Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Fukushima : un rat serait à l’origine de la panne de la centrale nucléaire

Une partie des systèmes de refroidissement avait été paralysée de lundi à mercredi matin.

Electrochoc

Publié le
Fukushima : un rat serait à l’origine de la panne de la centrale nucléaire

Cette panne est sans doute la plus grave depuis que la centrale a été déclarée en état stable mi-décembre 2011 Crédit Reuters

Et si la panne électrique provenait de la présence d’un rongeur ? C’est l’explication qui est désormais avancé pour expliquer le court-circuit, celui-ci ayant entraîné la panne de distributeurs d'électricité qui a paralysé, de lundi soir à mercredi matin, une partie des systèmes de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima. "Nous avons confirmé la présence d'un petit animal", a expliqué un porte-parole de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) en présentant une photo prise du dessus sur laquelle le cadavre du "petit animal" en question ressemble clairement à un rat d'une quinzaine de centimètres.

Le rat, conducteur, aurait pu faire jonction entre deux connexions électriques et faire disjoncter les équipements. Lundi, vers 19h, le courant s'était brutalement interrompu dans une partie des installations de Fukushima Daiichi, stoppant les dispositifs de refroidissement des piscines de désactivation des réacteurs 1, 3 et 4, et d'un bassin commun, dans lesquels sont immergés des milliers d'assemblages de combustible usé. Les équipements en question se trouvent dans un camion garé au pied des bâtiments. En sortent des câbles destinés à l'alimentation des systèmes de refroidissement, selon les photos publiées par Tepco.

La compagnie avait précisé que la panne provenait de plusieurs tableaux de distribution électrique. Le rétablissement s'est fait progressivement, et a été achevé à la première heure du matin, mercredi. Cette panne, sans doute la plus grave depuis que la centrale a été déclarée en état stable dit "d'arrêt à froid" mi-décembre 2011, a révélé la précarité des dispositifs actuellement en place dans ce complexe atomique mis en péril par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ccompagnon - 21/03/2013 - 08:07 - Signaler un abus Encore !

    Encore un coup de Cortex et Minus pour contrôler le monde...

  • Par OlivR - 21/03/2013 - 08:18 - Signaler un abus C'est ça de créer des rats radioactifs...

    ça prends de suite des proportions !! N'oublie pas tes classiques SuperRat : de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités !

  • Par Ravidelacreche - 21/03/2013 - 10:17 - Signaler un abus un rat serait à l’origine de la panne

    Un gros "bug"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€