Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des nouvelles de
la Libyenne maltraitée

Eman al-Obeidi avait ému le monde entier en tentant de parler aux journalistes étrangers. Elle s'exprime enfin librement.

Femme debout

Publié le 5 avril 2011
 

Le monde entier avait craint pour sa vie en la voyant se faire embarquer par des pro-Kadhafi sous le regard impuissant des journalistes internationaux.

Une semaine après sa libération, dans une certaine confusion, Eman al-Obeidi a accordé une interview au reporter star de CNN, Anderson Cooper. 

La jeune femme, qui avait déclaré avoir été violée et battue, explique qu'on lui a fourni de nouveaux vêtements, et qu'il lui a été demandé d'aller se rétracter publiquement à la télévision publique libyenne. Elle a refusé, ce qui lui a valu d'être emmenée en prison et accusée d'être perturbée mentalement.

Libérée de prison, elle explique ne pas se sentir en sécurité. Elle déclare à CNN que le téléphone grâce auquel elle s'exprime est sans doute surveillé. Eman al-Obeidi accuse aussi un groupe d'hommes de l'avoir battue la veille de l'interview pour la punir d'avoir osé sortir de chez elle. 

La jeune femme conclut son intervention en lançant un appel aux spectateurs américains pour leur expliquer que les Libyens ne font pas partie d'Al Qaida et sont un peuple pacifique.

 


Fermer