Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quelques conseils sur l'attitude à adopter lorsqu'on se retrouve face à un cambrioleur, un braqueur ou un agresseur

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a noté une hausse des cambriolages et des vols pour 2013. Une situation d'insécurité que tout un chacun peut ressentir chez soi, dans son commerce ou dans les espaces publics. Pour se prémunir au mieux, voici quelques conseils.

Au voleur !

Publié le
Quelques conseils sur l'attitude à adopter lorsqu'on se retrouve face à un cambrioleur, un braqueur ou un agresseur

Les cambrioleurs agissent le plus souvent en groupe et sont armés. Crédit Reuters

Atlantico : En cas de cambriolage alors que nous sommes présents à la maison, faut-il mieux laisser faire – au risque de perdre ses biens les plus précieux et d'être pris à parti – ou se défendre ?

Mohamed Douhane : Tout d'abord, avant de parler de cambriolage, il faut noter qu'il existe des moyens matériels et électroniques efficaces de prévention, comme des portes sécurisées. Cela ne permet certes pas de supprimer le risque de cambriolage mais il le diminue considérablement.

De plus, en cas d'absence durable (pour des vacances ou pour un week-end), il ne faut surtout pas donner l'impression que la maison est inhabitée car les cambrioleurs font du repérage. Pour ce faire, il existe des programmateurs qui simulent la présence (pour la lumière, la télévision ou la radio). Il faut également aviser ses voisins de son absence, demander à un tiers d'ouvrir le matin ses volets, et, faire suivre ou relever son courrier par un proche.

En cas de cambriolage, la première chose à faire est d'appeler le commissariat. Si les cambrioleurs sont sur place, il ne faut en aucun cas pas prendre de risques inconsidérés. Les policiers privilégient le recueil des éléments de signalement (taille, âge, corpulence, couleur de peau, coupe de cheveux, tenue vestimentaire, langage, accent…) et d'identification autres (type du véhicule s'il y a, couleur ou encore immatriculation). La vie humaine est plus précieuse que quelques biens matériels – et qui dans la grande majorité des cas, sont pris en charge en cas de vol ou sont même retrouvés par la police nationale ou la gendarmerie. – ; d'autant plus que les cambrioleurs agissent le plus souvent en groupe et sont armés.

Il arrive que les cambrioleurs se trouvent nez à nez avec l'habitant et dans ce cas, il est possible de mettre en œuvre la légitime défense des personnes et des biens. Toutefois, cette légitime défense est régie par trois principes mentionnés dans l'article 122-5 du Code pénal. La légitime défense doit correspondre à une riposte simultanée, nécessaire et proportionnelle. Si la légitime défense n'est pas respectée selon cette règle, la victime peut se retrouver au tribunal.

A la suite d'un cambriolage, il faut éviter de polluer la scène, comme on dit dans le jargon policier. Autrement dit, il faut protéger les traces et les indices (vitre brisée, empreintes, tâches de sang, cheveux…), éviter de les toucher, car elles sont indispensables pour les enquêteurs afin d'identifier le cambrioleur.

Dans la soirée du lundi 20 janvier dernier, un braqueur s'en est pris à une buraliste de Vesoul. Manque de chance, l'époux de la buraliste observait la scène depuis son espace bar. C'est ainsi qu'il a maîtrisé le voyou et l'a confié à la police. Un geste courageux qui a sauvé leur recette du jour mais tout à fait dangereux. Mais alors quelle est la meilleure attitude dans ce genre de situations ?

La meilleure attitude est celle qui consiste à éviter tout contact physique même si on pense en avoir la capacité car on ne peut pas savoir quelle est la capacité du braqueur (ou du cambrioleur), sa résolution, et surtout, son armement. En outre, par peur, il peut devenir très dangereux. La meilleure attitude se résume par deux termes : la prudence et le discernement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gliocyte - 24/01/2014 - 09:21 - Signaler un abus Remarquable

    Soyez vigilant mais pas paranoïaque. N'intervenez pas si vous êtes spectateur mais intervenez quand même Défendez vous mais ne vous défendez pas. En gros, criez…. Avec ce genre de conseils, on se sent encore plus démuni.. Et surtout soyez compétent, au mieux de vos capacités, notez tous les détails…Ben voyons...Et le facteur stress? Cette impression qu'on se voit mort, qui engendre par la suite de graves psychotraumatismes qui vous transforment en zombie. Evacué… Circulez….Ca n'est pas pris en compte par la Justice… Ce n'est pas un fait, votre psychisme est détruit mais ça n'intéresse personne. C'est bien plus destructeur qu'une simple hypersensibilité pourtant celle-ci est prise en compte et gravement condamnée lorsqu'elle émane d' associations dites humanistes qui militent contre le racisme, qui ne se sont pourtant jamais retrouvées personnellement dans ce cas de figure. Deux poids, deux mesures.

  • Par Ravidelacreche - 24/01/2014 - 09:23 - Signaler un abus Il faut...

    Supprimer le délit de non assistance à personne en danger et établir une loi de légitime cambriolage.

  • Par el zorro - 24/01/2014 - 09:45 - Signaler un abus Questions a se poser

    En cas d'agression vous devez vous poser les questions suivantes: 1° la personne en face de moi a-t-elle l'intention de m'agresser? 2° Quelle est en intensité l'intention de l'agresseur? 3° Est-t-il porteur d'une arme ? 4° Quelle est la nature de cette arme : blanche , a feu ou contondante? 5° L'arme est -elle factice? 6° L'agresseur a-t-il l'intention de s'en servir? 7° S'il s'agit d'une arme a feu , une balle est-elle engagée dans le canon? 8° Comment dois-je me défendre. Vais-je utiliser mes poings et dans ce cas lancerais-je un crochet du droit , du gauche ou un direct? 9° Si a la suite de ce crochet je descends mon adversaire pour le compte, ne suis-je pas tenu de lui porter secours sinon je risque la mise en examen pour non assistance a personne en danger.? Moyennant quoi si vous arriver a prouver au juge que vous vous êtes posé toutes ces questions et que vous avez répondu avec exactitude à toutes si votre agresseur à porté plainte vous pourrez bénéficier d'un sursis ou d'une peine aménagée.

  • Par biturige - 24/01/2014 - 09:56 - Signaler un abus commençons par ...

    bonjour,un peu lassant de répéter la même antienne ,car déjà indiqué les véritables solutions à mettre en œuvre immédiatement :1)déchéance nationalité & expulsion des protagonistes tous connus à la fois de la police et des citoyens .2)Institution pour les français d'origine d'un 2ème amendement style celui en vigueur aux USA.3) Sanction envers les magistrats / médias/associations suspectés de laxisme ou de soutient intempestif des délinquants cités en 1 .

  • Par helios - 24/01/2014 - 10:07 - Signaler un abus @el zorro

    dans tous les cas il vaut mieux achever l'agresseur, comme cela on va on cour d'assise et ce sont des jurés populaires qui décideront. D'où une très grance probabilité d'être acquitté.

  • Par la saucisse intello - 24/01/2014 - 10:15 - Signaler un abus @ hélios................

    Vous avez tout compris. Seulement attention : Le président de la C.A essaie toujours de mener les jurés là où il veut. Il faut être trés carré sur sa position. Expérience vécue par mon grand-père, juré aux assises du Gard dans les années 50.

  • Par claudecourty - 24/01/2014 - 10:29 - Signaler un abus Texte d'inspiration très Valsienne

    « La meilleure attitude se résume par deux termes : la prudence et le discernement. » CQFD. Compliments à l'auteur pour avoir su pondre autant de prose à partir de là, mais : « Les policiers privilégient le recueil des éléments de signalement (taille, âge, corpulence, couleur de peau, coupe de cheveux, tenue vestimentaire, langage, accent…) » N'y-t-il pas risque de dérapage vers la discrimination (raciale notamment) et atteinte au respect de la personne humaine, avec toutes conséquences sur le plan pénal ... pour la victime ?

  • Par pemmore - 24/01/2014 - 10:39 - Signaler un abus Le désordre est une forme d'ordre,

    il y a un tel foutoir chez-moi et dans ma cour, qu'ils ne sauront jamais ce qu'il faut voler ou pas. Pour une fois que ça peut rendre service. Sinon crier à la fenêtre ,"au secours, un voleur!" le lotissement est fermé, ça fera hurler les chiens du chasseur de l'entrée et le gus passera un sale quart d'heure c'est sur!

  • Par boutonnet - 24/01/2014 - 11:28 - Signaler un abus Surtout se laisser faire, ne pas s'opposer aux gentils voyoux

    Il faut vous laisser dépouiller de vos biens, sans réagir. Sachez que su vous avez qq chose à vous, même gagné par votre travail, 'est que vous êtes un voleur en puissance car pour les Socialistes: La propriété est un vol , le vol est donc un droit, surtout lorsque c'est le peuple que l'on dépouille. Surtout ne vous défendez pas, si vous habimez un des copains à la Taubira et à Valls il vous en coûtera. Un avocat se chargera avec la complicité d'un juge de vous demander des dommages financiers. Nos bons juges et nos misérables avocats, défendent bec et ongles leur gagne pain... les voyoux. Demander à la justice de contribuer à la réduction la délinquance par des sanctions lus fermes, c'est comme demander à pôle emploi de travailler à la réduction du chômage

  • Par langue de pivert - 24/01/2014 - 13:33 - Signaler un abus Houais ? J''ai comme un "sentiment" de foutage de gueule !

    Conseil de racaille : Ferme ta gueule, donne la tune et couche toi par terre ! Conseil de flic : Crie, baisse la tête et rase les murs ! (plaie d'argent n'est pas mortelle et il vaut mieux une blessure d'amour-propre qu'un coup de surin dans le bide ! :-)

  • Par saturne - 24/01/2014 - 13:45 - Signaler un abus pemmore

    vous devez probablement regarder un peu trop de films méfiez-vous cela pourrait vous jouer un vilain tour car dans ce genre de situation les choses se passent rarement comme on les avais prévus d'autant plus qu'aujourd'hui les jeunes cambrioleurs n'ont aucun scrupule à se servir des armes à feu le matériel est remplaçable une vie humaine dans le cas extrême c'est définitif

  • Par Pessimiste actif - 24/01/2014 - 13:49 - Signaler un abus Couchez-vous!

    A suivre les conseils de cet article, le mieux est de déposer tous ses biens sur le trottoir aux bons soins de ceux qui n'auront qu'à se servir... La réalité est que les courageuses personnes qui osent résister à ceux qui veulent les dépouiller, quitte à prendre des risques physiques, compliquent la tache des voleurs et assument la tache qu'une société digne de ce nom n'aurait jamais du abandonner.

  • Par la saucisse intello - 24/01/2014 - 14:20 - Signaler un abus "mais le pauvre condamné...............

    Il va souffrir le martyre !".........."Mais non, sire, juste un "sentiment de fraîcheur" sur la nuque". Conversation entre Louis XVI et le docteur Guillotin venu présenter sa "machine à décoller". C'est d'ailleurs au cours de cette conversation que le roi, qui aimait et connaissait la métallerie, la mécanique, les serrures et l'horlogerie, fit remarquer au "bon docteur" qu'une lame hémisphérique ne viendrait pas à bout des cous les plus épais........citant en exemple le sien ! Quel amusant raccourci (!!!) de l'Histoire ! En tout cas, Guillotin fut convaincu et donna à la lame la forme oblique qui a fait son succés. (je parle de la lame !). D'ailleurs, aucun guillotiné n'est venu se plaindre, même pas le roi ! Depuis ranucci et son cou de poulet jusqu'à des monstres de +de 130 kilogs* comme il y en eut plusieurs, "Gilberte" s'acquitta (re-!!!) de sa tâche avec une efficacité sans bavure (re-re !!!). * : Afin de "terminer" et à l'initiative de Desfourneaux, il y avait sur le côté de "Gilberte" une sacoche en cuir contenant un énorme couteau de cuisine au cas où.....Ces boureaux étaient des humanistes !

  • Par Aetius@bbox.fr - 24/01/2014 - 15:14 - Signaler un abus C’est comme dirait le petit Jésus

    On a l'impression que Momo prêche comme le petit Jésus : on te colle une Mandale à droite tend la mandibule gauche. Après, appelle les flics.

  • Par nEtRICk - 24/01/2014 - 15:20 - Signaler un abus nEtRICk

    J'ai habité en Suisse. Equipé d'un 357 Magnum à canon court, j'ai tiré dans les jambes d'un braqueur Yougoslave qui venait menacer ma famille. Je n'ai pas été inquiété par la justice, et le client à été condamné et expulsé, aprés avoir été opéré à nos frais. J'ai été confronté avec lui et lui ai dit que s'il se représentais chez moi, ce ne serait pas dans les jambes que je tirerais. Prés du quartier de notre maison, il y avait plusieurs fermes. A une autre occasion de cambriolage, nos amis agriculteurs sont venus avec leurs tracteurs, leurs chiens et leurs fusils militaires. Les braqueurs sont sortis, mains en l'air sous la gueule des fusils d'assaut SIG, alignés le long d'un mur pour être remis à la gendarmerie. Si un seul avait bronché, c'était la rafale....

  • Par Christof - 24/01/2014 - 15:43 - Signaler un abus Bravo nEtRick,

    En Suisse le bons sens et le reste sont encore des valeurs sûres. Les citoyens ont su garder la main de leur devenir, donc ne sont pas pris pour des cons, des vaches et des veaux, voire moutons à saigner.

  • Par Intelligenti pauca - 24/01/2014 - 16:19 - Signaler un abus Lionel Legras

    C'était un "brave type", "travailleur infatigable" et tout le monde dressait le portrait d'une personne de bien. Il avait une résidence secondaire qui se faisait cambrioler très fréquemment. Un jour, il a eu l'idée de bourrer une radio avec des explosifs et de prévenir par de nombreux panneaux à l'entrée de sa propriété "attention danger de mort" "ne pas entrer" etc.. - Finalement, 2 gugus sont quand même entrés et le transistor leur a pété à la tronche. Un mort et un blessé grave ! - Mêmes réactions alors que la plupart des commentaires qui apparaissent sur ce sujet aujourd'hui : "bien fait pour leurs gueules", "c'est mérité"... - Bizarrement, M. Legras qui à l'origine voulait simplement faire peur, n'était pas de cet avis. Et ne doit pas l'être. - Pourquoi ? Parce qu'entre un homicide, même involontaire, et des cambriolages, même répétitifs, il y a quelque chose de définitif et qui ne peut se racheter.

  • Par Vinas Veritas - 24/01/2014 - 16:28 - Signaler un abus En Suisse

    Tous les hommes citoyens de cette nationalité effectuent un Service militaire pour le pays. Après la formation initiale, ils doivent encore donner un peu de leur temps toujours au service de la communauté nationale. Fort de cette formation, ils reçoivent en dotation un fusil SIG qui leur permet de défendre l'ensemble de la communauté nationale. . Il semble d'après le commentaire précédent que les citoyens Suisses s'en acquittent fort bien.

  • Par jean fume - 24/01/2014 - 16:29 - Signaler un abus Oui, bien sûr,

    La meilleure solution pour ne pas être ennuyé, est encore de les flinguer et de faire disparaitre les corps. C'est une action qui a un double mérite. Premièrement celui d'assurer sa sécurité, et de plus de faire œuvre utile pour la société. Une bénédiction en somme.

  • Par Monk - 24/01/2014 - 16:43 - Signaler un abus J'ai été cambriolé

    Aprés le traumatisme causé par l'effraction , aprés le viol de son intimité il ne faut pas oublier que vous devrez vivre une autre épreuve : le jem'enfoutisme de la police à qui vous infilgez du boulot supplémentaire.On vous fera poireauter des heures dans un cagibi et on vous fera revenir parceque vous avez oublié des documents pauvre idiot que vous étes ( un haussement d'épaules du fonctionnaire qui m'a reçu me l'a bien fait comprendre ).

  • Par walküre - 24/01/2014 - 16:57 - Signaler un abus La victime passe après dans le droit français

    Donc chacun voit midi à sa porte.

  • Par BonSensPaysan - 24/01/2014 - 17:39 - Signaler un abus Cela fait froid dans le dos

    @Pessimiste actif : oh comme vous avez raison ! Conseils avisés de ce policier : ne faites rien, laissez vous faire. Ensuite, dans le meilleur des cas, la police pourra éventuellement retrouver les responsables (voleurs ou agresseur). Et dans tous les cas, la justice les libèrera, et ils recommenceront...

  • Par dragon29100 - 24/01/2014 - 19:04 - Signaler un abus au domicile

    Avoir un chien de type berger allemand et autres races , dans la rue c'est bien aussi , avoir dans sa poche un sifflet , a espérer si la situation perdure que les bombes lacrymogène , ou paralysante , ou la matraque électrique qui sont des armes non létales , mais on en est pas encore là

  • Par esurlo - 24/01/2014 - 19:15 - Signaler un abus laissez-vous faire ....

    ....détendez-vous , cela fera moins mal ..!..! Et vous cotiserez ainsi au laxisme ambiant ..... ...votez bien ...

  • Par musaraigne - 24/01/2014 - 20:07 - Signaler un abus @ Jean Fume

    Très bien parlé ! Mais risqué aussi, quand même !

  • Par pierre325 - 24/01/2014 - 20:13 - Signaler un abus bein l'attitude a avoir

    Surtout buter les, si vous le blesser il portera plainte et vous lui devrez du pognon.

  • Par patho - 24/01/2014 - 21:54 - Signaler un abus Choses à changer

    Quelques uns des problèmes de notre pays sont les suivants: 1/ si j'étais malfaiteur, je viendrais certainement en France, où le rapport bénéfice/risque m'est favorable 2/ si j'étais demandeur d'asile sans grande volonté de travailler, je viendrais en France, où le rapport prestations/devoirs m'est très favorable 3/ si j'étais investisseur, je n'investirais pas en France, que ce soit dans l'immobilier ou dans l'investissement productif 4/ si j'étais jeune, j'envisagerais de quitter la France

  • Par LeditGaga - 24/01/2014 - 23:39 - Signaler un abus Conneries tout ça

    L'idéal, c'est un grand jardin avec des haies assez hautes pour éviter les regards indiscrets... bon il faut quand même penser à creuser très profond et ne pas trop mégotter sur la chaux vive...

  • Par Ilmryn - 25/01/2014 - 02:56 - Signaler un abus 80'000 peines de prisons

    Ne sont pas effectuées chaque année en France et l'auto-défense y est sévèrement réprimée. . Donc même conseil qu'aux moutons : se laisser tondre sans broncher. Si c'était l'abattoir plutôt que la tonte, pas de chance. . Pour mémoire la sécurité des biens et des gens est une des justification première de l'état, une tâche régalienne qui est en plus inscrite dans les droits de l'homme. La France consacre 0.19% de son budget à la justice. Un des plus faible d’Europe.

  • Par MauvaiseFoi - 25/01/2014 - 05:58 - Signaler un abus Conseil de gendarme

    A la campagne, le voleur entre en général par le jardin. Si armé tu le surprends, tu tires ou tu l'assommes et tu le jettes à l'extérieur de ta propriété. Ensuite tu procèdes au nettoyage. Tu n'as rien vu ni entendu. C'est tout.

  • Par bigoud26 - 25/01/2014 - 10:11 - Signaler un abus Il faut

    tirer dans le buffet deux ou trois fois et ensuite viser le plafond "semonce" et dire que l'on à fait des coups de semonce en premier et le buffet ensuite...

  • Par Renaud Bouchard - 25/01/2014 - 10:20 - Signaler un abus La règle du jeu est très simple.

    On n'entre pas dans un lieu privé sans y avoir été préalablement invité, et surtout pas pour y commettre un vol, armé, la nuit ou le jour, par effraction ou/ escalade.La règle du jeu est parfaitement connue de ceux qui prennent le risque de jouer aux bandits : parfois cela tourne mal. http://www.youtube.com/watch?v=WJMQPf6B7Mo&list=PL0BDFECAC7D5E6C75

  • Par Dr Bob - 25/01/2014 - 14:36 - Signaler un abus Endurez ou cassez vous

    En France, si tu riposte t'es emmerdé par la justice et t'as de grande chances d'aller en taulle (plus que les cambrioleurs en fait). Quand j'étais en Australie, dans les faits divers du journal, un homme a flingué 3 cambrioleurs chez lui, il a tué les 3 même si ils étaient pas armés et qu'au bout du 2ème a mon avis le dernier devait être en train de s'enfuir.. La justice a enquêté 1 semaine puis a déclaré qu'il avait le droit de défendre sa maison. Si vous pensez changer la France après 30 ans de destruction, vous êtes très optimistes, il est beaucoup plus facile de détruire que de reconstruire. Cassez vous dans un pays qui fonctionne et qui a de l'avenir. Pas pour vous, pour vos enfants.

  • Par jim63 - 25/01/2014 - 17:28 - Signaler un abus l’ancien ministre Roland Dumas dénonce les mensonges et la propa

    l’ancien ministre Roland Dumas dénonce les mensonges et la propagande des médias Cet extrait montre que seuls des personnes haut placées, ayant une certaine aura, peuvent se permettre de dire la vérité et ce qu'ils pensent. Tout gugusse qui n'est pas un ponte est immédiatement décrié par les valets du système. Pas étonnant que Roland Dumas ait été l'ami de feu l'avocat Vergès. http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/affaire-dieudonne-l-ancien-43066

  • Par géodith - 25/01/2014 - 17:54 - Signaler un abus Article 122-5...

    Il serait bon de le simplifier voire de l'annuler. "Ceci est mon chez-moi, payé par mon labeur, tu y entres si tu es invité Sinon, c'est une violation de propriété A tes risques et périls" Faudrait savoir pour qui roule la loi et son petit personnel (LOL) payé sur nos deniers ! Pour ceux qui me prennent pour une naive, je n'ai aucuenillusion sur taubira et ses sbires. et Par bon sens j'aimerais qu'on reprenne notre pouvoir : démocratie directe

  • Par icare73 - 25/01/2014 - 18:11 - Signaler un abus Ça me fait penser à Coluche

    Avec son représentant d'intelligence.... Et qui n'avait même pas un échantillon sur lui... M.Douhane se pose en expert,enseignant conférencier spécialiste en gestion de crise...(vin Dieu que le titre honorifique est long pour représenter:??? rien.. Il n'a probablement jamais vu de près ni de loin un bandit, encore moins poursuivi ne serais ce qu'un seul....mais il est expert en la matière...le problème en France...des experts comme ça on n,en a plein..et en ce moment....même le chef d'état.

  • Par mx - 25/01/2014 - 19:12 - Signaler un abus L'unique solution

    crier "allah akbar" ça devrait suffire.

  • Par jaimedonnermonopinion - 25/01/2014 - 19:20 - Signaler un abus le bon conseilleur

    "la prudence et le discernement." ce doit être super facile quand on se retrouve nez-à-nez avec un cambrioleur ... !!!

  • Par pierre325 - 26/01/2014 - 08:21 - Signaler un abus en fait c'est assez simple

    Si les voleur c'est pas barré quand t'es arrivé attend toi a de la violence. C'est pas plus compliqué que ça.

  • Par Verges - 26/01/2014 - 11:12 - Signaler un abus Vous n'avez rien compris

    A tous ceux qui ont écrit précédemment, vous n'avez rien compris. En fait l'article est une provocation pour parvenir à cerner toutes les personnes qui votent FN. Car il est évident que lorsque vous voulez défendre vos biens, vos valeurs et peut-être votre peau, c'est que vous êtes un populiste qui vote forcément FN. D'ailleurs, en cas de réaction violente pour défendre vos biens et votre famille, la sanction à votre encontre sera terrible. Ainsi va notre société.

  • Par Eugénie - 26/01/2014 - 11:59 - Signaler un abus N'est-ce pas de la légitime défense ...

    que de défendre ses biens ??? on ne peut pas, si on est sur place laisser violer son intimité par des gens qui agissent contre la loi du fait de s'introduire dans une propriété privée sans y être invité !! on ne peut pas, puisque le gouvernement actuel est incapable de protéger la population des voyous laissés en liberté, ne pas réagir violemment contre ces voyous qui, par leur présence non désirée, font déjà violences morale et psychique et phobique à la personne qui se trouve dans sa propriété privée !!!

  • Par biturige - 26/01/2014 - 13:18 - Signaler un abus additif

    bonjour MauvaiseFoi,supplément à conseil de gendarme ; faire en sorte que l'agresseur soit armé ,voir qu'il ait tiré effectivement ,ce avec une arme retrouvée à ses côtés ......

  • Par jurgio - 26/01/2014 - 16:49 - Signaler un abus Une seule attitude efficace :

    on vote contre !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Mohamed Douhane

Mohamed Douhane est commandant de police, Secrétaire national du syndicat Synergie officiers et enseignant-conférencier en management de la sécurité et de la gestion de crise.


Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€