Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Angela Merkel lâche Emmanuel Macron sur son projet de budget de la zone euro

La France apparaît comme de plus en plus isolée, et donc résignée. Le grand projet d'Emmanuel Macron battrait-il de l'aile ?

Cavalier seul

Publié le
Angela Merkel lâche Emmanuel Macron sur son projet de budget de la zone euro

Déjà les désillusions. Selon le Point, Emmanuel Macron et Bruno Le Maire auraient déjà jeté l'éponge : non, leur projet de doter la zone euro d'une capacité budgétaire ne passe pas.

Les pays du Nord s'y opposent, notamment les Pays-Bas, car il s'agirait de ne pas pousser les pays du Sud à la dépense inutilement. La question de l'harmonisation fiscale est évidemment un problème pour des pays comme les Pays-Bas ou le Luxembourg, bâtis sur leurs avantages certains pour attirer les groupes financiers et multinationales. 

Mais ils ne sont pas seuls à s'opposer à la France. Angela Merkel elle aussi à appeler à poursuivre les objectifs du pacte de stabilité (déficit à 3%, déficit structurel à 1%, endettement en dessous de 60% du PIB). Pas question donc de lâcher les cordons de la bourse avec un budget zone euro, d'autant plus que l'Allemagne compte sur son "hinterland" des pays de l'Est qui eux ne seraient pas concernés par cette mesure. Évidemment, Jean-Claude Juncker, partisan de l'extension de la zone euro, a emboîté le pas de la chancelière. 

Le chantier devrait donc se porter sur une amélioration de l'Union bancaire et de son FRU (Fond de résolution unique) qui sert aux banques à éviter une défaillance avérée pour empêcher une crise.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 03/04/2018 - 14:40 - Signaler un abus Endettement en dessous de 60% du PIB??????

    À 2280 milliards de dette Rothschild-Socgen-Goldmann-Sachs, soitpresde100% du PIB, Macrouille n’a pas donné les garanties de gestion nécessaire à l’UE...c’est vrai que voir le plus mauvais élève de l’UE donner des leçons de gestion aux meilleurs, c’etait plutôt risible ...

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 14:51 - Signaler un abus Daladier

    Face à Angela Merkel, Macron semble promis à un avenir lamentable, semblable à celui qu'a connu Édouard Daladier et ses piteux ''Accords de Munich'' en 1938, se faisant berner par Chamberlain et se vautrant aux pieds d'Adolf Hitler ! === https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_Daladier#%C2%AB_L'homme_de_Munich_%C2%BB

  • Par pb15 - 03/04/2018 - 15:48 - Signaler un abus encore une baffe pour notre

    encore une baffe pour notre génie, après celle reçue de ce ... d'erdogan ce week end pour sa réception de kurdes à l'Elysée.

  • Par Alain Proviste - 03/04/2018 - 16:21 - Signaler un abus Pas très étonnant

    Ce n'est pas très engageant de faire un budget commun avec un pays incapable de tenir le sien. Ce n'est pas très difficile à comprendre, enfin ça devrait l'être.

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 16:31 - Signaler un abus Alain Proviste

    Votre solution : remplacer Macron par un ''gauleiter'', nommé par Angela Merkel ? Il pourrait alors appliquer le ''Mein Kampf'' du Capitalisme Libéral ?

  • Par ajm - 03/04/2018 - 17:49 - Signaler un abus L'art de la diplomatie.

    Ganesha, vos comparaisons sont pitoyables. Je n'aime pas beaucoup Merkel qui a commis beaucoup d'erreurs, y compris pour l'Allemagne, mais la comparer à Hitler est risible. Sur le fond du sujet, le tort de Macron ( comme beaucoup de politiciens Français) c'est de tout miser sur la relation avec l'Allemagne en oubliant les "petits pays" notamment du nord de l'Europe, sans parler ceux de l' Est que l'on arrête pas de critiquer. En fait, Macron n'est pas du tout diplomate, ni en interne ni en externe.

  • Par Essen - 03/04/2018 - 18:41 - Signaler un abus Allemagne

    C'est vrai, il n'y a pas que l'Allemagne dans l'UE mais cela fait des années que la France semble en être persuadée. Oui, les pays du nord ont beaucoup à nous apporter ainsi que ceux de l'est mais on les ignore royalement... Et aujourd'hui, on les snobe carrément !

  • Par hermet - 03/04/2018 - 18:50 - Signaler un abus les choses se précisent

    Cet article confirme qu'il n'y a que les dirigeants Français pour croire en l'Europe, l'Allemagne défend d'abord ses intérêts, au moins sur le plan économique, et comment la blâmer ? C'est les Français qui sont cons ou naïfs, reste que l'Euro est en train de concentrer les richesses en Allemagne, et dans son hinterland, un Waterloo économique pour la France, merci Mitterrand !!! Beau collabo pour le coup !

  • Par Atlante13 - 03/04/2018 - 19:15 - Signaler un abus Moi je râle encore

    contre les stupidités de Macron et Le Maire, ils sont pitoyables. Je les entends encore nous vanter le bienfait de créer des sociétés européennes de niveau mondial, en soldant Alsthom aux allemands, car , vous comprenez, avec Siemens "on" sera les plus forts. Ben mon colon, faudra m'expliquer ce que cela nous apporte à nous français, qu'Alstom et les TGV soient devenus allemands. Surtout quand ce même Le Maire nous explique que la France vient de commander 100 TGV du futur aux allemands... Il n'aurait pas pû leur vendre nos cheminots avec Alstom?

  • Par Deudeuche - 03/04/2018 - 19:53 - Signaler un abus @Atlante

    Non les cheminots sont bien de chez nous! On se les garde.

  • Par Beredan - 04/04/2018 - 08:25 - Signaler un abus Patatras !

    Avec ses fulgurances ridicules , ses bras roulés et ses exigences démentielles , le Gamin s’est mis tout le monde à dos et c’est nous qui payons la note .... aucun avenir comme caution politique d’une Allemagne impitoyable , solidement ancrée sur ses maquilladoras de l’Est ...

  • Par l'enclume - 04/04/2018 - 10:40 - Signaler un abus Que des nuls, que j'vous dis

    Atlante13 - 03/04/2018 - 19:15 - Concernant les "100 TGV", j'ai écouté hier un administrateur UNSA de la SNCF, qui s'emportait contre cette décision qui d'après lui, n'a aucun fondement. Encore du blabla pour se faire mousser, que des pauvres types, qui nous les brisent menu en répétant à tout va que la SNCF est surendettée et qui charge la barque..

  • Par Anouman - 04/04/2018 - 20:03 - Signaler un abus Projet

    Je ne crois pas qu'elle le lâche. En fait elle n'a jamais eu l'intention de le suivre. Il faut dire que son projet ne présente aucun intérêt.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€