Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 28 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Bon Coin fait perdre 312 millions d'euros à l'Etat, selon un député

En cette période de restriction budgétaire, le député PS Jacques Cresta alerte le ministre des Finances de la concurrence "déloyale" exercée par les sites d'annonces gratuites tels que leboncoin.fr.

Tiens donc

Publié le

Le Bon Coin serait un manque à gagner considérable pour les caisses de l'Etat. D'après Jacques Cresta, qui s'est exprimé dans une lettre publiée au Journal officiel mardi 28 octobre, le site internet représenterait environ 312 millions d'euros. La semaine dernière, la députée Sylviane Bulteau était également, après calculs, arrivée à la même conclusion. 

Sans citer directement Le Bon Coin, les deux députés dénoncent l'absence de TVA lors des échanges entre particuliers. "En effet, lorsqu'une transaction immobilière est réalisée par l'intermédiaire d'un professionnel, ce dernier pratique des honoraires qui sont assujettis à l'impôt (TVA). Ce qui n'est naturellement pas le cas dans le cadre d'un arrangement entre particuliers", explique le parlementaire, avant d'ajouter : "Le principal site Internet d'annonces gratuites en France, accessible sans inscription préalable, propose environ 260 000 annonces.

Si l'on considère une somme moyenne de 6 000 euros HT sur ces transactions, à laquelle on applique 20 % de TVA, on obtient 312 millions d'euros environ de manque à gagner pour l'État".

Alors qu'il représente le deuxième site d'offres d'emploi en France après Pôle Emploi, plus de 20 000 entreprises déclarent utiliser Le Bon Coin pour faire leur recrutement. Chaque mois, 19,9 millions d'internautes se connectent au site, ce qui en fait le 8e site internet le plus visité de France. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par C1iD - 29/10/2014 - 13:06 - Signaler un abus N'importe quoi

    La folie de taxation n'a plus de limite

  • Par jmpbea - 29/10/2014 - 13:15 - Signaler un abus On élit députés des branleurs grignoteurs de libertés...

    bien fait pour les électeurs de ces insectes nuisibles qui essaient de rogner le peu de liberté qui nous reste....qu'ils s'attaquent à Amazon ou à Goggle qui ne paient pas d'impôts en France...c'est de la même veine que les ecolo qu'on ne vpit pas en Chine ou en Inde mais toujours dans la moitié sud de la France....

  • Par Benvoyons - 29/10/2014 - 14:19 - Signaler un abus Et l'Etat obèse il fait perdre combien à la Nation 100 milliards

    à chercher une taxe il aurait plus vite fait de signer sa lettre de démission pour commencer à réduire les coûts.

  • Par Peter6809 - 29/10/2014 - 15:43 - Signaler un abus Calcul débile!

    Ils sont vraiment fous ces mecs. Depuis le temps qu'il y a des annonces et des ventes entre particuliers (journaux depuis des décennies!), ils veulent revenir là-dessus. Il n'y a pas de TVA sur l'occasion, point. L'état prend déjà beaucoup sur une vente (qu'elle soit entre particuliers ou via une agence), et ils veulent en remettre une couche. Comme disait un vieux professeur (du temps où ils avaient le droit de mettre des appréciations libres), ils reculent à leur profit les bornes de la bêtise humaine...

  • Par Deudeuche - 04/04/2015 - 09:18 - Signaler un abus ah ah ah!

    Ils sont vraiment totalement cinglés nos "serial taxers" du gouvernement, des vrais psychopates!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€