conducteur de l'action des penseurs et dirigents de DAESH reposait sur leur vision de la fin des temps avec comme nouveau lieu central du pouvoir et de rayonnement de cette mythologie islamique la cité de RAQQA ,(capitale des temps post-islamiques). Je laisse le soin au(x) Churchill du 21eme siecle de réaliser la destruction ,voire la vitrification de ce lieu afin que ces extrémistes islamiques comprennent qu'ils ne sont pas plus protégés par Dieu que quiconque. Ils pourraient alors prendre conscience que leur idéologie n'est qu'un amas de foutaises sanguinaires les ayant menés à une impasse et à une énorme défaite psychologique(comme l'idéologie nazie a abouti à Dresde) . Quand aux Hutus et Tutsis, ils sont loin d’être une communauté aussi importante que la Oumma musulmane étalée sur plusieurs continents et désirant s'étendre encore plus que durant les 1400 ans passés à conquérir de nouveaux territoires à partir du désert arabique. Voilà l'objectif de guerre le plus primordial à mon sens

  • Par L'eveillé - 16/11/2015 - 12:40 - Signaler un abus Radicalité en "regard" à l'extérieur et à l'intérieur

    A l'intérieur : Plusieurs axes sur le court ,moyen et long terme Court terme: fermeté et constance dans la lutte passent par le renseignement,la protection de lieux publics,application stricte de peine des délinquants , et surtout remaniement ministériel avec le départ de Me TAUBIRA,fermeture de mosquées radicales,stop total de l'immigration musulmane A moyen terme:construction de places de prison sans moyens de communication exterieur( ,telephones brouillés ,sans TV ni infos: cela s'appelle privation de libertés), mais bibliotheques bien remplies de livres d'auteurs "des lumières". A long terme celà passe par l'Ecole Républicaine qui seule permettra l'intégration. Quand à ceux qui ne souhaitent pas s'intégrer la porte est ouverte et nombreux sont les états musulmans qui leur proposeront surement du boulot et les 70 vierges de leur foutu paradis !!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€