Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La crise de l’euro va empirer, selon le financier George Soros

Pour l'homme d'affaires, l’apparente accalmie n’est qu’une façade, et l'éclatement de la zone euro devient envisageable.

Prophétie

Publié le

George Soros est inquiet pour la zone euro : "Loin de s'apaiser, la crise de l'euro a récemment pris une tournure pire."  Selon lui, les opérations de refinancement à long terme n’ont fait que retarder le problème, et "cacher une détérioration sous-jacente".

"Les problèmes fondamentaux n'ont pas été résolus, en effet, l'écart entre les pays créanciers et le débiteur continue de se creuser. La crise est entrée dans une phase peut-être moins volatile, mais plus mortelle", explique le milliardaire spécialiste de la spéculation.

Soros affirme qu’ "au début de la crise, la zone euro rupture était inconcevable" parce que toutes les finances des pays étaient profondément mêlées.

Mais après les opérations de refinancement à long terme, et le dégoût des pays pour les emprunts internationaux, Soros pense que dans "quelques années, une rupture de la zone euro deviendrait possible sans un effondrement -, mais laisserait les banques centrales des pays créanciers détenteurs de nombreuses créances qui seront difficiles à faire valoir auprès des banques centrales des pays débiteurs. "

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par walküre - 13/04/2012 - 19:58 - Signaler un abus Plus vite

    avec Hollande arrivera le chaos. Cependant, quel que soit le prochain président, la France va connaître des heures bien sombres. Et ceux qui ont cru au Père Noël auront leurs yeux pour pleurer.

  • Par JP34 - 14/04/2012 - 05:17 - Signaler un abus JP34

    Oui mr SORROS je suis d'accord avec vous, mais que faire ???? SOS

  • Par JP34 - 14/04/2012 - 05:29 - Signaler un abus On pourrait commencer par

    On pourrait commencer par pendre les responsables de cette débâcle qui sont bien connus: JUNCKER, DELORS, et bien d'autres qui sont toujours aux manettes, et dont leur folie mégalomaniaque nous a conduit aujourd'hui à la ruine, et demain au chaos......

  • Par Harmaggedon - 14/04/2012 - 06:02 - Signaler un abus et l'arrivée de Hollande

    et des ministres communistes, ne fera que précipiter les choses... Et alors, quid de son programme ? Au feu ou aux oubliettes ?

  • Par Jean-Francois Morf - 14/04/2012 - 23:10 - Signaler un abus Les billionaires manipulent les marchés, à l'aide des médias...

    ...6 mois, on peint le diable sur la muraille, les bourses chutent... ...puis 6 mois, on peint la muraille en rose, les bourses montent... ...puis 6 mois, on repeint le diable sur la muraille. les bourses chutent!

  • Par bobforrester - 16/04/2012 - 16:02 - Signaler un abus pas de panique !

    bonjour J'étais déjà là en 81 quand les paniquards criaient au loup , les gros naïfs qui avaient pris au mot Mitterrand et sa clique de roublards dits de gauche . Total la bourse a pris 17% pendant son règne , Bérégovoy a entrepris une politique de rigueur , on a eu droit à un emprunt obligatoire , Jospin a privatisé davantage que la droite , le pcf a été laminé - objectif de Mitterrand déclaré à la conférence de Zimmervald- l'immigration de peuplement s est poursuivie selon les voeux du MEDEF : mission accomplie ! Eh bien nous sommes dans un cas de figure comparable ! Le capital financier , la classe des milliardaires en difficulté à cause de la résistance des salariés , a deux fers au feu . Que le meilleur gagne , Hollande ou Sarkozy , pourvu que tout change ( ce qui ne coûte rien) sans rien changer à l'enrichissement de la classe des rentiers et de ses petites mains politiques, chargées de la fabrication du consensus , : niveau de vie en baisse , chômage de masse, dumping économique , immigration , communautarisme, etc . Ne tremblez pas couards , l'un ou l'autre en dépit d'un langage différent feront la même politique et vous aussi serez tondus !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€