Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 30 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand les femmes se mettent à embrasser largement l’infidélité : les évolutions du sens donné à l’adultère

Suite de notre série sur la "Sexualité féminine". Avec la libération sexuelle, l’infidélité féminine est de plus en plus courante. Mais malgré cette banalisation, elle reste une peur et un tabou pour la gente masculine.

Série séxualité féminine

Publié le - Mis à jour le 23 Août 2013
Quand les femmes se mettent à embrasser largement l’infidélité : les évolutions du sens donné à l’adultère

Même s'il reste toujours un écart, il s'atténue et les femmes trompent de plus en plus, comme les hommes

Atlantico : Les sites de rencontres adultères se multiplient : EdenFlirt, Gleeden, et autres. Contrairement aux idées reçues, les femmes sont tout aussi nombreuses que les hommes à consulter ce genre de site. Quelle relation les femmes ont-elles à l'adultère ? Comment cette relation a-t-elle évolué ?

Michelle Boiron : Les femmes ont toujours une relation très compliquée avec l’adultère, car la fidélité est encore perçue comme un idéal. Pour la femme, l’infidélité reste un acte grave. Avec la libération sexuelle et notamment grâce à la contraception, les femmes ont gagné le droit d’être infidèles. Cependant, elles restent dans l’affect, les sentiments et l’émotion, et le passage à l’acte demeure un acte important.

Les raisons les plus fréquentes de l’infidélité féminine sont  la vengeance, l’ennui, la peur de vieillir et le besoin du regard de l’autre.

L’adultère féminin a été de tout temps réprimé et puni, même si aujourd’hui cela est légal, le regard porté sur l’infidélité féminine reste ancré. Cependant, il y a une différence entre les fantasmes, les pensées et le passage à l’acte ; aujourd’hui elles osent passer à l’acte. La question est de savoir où est la ligne de l’infidélité actuellement.

L'assument-elle plus facilement qu'auparavant ? Avec quelles conséquences ?

Quand elles décident de tromper ce n’est pas sur coup de tête. La femme qui va voir ailleurs a souvent atteint un seuil de pénibilité et d’absence de regard de la part de l’homme. Elle est prête si elle a décidé d’ouvrir son intimité, à elle d’en assumer les différentes conséquences. La différence d’anatomie entre le sexe de la femme, intérieur, et le sexe de l’homme extérieur n’est pas anodine. Quand la femme accepte d’être pénétrée ce n’est pas banal, contrairement à l’homme dont la sexualité est toujours d’une certaine façon extérieure.

Les femmes l’assument d’autant plus qu’elles sont indépendantes financièrement. Les conséquences principales sont la fragilisation de l’homme, car l’infidélité féminine est toujours très traumatisante pour l’homme. Car cela donne à la femme des points de comparaison qui vient raviver chez l’homme la crainte d’une comparaison en terme de performance et de plaisir procuré.

Quand la femme est comblée sexuellement elle va rarement voir ailleurs, alors que l’homme conserve cette idée que la femme qu’il n’a pas possédée est celle qui le comblera.

Est-il pertinent de croire que les hommes trompent plus que les femmes que l'inverse ? 

Aujourd’hui les femmes peuvent tromper comme les hommes. Néanmoins, il reste toujours un écart, même s’il s’atténue de plus en plus. L’égalité trouvée dans tous les domaines atteint la sexualité et l’infidélité. Cependant, les hommes et les femmes n’ont pas le même système hormonal. Ce qui tend à prouver que l’homme réagit plus avec ses pulsions que la gent féminine.

Dans nos sociétés modernes le concept de santé sexuelle est grand, on est obligé de créer du désir, de la jouissance par n’importe quel moyen. Si l’adultère est autorisé, cela rend l’infidélité moins excitante.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jackturf - 21/08/2013 - 07:27 - Signaler un abus FEMMES COMBLEES SEXUELLEMENT

    Un peu glauque la photo non pour étayer cet article ? Je conseille à Atalntico de faire psychanaliser la personne qui l'a choisi, ça devrait être intéressant à plus d'un titre. Voilà, après ce petit trait d'humour ? je suis stupéfait de voir Michelle Boiron nous dire qu'une femme comblée au lit ne trompera que rarement son mari. Encore une fois on ramène tout au sexe, encore une fois on ramène la femme (venant d'une femme c'est 'un peu fort de café) à un simple objet de jouissance qui n'aurait rien dans la cervelle et qui se contenterait d'un Roco Siffredi à la maison... Si vous ramenez le couple à cela c'est que vous n'avez rien compris de ce qui lient deux personnes entre-elle. Avec des propos pareils, comment voulez vous que nos jeunes qui se gavent de sites pornos, puissent avoir une relation normale avec les femmes ? à suivre !

  • Par Jackturf - 21/08/2013 - 07:35 - Signaler un abus SUITE

    Vous les avez déjà complexé avant de commencer leur vie sexuelle et ne vous étonnez donc pas qu'ils ne sachent plus parler à une femme, qu'ils ne sachent plus dialoguer, lier des liens, échanger quoi...D'autres part vous occultez le fait que les femmes ne travaillaient pas par le passé et qu'elle n'avait donc guère le loisir de rencontrer des gens autres que le facteur ou le représentant de commerce, ce qui ne les empêchaient de m'ouvrir en petite nuisette quand je vendais mes bouquins en porte en porte à 18 ans pour payer mes études...L'adultère a toujours existé et peut-ête plus par le passé que maintenant ou c'est plutôt l'échangisme qui exitent les gens. Copie à revoir donc votre article étant dépassé...

  • Par mich2pains - 21/08/2013 - 08:56 - Signaler un abus Bien observé "JACKTURF" !

    Presque ....amusant , le choix délibéré de cette photo représentant 2 femmes dans la même chambre à coucher pour illustrer le thème de l'infidélité chez la femme ! Je précise " Presque amusant "car en fait , le procédé est vraiment grossier et insidieux : Il participe d'un climat "tendance progressiste " qui induit que la norme , dorénavant , ce sont les couples HOMOSEXUELS . Nos manipulateurs de pensées uniques nous feraient presque croire que les couples HETEROSEXUELS n'existent déjà plus .... Notre rappel des vraies réalités à ces gogols se fera brutalement dans les urnes , prochainement et sans gaz lacrimo ....

  • Par Tan - 21/08/2013 - 09:11 - Signaler un abus Je dois être un abruti complet

    car il me semble que dans le couple il y a autre chose que le cul. Bon, puisque vous me dites que la sexualité guide le comportement et que sauter n'importe qui n'importe où est normal, je me sens libéré. Par contre, rien à fiche du projet de vie, du plaisir des réunions en familles, des vacances ensemble, des moments partagés au spectacle ou le soir à la fraiche, devant un verre. Quand aux souvenirs, bons ou mauvais, vite rangés dans une boite à chaussures pour aller draguer la première bellâtre qui passe. Une vraie vie animale, basée sur l'instinct, le niveau 0 de la culture, du vivre ensemble. Ce n'est pas de relations homme femme, enfin d'êtres humains, dont vous parler, mais celles d'animaux en rut purement dictées par leurs instincts. Bou diou, que de choses j'ai dû rater. Il faut vite que j'essaye d'être gay, zoophile, sado maso.... Car si je vous crois, j'ai raté ma vie. Mais ne vous en déplaise, je me suis marié, j'ai toujours été avec la même femme et j'en suis très heureux. Je crois que cela dois vous choquer.

  • Par a15104 - 21/08/2013 - 09:17 - Signaler un abus statistiques

    Comment pouvons-nous croire que les hommes soient plus infidèles que les femmes ? Généralement on est deux à chaque rapport, le nombre d'actes féminin et masculin est égal. La différence est culturelle et non mathématique. Où l'homme se vante, la femme est discrète...

  • Par Redmonde - 21/08/2013 - 09:59 - Signaler un abus BONNES CHOSES

    Il y a des choses bien vues dans cette série, qui a le mérite de démanteler plusieurs mythes traditionnels sur la sexualité féminine. "Quand la femme est comblée sexuellement elle va rarement voir ailleurs." C'est discutable; dans le contexte du sexe libéralisé actuel, on part toujours du principe qu'on peut trouver mieux ailleurs. Et les femmes fonctionnant davantage dans le désir que les hommes (je veux dire ayant besoin de désirer pour éprouver un plaisir maximum alors que la sexualité masculine ressort souvent d'une excitation mécanique, voir érections matinales), les femmes perdent plus facilement le désir dans une relation de vie commune, où le quotidien avec le conjoint rapidement agace et ne fait plus rêver. Et donc les femmes ont davantage besoin de changer de partenaire que les hommes, sinon elles deviennent "frigides": il été souligné à propos des femmes qu'elles étaient moins demandeuses de sexe que les hommes. En fait, si elles ont la migraine, ce n'est pas qu'elles ont moins de libido, c'est que leur partenaire ne les excite plus. Qu'elles rencontrent un nouveau partenaire qui les excite, et la libido repart à plein régime (cf étude récente).

  • Par PATRIE63 - 21/08/2013 - 11:06 - Signaler un abus Hallucinant !!

    Faut il une si grande "spécilaiste" pour débiter autant de lieux communs , d idées reçues et de propos convenus étayés par aucun chiffre ni aucune étude sérieuse...avec en prime le désormais tres célébre la "gente" au lieu de la GENT ..à force de vouloir tout féminiser...

  • Par Benvoyons - 21/08/2013 - 11:25 - Signaler un abus Je ne comprend pas bien les commentaires?

    Elle ne juge pas et ne donne pas de dogmes, son analyse ( et non pas annalyse) provient de ses consultations. Concernant la photo elle donne un résultat amusant dans les commentaires ( une analyse individuelle) lol. Cela en dit long sur les orgasmes intérieures. lol.

  • Par Tan - 21/08/2013 - 11:56 - Signaler un abus Affaire cantat

    Je viens de lire l'article sur l'affaire Cantat Trintignant. Une affaire de cul qu tourne mal. Un cantat fou de jalousie. Mais quelle crédit pouvait-il apporter à une femme qui trompe son mari, abandonne ses enfants... Elle peut très bien recommencer, vous tromper vous le nouveau partenaire, c'est vrai car il semble, d'après cette psychologue, qui me parait bien bobo mode, que les femmes sont toutes des chaudes du cul (pour être vulgaire et fier de l'être), donc quelle confiance leur accorder. Aucune. Un jour elle baise avec vous, le lendemain avec le voisin etc etc... Sans morale, c'est la bestialité la plus complète. L'affaire Trintignant Cantat en est l'exemple parfait, mais excusez moi, c'était un couple moderne encensé par des psys tarés et des média tout aussi tarés.

  • Par texarkana - 21/08/2013 - 12:38 - Signaler un abus c'est de la daube

    déjà sur les sites de rencontre pas d'égalité H-F : c'est payant pour les H, gratuit pour les F. ENSUITE?le, sex ration y est déplorable il y a 10 mecs pour 1 nanas. Tout celà pue l'arnaque.

  • Par Benvoyons - 21/08/2013 - 12:59 - Signaler un abus texarkana - 21/08/2013 - 12:38 Tout celà pue l'arnaque.

    en effet il ne se passe rien pour que cela ne sente que l'arnaque

  • Par Ravidelacreche - 21/08/2013 - 13:44 - Signaler un abus il y a autre chose que le cul

    @tan Oui ! ...le sexe

  • Par millighan - 21/08/2013 - 15:31 - Signaler un abus Incroyable mais vrai; à chaque cocu, une cocue

    « L’infidélité féminine est de plus en plus courante »… apparemment, il a échappé à l’auteur de l’article que quand un homme trompe sa femme c’est avec une autre femme (vous suivez toujours ?) qui elle-même de ce fait… trompe son mari. Depuis que le monde est monde à chaque cocu une cocue. La phrase de l’article reflète simplement la croyance répandue, mais parfaitement fausse, que les hommes ont plus d’aventures ou de partenaires que les femmes (sous-entendu, c’est légitime d’être un peu coureur) alors que ce nombre ne peut, logiquement, être que strictement équivalent dans une population comptant autant d’hommes que de femmes.

  • Par walküre - 21/08/2013 - 16:55 - Signaler un abus Bof...

    n'y aurait-il pas des sujets plus pointus que ce genre de tarte à la crème renversée ?

  • Par clairvaux1706 - 21/08/2013 - 18:29 - Signaler un abus Les femmes libérées?

    Certes, il est plus simple de tromper aujourd'hui sans grossesse non désirée mais est-ce si nouveau? Je ne le crois pas ! Auparavant, c'était tout simplement caché et tu. Avoir une sexualité, ce n'est pas couché ici et là pour faire comme une mode passagère, c'est avoir envie! Ou alors être narcissique sans confiance en soi, avoir une tendance à mal choisir le mâle, le désir de piquer le mec à une autre mais certainement pas pour chercher la jouissance car courir après le vent, devient vite ennuyeux, répétitif, déprimant et porteur de certains problèmes comme les mycoses et autres joyeusetés qui sont en constante progression. Enfin, être indépendante financièrement ne justifie pas tout à moindre d'être très bien payée (LOL) et fonctionnaire. Les familles monoparentales et le cortège de problèmes coûtent assez cher à notre société. Alors, un article certes intéressant car aujourd'hui combler une certaine solitude à un instant T est possible mais jouer l'infidélité pour l'infidélité montre à l'évidence que la femme n'a pas tout intégré et ne fait que répondre à une pression de notre société actuelle !

  • Par ciceron - 21/08/2013 - 23:10 - Signaler un abus Courants d'air entre portes ouvertes

    La sexualité a commencé en 68, l'Histoire a commencé à partir de 68... Avant ? rien, nada, nothing, peau de zob....pas de tromperie, pas d'enfants illégitimes, pas de cocus....... Faudrait perdre cette habitude de croire qu'avant le monde ressemblait à la vie bourgeoise occidentale du 19ème siècle........ Que de perles dans cet article.........trop même "La différence d’anatomie entre le sexe de la femme, intérieur, et le sexe de l’homme extérieur n’est pas anodine" j'ai beaucoup apprécié la précision intérieur extérieur........... je ne m'en étais pas rendu compte et grâce à ces précisions je vais enfin avoir une vie sexuelle épanouie......quoique il peut y avoir dehors avec dehors mais dedans quand même..... Et puis "alors que l’homme conserve cette idée que la femme qu’il n’a pas possédée est celle qui le comblera". Comblera ? quelle drôle d'idée..........

  • Par trentenaire-du-14 - 22/08/2013 - 13:58 - Signaler un abus @papa_deddine - 22/08/2013 - 09:52

    Bonjour; en tout cas, l'air du "c'était mieux avant ma pov'dame..."a encore de beaux jours devant lui... Sérieusement, vous croyez réellement que les coucheries extra-conjugales ont débutées avec Mai 68? Vous êtes bien innocent, on se trompait déjà du temps de nos arrières grands parents, la seule différence, autant il était socialement admis que monsieur aille se soulager au bordel, autant il était inacceptable que la femme aille chercher son plaisir ailleurs, les femmes risquaient donc plus gros que les hommes... Je pense que il n'y a pas plus d'adultères qu'avant mais que ceux-ci sont plus visibles. @millighan - 21/08/2013 - 15:31 - Incroyable mais vrai; à chaque cocu, une cocue. Pas forcément vrai, car une femme peut avoir plusieurs amant... Le rapport n'est pas forcément de 1 pour 1. Bonne journée.

  • Par GOGO - 22/08/2013 - 15:38 - Signaler un abus @papa_deddine

    Quelle magnifique addition (adiction?) de conneries tu racontes ! C'est pas possible con puisse se gourer ainsi !

  • Par De France et de plus loin - 23/08/2013 - 12:10 - Signaler un abus Hommes et femmes ont toujours

    Hommes et femmes ont toujours baisé à droite à gauche quand ils le pouvaient, c'est normal et c'est sain. la frustration sexuelle qui s'installe inévitablement dans le cadre de l'exclusivité absolue du couple traditionnel n'apporte rien de bon. Le sexe n'a de grande importance que quand on ne le pratique pas assez, les gens libérés ne pensent pas beaucoup au sexe.

  • Par destynova - 23/08/2013 - 15:09 - Signaler un abus Les hommes différents des femmes et plus sujets aux pulsions??

    Comment peut on être psy et ignorer le contexte dans lequel les femmes vivent leur sexualité? Si les femmes trompaient moins jusqu'à présent, c'est peut-être parce que jusqu'à présent elles étaient dépendantes de leurs maris. Que beaucoup d'hommes avaient des maitresses "officielles" alors qu'une femme risquait sa place dans la société, ses enfants, etc pour tout écart de conduite. Peut-être que si aujourd'hui encore elles trompent moins c'est parce qu'elles savent qu'elles seront traitées de salopes ou de putes, alors que leurs homologues masculins seront beaucoup moins inquiétés et se soucieront beaucoup moins des conséquences de leurs actes. Les hommes n'ont pas plus de pulsions que les femmes. Les femmes en ont aussi, mais elles n'ont pas le "privilège" de pouvoir s'y adonner sans payer le prix fort, infidélité ou pas. Un homme qui a beaucoup de partenaires sera vu en héros, alors qu'une femme sera traitée de trainée. Si on veut tous avoir une sexualité libre et épanouissante il faut arrêter de blâmer les femmes qui aiment le sexe, et arrêter de prétendre que les hommes sont naturellement des animaux en rut.

  • Par tiji - 26/08/2013 - 02:17 - Signaler un abus Décadence

    La morale est une chose qui a disparu en France.On ne trompe pas son conjoint on reste fidèle .L'adultère crée chaque jours des malheurs au sein des familles ,divorce ,suicide ,violence etc ....Nous vivons a une époque de l'inversion des valeurs .." l'adultère c'est cool ,l'adultère c'est fashion " non l'adultère est un crime en réalité regarder l'état de notre société ? la famille est détruite qui dit famille détruite dit société malade ...l'enfant qui voit ses parents pratiquer l'adultère vous croyez qui l'ai heureux ? Les animaux ont bien plus de dignité que certains humains ...aller voir avec quelle force un lion protège sa lionne il est d'une grande jalousie ....mais de nos jours certains humains sont content sa femme a eu des rapports avec un homme il est au courant et il est heureux " bravo chérie tu est épanoui" et vice versa ..... hallucinant ..ils vont en couple dans des club échangistes .......

  • Par Folacha - 27/08/2013 - 05:30 - Signaler un abus COUPLE

    Les rapports sexuels sont le contact le plus intime que l'on puisse avoir avec un autre être, hormis la grossesse et l'accouchement . Ils sont la cerise sur le gâteau de l'amour, le langage du corps pour se dire qu'on s'aime .

  • Par Francky70 - 27/08/2013 - 12:47 - Signaler un abus Couple @tiji

    Vous mélangez un peu tout, l'adultère relève d'une tromperie, de malhonneteté, de mensonges et de non dit. Et ce souvent par manque de communication dans le couple. Maintenant les couples libres, libertins, échangistes ne rentrent pas dans cette catégorie puisque ce sont des jeux et une façon de vivre voulus par les deux. Il n'y a donc aucune tromperie bien au contraire je pense une grande complicité à avoir et une excellente communication. C'est tout un débat et c'est bien compliqué à expliquer, mais le plus important et qu'il ne faut pas systématiquement médire sur ce que nous ne partageons pas ou ne connaissons pas. Pour revenir à cet article mon avis est le suivant : Je pense que la peur du jugement dans le couple est encore trop importante dans notre société, on mélange politesse et honnéteté. Trop de couple n'ose pas se parler de leur fantasme, le manque de communication est un cancer pour la vie de couple. Et parfois les hommes et les femmes vont chercher ailleurs ce qu'ils croient impossible avec leur partenaire sans jamais avoir osé le demander ... c'est la ou l'adultère est vraiment moche.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michelle Boiron

Michelle Boiron est psychologue Clinicienne, thérapeute de couples et  sexologue diplomée du DU Sexologie de l’hôpital Necker à Paris. Membre de L’AIUS association inter universitaire de sexologie. Auteur de différents articles notamment sur le Vaginisme, Gourmandise et  Sexualité, le XXIème Sexe, l’Addiction Sexuelle, la Fragilité Masculine. Rédactrice invitée  du magazine : Sexualités Humaines. 

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€