Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vers une élimination de Manuel Valls ? 33% des Français certains d'aller voter à la primaire souhaitent la victoire de Benoît Hamon contre 29% pour celle de Montebourg et 26% celle de l'ancien Premier ministre

Par ailleurs, un autre enseignement de ce dernier débat est que Manuel Valls pourrait être éliminé dès le premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire selon un sondage Atlantico-Harris Intercative

Info Atlantico

Publié le
Info Atlantico
Vers une élimination de Manuel Valls ? 33% des Français certains d'aller voter à la primaire souhaitent la victoire de Benoît Hamon contre 29% pour celle de Montebourg et 26% celle de l'ancien Premier ministre

Cliquez pour agrandir

Atlantico : Le résultat de ce sondage montre qu'une élimination de Manuel Valls est possible au premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire. Benoit Hamon et Arnaud Montebourg sont arrivés en tête avec 33 et 29% des français convaincus devant l'ancien Premier Ministre avec 26%. Quelles seraient les conséquences d'un tel résultat ?

 

Jean-Daniel Lévy : Deux facteurs explicatifs existent. Le premier repose sur la personnalité de Manuel Valls. Il est jugé au regard de sa capacité à gouverner et de ses valeurs. Et pas vraiment de son projet politique. On voit bien actuellement que l’ancien Premier ministre rencontre des difficultés à convaincre en dehors des proches du Parti Socialiste. En suscitant un regard raisonné et sans passion de la part des Français ayant l’intention de voter pour lui. Mais passionné (et souvent critiques) de la part de ceux votant pour d’autres candidats.

Le deuxième sur les enjeux du scrutin. S’il ne fallait voter que pour le candidat susceptible de savoir tout de suite gouverner et doté d’une expérience, Manuel Valls serait crédité de souhaits de victoire plus importants que ceux que nous mesurons actuellement. Il s’avère que, dans  la période actuelle, les électeurs de gauche soit considèrent que la victoire est plus qu’hypothétique soit envisagent, avant même la primaire, voter pour un autre candidat en l’occurrence Emmanuel Macron.

 

Dans le dernier sondage publié, la majorité des français qui comptait se déplacer au premier tour de la primaire voulaient voter pour Manuel Valls, mais les sympathisants de Gauche (socialiste et non socialiste) souhaitaient la victoire de Benoit Hamon. En quoi est ce que ce dernier débat avant le premier tour a pu changer cette dynamique ? 

Il montre que la « dynamique Benoît Hamon » se poursuit : il est parvenu à convaincre plus de Français ayant au moins entendu parler du débat que par le passé. Depuis le 1er débat, si Manuel Valls et Arnaud Montebourg bénéficient de souhaits de victoire assez stables, on observe une forte progression du souhait de victoire en faveur de Benoît Hamon (+5 points). Auprès des sympathisants PS, Manuel Valls obtient, à quelques jours du 1er tour de la primaire, 31% de souhait de victoire, 24% pour Benoît Hamon et 24% pour Arnaud Montebourg. Notons également qu’auprès des Français déclarant qu’ils participeront à la primaire, un tiers souhaite la victoire de Benoît Hamon (29% Arnaud Montebourg et 26% Manuel Valls).

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

Par votre enquête, on s'aperçoit que chacun de ses trois candidats est plébiscité soit pour sa crédibilité sur la relance de l'industrie (Arnaud Montebourg), le revenu universel (Benoit Hamon) ou pour les questions de sécurité intérieure (Manuel Valls). Comment analysez-vous le fait que les candidats soient jugés crédible sur des segments aussi ciblés ? Est ce qu'on avait pu observer le même phénomène à la primaire de la droite ?

Pas de manière aussi nette. Chacun parle à un électorat sensible à des arguments. Et on le voit, le revenu universel constitue le point le plus identifié. Les candidats ne cherchent visiblement pas à convaincre des franges électorales mais bien à maximiser le vote de ceux sensibles à leurs arguments.

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

La grande inconnue qui déterminera l'issu du premier tour est celle de la mobilisation. Pour les trois candidats qui se démarquent (Montebourg, Valls, Hamon), quels sont les scénarios de mobilisation qui leur permettrait de remporter le premier tour ?

Il existe trois scénarios possibles. Le premier scénario consiste essentiellement en une mobilisation de proches du PS. Et dans ce cas, la situation s’avèrerait plutôt favorable à Manuel Valls. Le second cas de figure possible est le suivant. On assiste à une mobilisation de proches du PS et de sympathisants de gauche hors PS. Ce serait Benoît Hamon qui en profiterait le plus. Enfin, un ultime cas de figure serait une mobilisation des déçus du Hollandisme, qu'ils se situent à gauche et surtout hors des structures partisanes. Arnaud Montebourg est le réceptacle de cet électorat.

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par alainb - 20/01/2017 - 13:54 - Signaler un abus beau sondage........

    et je m'en réjouis !!!

  • Par vangog - 20/01/2017 - 14:07 - Signaler un abus Valls-la-führer, dehors!

    les démocrates, et néanmoins patriotes, s'en réjouissent...

  • Par ikaris - 20/01/2017 - 14:14 - Signaler un abus Jean-Daniel, cochon qui s'en dédit !

    Tu nous fait une article tous les 2 jours sur du vent complet vu qu'on sait que les primaires sont extrêmement difficile à sonder. tu vas encre avoir l'air con lundi matin.

  • Par Anouman - 20/01/2017 - 14:26 - Signaler un abus Peu importe

    Quel que soit le vainqueur il aura un score minable au premier tour. Alors quel intérêt...

  • Par J'accuse - 20/01/2017 - 15:48 - Signaler un abus Le seul intérêt de la primaire: éliminer Valls

    Valls est le plus fourbe et le plus cynique du lot: son élimination -si possible au 1er tour- est la seule bonne nouvelle qu'on puisse attendre de ce concours Lépine de démagogues gauchistes.

  • Par kelenborn - 20/01/2017 - 15:56 - Signaler un abus Les pingouins

    Dès lundi matin, les plumes des cinq pingouins éliminés de la course feront l'objet d'une vente aux enchères au bénéfice de Marianne qui ne va pas fort. Les dents de Benhamias feront l'objet d'une vente au télé-crachat par Pierre Bellemarre

  • Par von straffenberg - 20/01/2017 - 17:40 - Signaler un abus Pas surprenant

    Je pense que cette primaire va sensibiliser uniquement les vrais électeurs de gauche ( Melenchon étant absent de cette primaire) cela va avoir pour double effet : un attrait pour Hamon et un désintérêt progressif pour les autres ce qui implique une faible participation et un échec de ces primaires .Je pensais que Valls s'en sortirait..... attendons dimanche

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 20/01/2017 - 17:43 - Signaler un abus Mobilisons nous....

    ........pour aider Valls à gagner la primaire. Il s'épuisera ensuite dans une guerre fratricide avec le petit Micron. Et Fillon sera élu les doigts dans le nez contre la Marine à voile......

  • Par corbon1943 - 20/01/2017 - 20:26 - Signaler un abus le marri de Madame GRAVOIN va pouvoir franchir le periph sud ..

    pour retrouver sa Catalogne ou sa francophobie aura libre cours ;

  • Par Yves3531 - 20/01/2017 - 20:41 - Signaler un abus En supposant que Valls était le seul réformateur du PS...

    ce sur quoi toutefois il vient de faire un bizarre demi-tour, cela prouve que les fidèles soutiens du PS sont toujours aussi bornés, ou alors qu'ils sont partis chez Micron !

  • Par quesako - 20/01/2017 - 21:08 - Signaler un abus @Paulquiroulenamassepasmousse : Fillon ne peut pas gagner !

    Passer de 35H à 39H, soit 4H de plus mais non payées en heures sup, ne plus avoir ses 2 semaines (mini) de RTT, passer ex abrupto de 62 ans à 65 ans pour la retraite, ne plus avoir la même couverture en cas de licenciement, bref travailler plus pour gagner au mieux autant, et souvent moins, : à part les retraités qui peut vouloir de ce programme ! Et je ne parle pas de la régression sociétales qui vont braquer tous les "bobos" de droite très nombreux dans les classes aisées !

  • Par Yves3531 - 20/01/2017 - 22:06 - Signaler un abus @clint...

    ce n'est pas certain, mais peut être avez vous raison. Les français sont en fait face à un choix simple. Soit on continue à financer à crédit, sur le dos des générations futures, la succession de promesses électorales passées de nos demago-politiciens jusqu'à la très très douloureuse banqueroute; soit on essaye enfin quelque chose. Fillon a raison de ne rien céder quitte à éventuellement perdre la présidentielle. En tout cas ce serait la preuve qu'il est l'homme de la situation.

  • Par Ganesha - 21/01/2017 - 06:28 - Signaler un abus Explication Universelle

    Huit hommes possèdent la moitié des richesses de la planète, mais les lecteurs d'Atlantico restent persuadés que tous nos malheurs proviennent du nombre de fonctionnaires, et des pauvres, qui ne sont que des idiots, des paresseux et des tricheurs !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/01/2017 - 08:27 - Signaler un abus Bravo Ganesha....

    Enfin lucide.... C'est si rare chez les socialos...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/01/2017 - 08:49 - Signaler un abus Clint vous avez raison....

    Le "modèle social" français favorise les feignasses, dont les retraités, Mais pas que... Il faut ajouter 80% des fonctionnaires et 80% de tous ceux qui vivent de l'assistanat. Quand aux réformes "societales" elles sont surtout là pour occuper le paf qui n'a rien à dire quand les gôchos sont aux manettes.. parce que franchement qu'est ce qu'on a à foutre du mariage des tarlouses quand on a 10 millions de chômeurs et 250 morts à cause d'attentats.

  • Par edac44 - 21/01/2017 - 09:42 - Signaler un abus Laisse pisser..c'est du Valls !...

    Combien d'électeurs et sympathisants de gauche mais pas que ... dont ma pomme, sont allés voter au primaires de droite pour sortir Sarko et donc ... Sarko s'est fait sortir pour deux euros !... Pour Valls, c'est moitié prix, période des soldes sans doute ??? Le vrai soucis des français n'est plus là, à part pour quelques "QI" atrophiés souvent présents sur ce site, il n'y a pas vraiment un seul candidat qui soit crédible, aussi bien à droite qu'à gauche. Faudrait pas oublier que ces deux camps là se partagent le pouvoir depuis plus de soixante ans. Si l'on devait faire l'inventaire de toutes les casseroles que se trainent nos hommes (et femmes) politiques, on pourrait rouvrir la "Samaritaine". Y a t-il un candidat qui ait proposé de nous débarrasser de tous les "Mohamed" avec des papiers français ou comment corriger une erreur historique ???

  • Par edac44 - 21/01/2017 - 09:43 - Signaler un abus Laisse pisser..c'est du Valls !... correctif

    Lire : Combien d'électeurs et de sympathisants de gauche mais pas que ... dont ma pomme, sont allés voter AUX primaires de droite pour sortir Sarko ???

  • Par zouk - 21/01/2017 - 10:26 - Signaler un abus Primaire de la gauche

    Les électeurs de gauche sont décidément indécrottables: ils continuent de préférer les promesses les plus démagogiques et les plus insoutenables dans l'état présent de notre pays, grâce à un gouvernement élu sur des promesses qui se sont toutes révélées fallacieuses. Rien n'y fait, même la constatation des espoirs déçus

  • Par Ganesha - 21/01/2017 - 15:18 - Signaler un abus Nous sommes une grande Nation

    Parmi les lecteurs d'Atlantico, les quelques veinards dont le cerveau sénile permet encore un minimum de réflexion, ils ont depuis longtemps compris que Sarko et Hollande ont chacun produit leur million de chômeurs et que le seul exploit que leur propose le sinistre Fillon, c'est d'égaler cette performance en beaucoup moins que cinq ans. Au mois de Mai prochain, dans son discours inaugural, Marine Le Pen, nous dira, comme nous l'avons entendu hier : ''La France d'abord, Nous sommes une grande Nation !''

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/01/2017 - 17:26 - Signaler un abus Demain j'irai voter Valls....

    Hamon n'a aucune chance mais il risquerait de faire élire le petit micron.. Alors que mon ami Valls va prendre des voix à Macron, juste de quoi le mettre en deuxième position derrière Fillon car jfinalement e pense que laMarine ne fera pas mieux

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/01/2017 - 18:36 - Signaler un abus En fait si j'ai bien compris

    En fait si j'ai bien compris son propos, ganesharabia croit encore au Père Noël ....ou plutôt la Marine-Noël... Pas étonnant, Il croit aussi au revenu universel de Hamon.....Ils sont comme ça les socialos ! des rêveurs

  • Par Ganesha - 21/01/2017 - 19:54 - Signaler un abus Paulquiroule

    Votre pensée semble de plus en plus confuse, vous mélangez tout. Un rideau de fumée pour cacher un ralliement à Marine Le Pen ?

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/01/2017 - 23:26 - Signaler un abus Je confirme.! .. un rêveur socialo..

    Si je devais rallier quelqu'un ce serait l'original (Mélanchoouille) plutôt que la copie (Marine)

  • Par edac44 - 22/01/2017 - 01:10 - Signaler un abus @ kelenborn ou quand le pingouin à plumes se lâche !...

    Quand les cons seront à vendre, c'est sûr, t'auras ta place en tête de gondole

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€