Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 28 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attaque du commissariat de Paris : l'assaillant s’appellerait finalement Tarek Belgacem

L'homme serait de nationalité tunisienne et aurait immigré en France, selon une de ses cousines.

Nouvelle piste

Publié le
Attaque du commissariat de Paris : l'assaillant s’appellerait finalement Tarek Belgacem

Tarek Belkacem, selon une capture d'écran de I-Télé Crédit capture d'écran itélé

Il s’appellerait finalement Tarek Belgacem. Les enquêteurs privilégient désormais cette identité concernant l'homme tué jeudi par la police, alors qu'il tentait d'attaquer un commissariat de la Goutte-d'Or, dans le XVIII arrondissement de Paris. La police pensait en premier lieu qu'il s’appelait Sallah Ali.

A LIRE AUSSI : Nouvelle tentative d’attentat à Paris : a-t-on suffisamment misé sur les entourages pour détecter les terroristes sur le point d’agir ?

C'est une cousine vivant en Tunisie qui aurait reconnu l’assaillant. Elle aurait elle même contacté la police judiciaire parisienne. D'après M6, l'assaillant était d'ailleurs en possession d'une lettre signée de ce nom lorsqu'il a été abattu par les policiers. Son autopsie révèle qu'il a reçu trois impacts de balles sur le côté gauche. 

Pour rappel, l'individu abattu aurait crié "Allah Akbar" en tentant d'agresser un policier à l'accueil.

Il avait un gilet d'explosif factice. Un drapeau du groupe Etat islamique et une "revendication manuscrite non équivoque en langue arabe" ont été retrouvés sur l'assaillant, a indiqué le procureur de la République de Paris, dans un communiqué. La section anti-terroriste du parquet est saisie du dossier. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par AgentDevlin - 08/01/2016 - 17:47 - Signaler un abus Après Najat, Tarek

    Najat a fait un bel attentat contre l'éducation nationale et son frère Tarek s'occupe de la police.

  • Par Abrutixx - 08/01/2016 - 18:00 - Signaler un abus incroyable !

    Ce type fasait l'objet d'une interdiction de territoire depuis 2013 ! et il était là quand même ! Merci qui ? Allez Taubira soit pas modeste...

  • Par vangog - 09/01/2016 - 00:39 - Signaler un abus Une bonne tronche de rat!

    Malgré notre amitié pour nos amis Tunisiens, un des seuls peuples Méditerranéens qui a su prendre des mesures radicales contre l'islamisme, nous aurions préféré que ce rat reste en Tunisie...merci aux immigrationnistes gauchistes qui ont fait rentrer ce rat en France!

  • Par precepte - 09/01/2016 - 10:23 - Signaler un abus Goutte-d'or

    J'ai lu que certaines personne demandaient pourquoi la police la n'avait pas tiré dans les jambes. La réponse paraît évidente : si l'agresseur n'est que blessé et qu'il porte une vraie ceinture d'explosifs, il peut en faire usage. Mais il me semble que le police devrait revoir l'élimination des agresseurs : Une balle peut atteindre le détonateur en tirant dans le corps. C'est la tête qu'il faut viser.

  • Par fasanan - 09/01/2016 - 13:34 - Signaler un abus la Goutte d'Or qui fait déborder le vase

    Vu sur A 2 au JT de 20h: nos vaillants journalistes ont été sonder les habitants du quartier pour essayer de répondre à cette question existentielle: "mais quelle pouvait être sa motivation ?" Le cameraman cadre donc sur un indigène du dit-quartier et là , surprise ...sur le mur adjacent au commissariat, juste derrière l'interviewvé, on peut lire distinctement ce tag: "NIQUE LA POLICE". Je pense que l'on trouve là une réponse à cette question qui taraude tous nos politiciens.

  • Par Liberdom - 09/01/2016 - 13:45 - Signaler un abus Pourquoi finalement ?

    Parce que tous les efforts de la classe bien pensante n'ont finalement pas suffi pour masquer l'origine arabo-musulmane et au casier judiciaire riche de l'intéressé.

  • Par Paul Emiste - 09/01/2016 - 16:38 - Signaler un abus Ou comment sodomiser une mouche.

    Chez nous, quelqu´un qui court vers un policier avec un couteau criant "Allah Akbar" , qui prête allégeance á l´état islamique avec lettre manuscrite à la clé, n´est pas forcement considéré comme un terroriste, il y a enquête... Va comprendre Charles!

  • Par Paul Emiste - 09/01/2016 - 16:40 - Signaler un abus @ precepte

    Le policier a trop appuyé sur la gâchette en faisant feu ce qui fait partir les coups sur la gauche. Certainement le stress de la situation.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€