Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

DSK hausse le ton mais reconnaît "une sexualité plus rude que la moyenne"

Au deuxième jour de son audition par le tribunal correctionnel de Lille, l'ancien patron du FMI a continué à critiquer "la fausse logique continuelle" de l'accusation dans le dossier.

Enervement

Publié le
DSK hausse le ton mais reconnaît "une sexualité plus rude que la moyenne"

Dominique Strauss-Kahn est apparu agacé ce mercredi à Lille. Au deuxième jour de son audition par le tribunal correctionnel, l'ancien patron du FMI a écouté religieusement le témoignage de Jade, la deuxième prostituée de l'affaire avant de contre-attaquer. "Je commence à en avoir un peu assez. Les comportements que j'ai (...) n'ont de sens que s'ils impliquent que cela nécessite d'avoir des prostituées, ce qui est absurde. Sauf à vouloir me faire comparaître devant les juges pour pratiques dévoyées, ce qui n'existe plus" explique DSK faisant une allusion à la sodomie.

Tout au long de son audition, l'ancien ministre s'est donc indigné que la rudesse de ses pratiques sexuelles puisse être considérée comme une preuve à charge. Sa "brutalité" dans les relations sexuelles rapportées par plusieurs participantes aux soirées incriminées ne s'explique-t-elle que parce que ces femmes étaient des prostituées et qu'il le savait ? "Je dois avoir une sexualité qui par rapport à la moyenne des hommes est plus rude. Que certaines femmes ne l'apprécient pas, c'est leur droit, qu'elles soient prostituées ou pas" a dit DSK.

Plus tôt, Jade la protituée avait éclaté en sanglots lorsque le président du tribunal lui a demandé  d'expliquer ce qu'il s'est passé dans la chambre d'hôtel bruxelloise de DSK en automne 2009. "Chaque fois que je vois sa photo, je revis cet empalement de l'intérieur qui me déchire dedans, parce qu'aucun client n'aurait jamais fait ça. (...) Si j'étais libertine, il m'aurait quand même posé la question. Pour m'avoir infligé ce qu'il m'a infligé, il ne pouvait avoir que peu de respect pour moi" raconte-telle. DSK reprend la parole : "la pratique sexuelle peut ne pas plaire à Jade, elle peut appeler ça de l'abattage, mais cela ne veut pas dire que ce sont des prostituées".

L'ancien patron du FMI dénonce la fausse logique continuelle" de l'accusation dans le dossier. DSK explique encore que sur quatre épisodes en sa présence de Jade dans des hôtels en Europe, il "ne se passe rien" à trois reprises. "Et on voudrait me dire qu'elle était là pour moi et que je devrais m'en rendre compte ?" lance-t-il alors. 

Puis DSK reste sur ses positions. Il ne savait pas qu'il s'agissait de prostituées. "Dans les soirées privées, je n'ai jamais entendu parler de prostituées" a-t-il dit de nouveau avant d'être interrompu par l'avocat de la défense, "mais vous savez que ça existe ?" Dominique Strauss-Kahn rétorque : "Moui... Je sais que ça existe. C'est comme les poissons volants : ça existe mais c'est pas le plus fréquent".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 11/02/2015 - 14:46 - Signaler un abus Après une soirée c'est le tirage pour la plus Belle Bleue!

    !

  • Par cloette - 11/02/2015 - 15:03 - Signaler un abus On attend avec impatience le verdict

    Pari : je pensai relax, mais ce n'est pas certain, un an de prison avec sursis ,voici mon pari .

  • Par Alain Proviste - 11/02/2015 - 15:54 - Signaler un abus Je pensais déjà...

    aux imitations de Laurent Gerra mais s'il y a une Jade en plus...

  • Par langue de pivert - 11/02/2015 - 16:14 - Signaler un abus La classe le Dodo ! ☺

    Cassait-il la boite à caca de sa bourgeoise ? ☺ Sans jouer les moralisateurs, une sodomie sans consentement pour une première rencontre avec une fille de l'âge de la sienne fallait qu'il soit sûr de son charme pour y croire le vieux beau...☺...ou alors qu'il pense "elle est payée elle est à moi !" Pas jojo le socialo ! ♪♫ bien que ces vaches de bourgeois ♪♫ (bis) ♫♪ les appellent des filles de joies ♪♫ (bis) c'est pas tous les jours qu'elles rigolent ♪♫ parole parole ♫☺ (les filles de joie Georges Brassens)

  • Par dav4abe - 11/02/2015 - 16:27 - Signaler un abus Des différents échanges on a

    Des différents échanges on a l'impression que le dossier à charge ne tient pas à grand chose

  • Par assougoudrel - 11/02/2015 - 16:32 - Signaler un abus Pourquoi ne pas prendre les

    couilles à DSK qui sont d'une telle puissance pour le porte-avion Charles De gaullle? Les avions seraient propulsés beaucoup plus loin avec de telles catapultes.

  • Par Anouman - 11/02/2015 - 23:04 - Signaler un abus Sexualité rude

    Bon, où se trouve le lien avec le proxénétisme aggravé? Au mieux, là , on a pincé un client, et encore, puisque les dames reconnaissent qu'il ne les a pas payées. Lui auraient-elles ristourné un pourcentage de ce qu'il n'a pas payé?

  • Par bjorn borg - 12/02/2015 - 04:52 - Signaler un abus Mais non !!!

    vous avez encore tout faux. Vous ne savez donc pas que les pôvres hommes sont victimes de leur sexe. Essayez donc de résister lorsque se présentent une sacré belle paire de fesses. Qui va me jeter la première pierre. Moi- même, quelque fois, je me demande vraiment pourquoi je n'y vais pas franco de port!!!

  • Par Anguerrand - 12/02/2015 - 08:24 - Signaler un abus DSK, comme d'habitude il sera relaxé

    Les meilleurs avocats, de l'argent pour arroser les témoins, la franc maçonnerie, son origine et malgré ses mensonges énormes qui fait passer le tribunal pour des gogoles, il sera relaxé. Dans toutes ses affaires ça a été le cas même la snef.

  • Par MichelSaintJean - 12/02/2015 - 11:58 - Signaler un abus Plus pute que ça tu meure

    Elles avaient tellement cru au rôle qu'elles jouaient "femmes du monde libertines aimant se faire un peu brutaliser"; elles se réveillent comme ce qu'elles sont: des prostituées banales se faisant payer grassement et malgré les soit disant désagrément en en redemandant encore après une première séance. Alors elles jouent les victimes innocentes et qui ne savaient pas ce qui allait leur arriver en témoignant en pleurnichant ; c'est tout juste si elles n'avaient jamais entendu parler de cette pratique que la majorité des femmes disent avoir pratiquée: la sodomie... Des vraies putes effectivement!

  • Par jurgio - 12/02/2015 - 21:59 - Signaler un abus Désormais, on sait

    ce qu'est un hussard de la République.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€