Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

De plus en plus de Français pensent "qu'on en fait plus pour les immigrés que pour eux" : la réalité des faits

Prestations sociales, logement, soins... 67% des Français estiment que les immigrés bénéficient de plus d'aides qu'eux, selon un sondage Ifop pour l'hebdomadaire Valeurs actuelles.

Eclairage

Publié le - Mis à jour le 22 Novembre 2013
De plus en plus de Français pensent "qu'on en fait plus pour les immigrés que pour eux" : la réalité des faits

Seulement 37% des sondés pensent que "l'immigration est une chance pour la France". Crédit Reuters

Atlantico : Selon une enquête Ifop pour le magazine Valeurs Actuelles, 67% des Français estiment que l'on en fait plus pour les immigrés que pour eux. Cette enquête correspond-elle à une réalité ?

Maxime Tandonnet : La catégorie « immigré » n’existe pas en droit ni dans les politiques publiques françaises. Il faut donc parler « d’étranger en France ». Il est absolument faux d’affirmer que les étrangers présents en France bénéficient d’un point de vue général de privilèges par rapport aux Français. Bien souvent,  ils cumulent les handicaps sociaux et familiaux, occupent les emplois les plus pénibles, sont installés dans des banlieues excentrées, parfois sordides, de même que les collèges où sont scolarisés leurs enfants.

Le taux de chômage des étrangers « non communautaires » atteignait 23% en 2009 selon l’INSEE. Ce sondage ne me semble pas poser la bonne question qui est celle de la maîtrise du flux migratoire. Tout État quel qu’il soit, européen, américain, africain, a le droit sinon le devoir de maîtriser son immigration, de lutter contre l’immigration illégale, de faire en sorte que le nombre des nouveaux arrivants n’excède pas ses capacités d’accueil sur le marché du travail, le logement, les services publics. Quand il échoue dans cette mission, son échec favorise les fractures, aggrave l’exclusion et crée un potentiel de malheur et de frustrations dramatique. C’est le sentiment que l’Etat ne maîtrise pas suffisamment l’immigration qui peut favoriser des réactions d’exaspération comme celle qui s’exprime dans ce sondage. 

>>>> Sur le même sujet : L'immigration est-elle une plaie ou un bienfait économique pour la France ?

Fabrice Madouas : Ce sondage comporte plusieurs items : 86% des Français estiment aussi "qu'il faut passer d’une immigration subie à une immigration choisie", 37% seulement que "l'immigration est une chance pour la France" et 24% que "les pouvoirs publics luttent efficacement contre l’immigration clandestine". Il traduit un durcissement de l’opinion publique sur ce sujet : les Français étaient beaucoup plus partagés sur ces questions il y a quelques années. En avril 2006, ils n'étaient que 40% à penser qu'"on en fait plus pour les immigrés que pour les Français". La hausse est de 27 points en sept ans. Elle concerne surtout les sympathisants de l’UMP (+ 41 points) et du Front national (+ 27 points) mais aussi ceux du parti socialiste (+ 8 points).

L'ampleur de cette évolution ne s’explique pas seulement par les péripéties de l’affaire Leonarda, désastreuse pour l'exécutif. De plus en plus de Français – cette "France des invisibles" qui vit en province, dans de petites villes et à la campagne – ont le sentiment d’être exclus des politiques sociales et plus généralement, des politiques d’aménagement du territoire. La démographe Michèle Tribalat souligne avec raison, dans son dernier livre (Assimilation : la fin du modèle français), que "la réforme générale des politiques publiques a démuni nombre de territoires où ils vivent : fermeture de classes, de postes de gendarmerie, d’hôpitaux, de bureaux de postes" mais aussi de tribunaux et, depuis plusieurs années, de garnisons qui font vivre de nombreuses villes. C'est aussi le constat qu'a fait le géographe Christophe Guilluy dans divers ouvrages. Cette désertion des services publics provoque une diminution des emplois publics et, indirectement, une destruction d’emplois privés, surtout dans le commerce.

Dans le même temps, l'État consacre, depuis la fin des années 1990, plusieurs dizaines de milliards d’euros à la rénovation des "quartiers populaires" où vivent de nombreux immigrés (600 millions d’euros, par exemple, pour les villes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, soit environ 40.000 euros par habitant). C'est la confrontation de ces deux évolutions qui nourrit le sentiment que "l'on en fait plus pour les immigrés que pour les Français" – même si beaucoup d'immigrés ont aujourd’hui la nationalité française.

Quelles sont les différentes aides dont peuvent bénéficier les personnes immigrées en arrivant en France ?

Maxime Tandonnet : A leur arrivée, ils ne bénéficient d’aucune aide en particulier ! Ils ont l’obligation de signer un « contrat d’accueil et d’intégration » qui leur assure une journée d’instruction civique, le passage d’un test de qualification professionnelle, et une formation à la langue française de 300 heures s’ils en ont besoin. Je ne peux pas dire autre chose car il n’y a rien d’autre. Une exception toutefois, celle des demandeurs d’asile qui peuvent obtenir un hébergement ou une aide pécuniaire, minimum de survie le temps de l’examen de leur dossier. A cet égard, la France est tenue par la Convention de Genève sur les réfugiés et le droit européen. Le seul moyen de limiter l’ampleur de ce phénomène serait une accélération drastique de la durée d’examen des dossiers de demande d’asile qui atteint les deux ans en moyenne.

Fabrice Madouas : Tout dépend des raisons de leur arrivée. La situation d’un demandeur d’asile n'est pas celle d’un étudiant, ou d'une épouse que son mari fait venir en France dans le cadre du regroupement familial. Un demandeur d'asile, par exemple, pourra bénéficier de plusieurs prestations : hébergement en centre d’accueil (même s’il manque des places en raison du nombre des demandes d’asile : plus de 60.000 l’an dernier), couverture maladie universelle, allocation temporaire d’attente (336 euros par mois) ou allocation mensuelle de subsistance (311 euros pour un couple, mais la somme varie selon la composition de la famille).

L'accueil que la France réserve aux demandeurs d’asile n’est donc pas indigne. Le père de Leonarda, Resat Dibrani, a d'ailleurs choisi de quitter l’Italie, où la famille a séjourné, pour venir en France car il se plaignait de ne pas percevoir de prestations là-bas. La France n'a pas cessé de l’aider après le rejet de sa demande d'asile : il a conservé la jouissance du logement attribué par le centre d’accueil des demandeurs d’asile, le conseil général lui versait 350 euros par mois et veillait au renouvellement de la CMU. Les services sociaux de la mairie lui attribueront des bons d’alimentation et l’Office français d’immigration et d’intégration lui a proposé 10 000 euros pour son retour au Kosovo.

Par ailleurs, les étrangers en situation irrégulière peuvent bénéficier de l’aide médicale d’Etat (AME) après trois mois de résidence en France.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pertuisane - 20/11/2013 - 07:38 - Signaler un abus marionnettes...du Taubira dans le texte...

    les rédacteurs de l'article vivent sur une toute autre planète que les français confrontés à ce scandale d'une aide sociale distribuée à la volée au bénéfice des seuls étrangers... l'un d'eux, haut fonctionnaire qui a mis en place ces inégalités (Ump), défend bec et ongles le système... le second, quant à lui, n'a jamais du passer le périphérique... leurs affirmations péremptoires et leurs arguments fallacieux ne dissiperont pas le sentiment fondé et croissant d'une situation intolérable à la majotité des français...

  • Par antoinem - 20/11/2013 - 07:48 - Signaler un abus AME mis en place par la Gauche

    L'AME a été mise en place par Aubry et Kouchner sous le régime socialiste et non pas par l'UMP comme le dit "pertuisane" ! Ceci mis à part, pendant que les Français galèrent pour se payer une mutuelle, les clandestins ont la gratuité totale des soins (lunettes DIOR et tout le reste... inclus !)

  • Par passparla - 20/11/2013 - 08:05 - Signaler un abus redistribuer

    l'argent gagné par les autres:s'est tellement facile...pour arriver au tous pauvres!marre de faire de l'humanitaire planétaire sur notre propre territoire.

  • Par iznogoud - 20/11/2013 - 08:48 - Signaler un abus Et les associations ?

    Cet article oublie soigneusement toutes les associations de soutien aux immigrés illégaux, ainsi que toutes les manifestations téléguidées par l'extrême gauche.....

  • Par XI - 20/11/2013 - 08:49 - Signaler un abus L'exemple même du discours

    L'exemple même du discours consensuel du haut fonctionnaire , face à celui d'un rédacteur ayant mieux étudié le sujet . Tandonnet s'émeuvant des conditions de vie dans les banlieues en oubliant que ce sont justement ces populations qui les ont créées . Quand au scandale de l'AME , et la CMU , à quand une pétition nationale pour abolir cette discrimination inacceptable qui consiste à mieux soigner des personnes en situation irrégulière ou inactives que des cotisants .

  • Par Daniel carton - 20/11/2013 - 09:20 - Signaler un abus Il y a immigré et immigré

    Les mêmes mots depuis plus de trente ans . En gros vous dites , français vous êtes stupides et paranos , vous avez tort . Hé bien non . C'est un vaste débat où la langue de bois est de rigueur Pour ne prendre qu'un point , les zones "défavorisées " ont éte pour la plupart conquises par une certaine catégorie d'immigré qu'on ne peut nommer sous peine de poursuites .En virant les autres . Alors que Portugais , Polonais,Italiens investissaient et amélioraient leur habitat , les "défavorisés" consommaient logements sociaux et dégradaient

  • Par legaulois - 20/11/2013 - 09:29 - Signaler un abus moi je constate vu du terrain

    en lorraine on vient de reloger 700 p enfants compris qui n'étaient pas maigres ni mal vêtus qui s'expriment difficilement en français venant du MONTENERGRO pays qui n'est pas en guerre et bien on à mis tout ce beau monde dans des logements de l'OPH au frais du contribuable plus les aides et ils n'en manque pas éparpillé sur la meuse et les vosges alors que ces deux départements subissent un chômage de masse et alors que beaucoup de jeunes sont dans la précarité sans logement heureusement que leur famille leur assure le logement et la nourriture france terre d'accueil cela suffit c'est les bobos de l'umps qui devraient les prendre en charge et le fn qui rigole

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 09:30 - Signaler un abus incompréhension

    " il a conservé la jouissance du logement attribué par le centre d’accueil des demandeurs d’asile, le conseil général lui versait 350 euros par mois et veillait au renouvellement de la CMU+bon alimentaire+10000 euros pour repartir"... C'est ça que vous appelez être traité de manière égale en sachant qu'il doit pas être le seul. A puré ça calme je savais pas.

  • Par bombeH - 20/11/2013 - 09:32 - Signaler un abus favorisés pour le logement ? Hélas oui!

    Ces personnes sont mal informées : il existe des prêts spécial immigrés à très faible taux et longue durée de remboursement pour le logement immigrés. Ces logements financés ainsi sont exclusivement réservés aux immigrés !

  • Par creuxduloup - 20/11/2013 - 09:36 - Signaler un abus Préférence étrangère

    Vous oubliez quelques réalités particulièrement "ravageuses" , surtout en milieu rural: les allocations exceptionnelles, réparation de voiture, achat de téléviseurs ou de fuel, et surtout, une retraite pour des immigrés àgés n'ayant jamais cotisé en France, égale ou supérieure aux pensions des conjoints d'artisans et d'agriculteurs... Cela devient la justification principale du travail au noir: " pourquoi cotiser si je n'ai pas plus de retraite que quelqu'un qui n'a jamais cotisé.. ?"

  • Par suzylyon - 20/11/2013 - 09:40 - Signaler un abus PURE LANGUE DE BOIS

    Je ne lis même pas jusqu'au bout ! Juste sur la sécu, ils ne paient rien, nous 50 c sur médoc, 1 E sur visite et 140 E pour mutuelle, sans parler de la cotisation pendant 40 ans ! c'est çà la justice sociale ???? même l'alloc d'adulte handicapé pour ceux qui viennent exprès pour se faire soigner ! alors pitié, ce type d'article faites le pour le gouvernement, pas pour le peuple !

  • Par pemmore - 20/11/2013 - 09:43 - Signaler un abus Un jeune arrivant de province doit être prioritaire bien sur,

    car s'il vient c'est qu'il a un taf. Un étranger chômeur ça ne veut rien dire, il faut dire étranger innoccupé ou inemployé et puisqu'il est inutile à notre société il est censé repartir chez-lui. donc les stats doivent dire en France il y a 3,5 millions de chômeurs et 500000 étrangers innoccupés.

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 09:51 - Signaler un abus écoeuré

    Y'a pas d'autre mot. Quand je pense a l'autre qui arrêtait pas de nous sortir son rapport sur l'immigration fait par l'université de l'ille comme quoi on était pété de tune grâce a ça. Il en dit quoi le rapport de tout ça?

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 10:08 - Signaler un abus Interdiction de travailler

    Les demandeurs d'asile, ainsi que ceux en cituation irrégulière (irrégulier ne veut pas dire illégal) n'ont pas le droit de travailler. C'est la loi. Donc dans la mesure où ils sont accueillis et que l'on leur interdit de travailler, comment leur repprocher de n'attendre que les prestations sociales ? Travailler au noir, illégalement serait une preuve d'un désir d'intégration et de respect des lois ?? Pour l'allocation de minimum retraite, il s'agirait de revenir sur terre les paranos racistes : obligation de présence en situation irrégulière d'un minimum de 10 ans sur le territoire.

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 10:09 - Signaler un abus Minimum retraite

    "10 ans en situation régulière"

  • Par MEPHISTO - 20/11/2013 - 10:22 - Signaler un abus la réalité face au déni

    Deux exemples significatifs qui illustrent ce fait établit : des allocations familiales attribuées à des familles polygames ( alors que les lois républicaines interdisent la polygamie) y a t ' il des enquêtes diligentées pour sanctionner et expulser du pays les contrevenants ? j ' en doute ! un immigré âgé de 60 ans et plus , sans jamais avoir cotisé , touchera mensuellement le double d ' une pension de reversion d ' une veuve de travailleur indépendant ( comme un agriculteur ) en plus l ' aide médicalisée , du logement ect...ect... les citoyens concernés le constatent au quotidien mais pas les politiques, surtout ceux de gauche ( qui préfèrent l' ignorer )

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 10:25 - Signaler un abus Office Français d'immigration et d'Intégration

    C'est un budget financé en grande partie par l'Europe. Le Fond Social Européen nous a versé 1,6 milliards d'Euro entre 2007 et 2012 pour l'intégration des Roms. Seul 900 millions de dépense sur ce budget ont étés déclaré en juillet 2013. Vous chouinez sur ce que verse les Régions ? Mais y sont où les 700 millions restant et à disposition ?

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 10:29 - Signaler un abus Mephisto - c'est faux

    N'importe qui n'ayant jamais cotisé touchera le minimum retraite, même un travailleur indépendant. Les immigrés doivent avoir passé 10 ans en situation régulière sur le territoire pour y avoir droit.

  • Par tubixray - 20/11/2013 - 10:31 - Signaler un abus injustice à deux niveaux

    Niveau 1 = faible écart de revenu entre ménage travaillant et ménagé aidé, source le Point 24-10-13, couple avec 2 enfants 1717€ (aidé) ou 2007 € (un SMIC) et hors attribution d'un logement HLM. Niveau 2 = les aides dont bénéficient les immigrés légaux ou clandestins sont incitatives par rapport à d'autres pays européens. Rappel, un immigré sans papiers (qualificatif impropre) est un clandestin. Sujet de réflexion, comment peut on accueillir des immigrés avec 3 millions de chomeurs et une dette de 1800 milliards ?

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 10:33 - Signaler un abus la goute d'eau

    @SkipJ : baratin, on s'en fou des aides de l'Europe c'est le principe. C'est pas l'euroe qui se lève chaque matin pour bosser, c'est pas l'Europe qu'a des fin de mois difficile. Je m'en tape des aides de l'Europe, elles sont ou les aides de l'Europe pour les bosseurs? Qu'est ce que tu veux que s'en sache de ce qu'il en ont fait des 700 millions vue ce qu'on paye en impôt j'ai pas l'impression qu'on en est profité.

  • Par jemima - 20/11/2013 - 10:35 - Signaler un abus encore un mensonge de SkipJ ...

    . moi au moins je prends la peine de vous répondre : Par SkipJ - 20/11/2013 - 10:09 . ce que vous dites est faux ... donnez-vous la peine de vous instruire ... la question a été soulevée sur les bancs de l'Assemblée ... à lire INTEGRALEMENT : . http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-106965QE.htm

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 10:46 - Signaler un abus Pierre -

    T'as raison, surtout continues de t'en foutre des faits, restes dans tes fantasmes si tu veux. Tu peux croire au Père Noël aussi, c'est ton droit.

  • Par Intelligenti pauca - 20/11/2013 - 11:00 - Signaler un abus Je suis soufflé !

    "...l’Office français d’immigration et d’intégration lui a proposé 10 000 euros pour son retour au Kosovo (en parlant du père de Léonarda)" 10.000€ !!! Même si je suis favorable à un accueil digne des étrangers, à un traitement rapide de leur dossier et au versement des minimums sociaux, de l'accès gratuit aux soins nécessaires et au logement gratuit, cet exemple là montre quand même qu'il y a de l'argent jeté par les fenêtres. 10.000€, j'en reviens toujours pas !

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 11:02 - Signaler un abus quel fantasme?

    @ SkipJ Oui bien sur des fantasme, je rêve que je me lève chaque matin pour aller bosser, et que j'ai des factures en fin de mois. J'ai de drôle de fantasme dit moi. Et c'est pas de l'ordre du fantasme ce qu'a touché le pêre de Léonarda. Tu dois être blindé de pognon pour sortire des trucs comme ça.

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 11:02 - Signaler un abus Jemina, lis tes propres link, c'est mieux....

    "Ainsi, les personnes de nationalité étrangère non communautaires auxquelles le SASPA a attribué le minimum vieillesse au cours de l'année 2010 résidaient en France en moyenne depuis dix ans et huit mois ;" Vosdroitsservicepublique.fr : Pour bénéficier de l'Aspa, un étranger doit se trouver dans l'une des conditions suivantes : soit détenir depuis au moins 10 ans un titre de séjour autorisant à travailler, soit être réfugié, apatride, bénéficier de la protection subsidiaire ou avoir combattu pour la France, soit être ressortissant d'un État membre de l'Espace économique européen ou suisse. Art. 94 : http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta/ta0777.asp 10 ans !

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 11:06 - Signaler un abus Pierre. Quel rapport ?

    Tu ne veux surtout pas savoir qui paie et d'où vient l'argent, tu préfères croire que c'est la cause de tes journées de merde. Ton pblm. Croyance = fantasme

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 11:08 - Signaler un abus a mais je sais t'inquiète pas d'ou viens l'argent

    De mec comme moi, et l'argebnt de l'Europe tu crois qu'il apparait par magie. Tu me parle argent , je te parle de principe moi. Un type quui est juste la pour toucher de la tune devrait pas avoir eu tous ça, c'est aussi simple que ça. Vraiment tu dois être plein au as.

  • Par FATALITAS - 20/11/2013 - 11:13 - Signaler un abus Et nous on nous impôse et on nous taxe comme jamais!

    Ils ont aussi des aides sociales pour aller se marier au bled, et ils peuvent bénéficier aussi de l'ASPA c'est une allocation vieillesse, un peu comme une retraite, 792 euros par mois en ayant jamais ni travaillé ni cotisé en France, environ 25000 étrangers en bénéficient sans parler des régularisés, après on vient nous demander à nous de cotiser 43 années et de travailler jusqu'à 67 ans pour avoir le taux plein. Et on continue de délivrer 200000 titre de séjour par an alors qu'il n'y a jamais eu autant d'entreprises et d'industries qui ont délocalisé ou fermé ces dernières années.

  • Par Equilibre - 20/11/2013 - 11:20 - Signaler un abus Mr Madouas est factuel, Mr tandonnet dans le déni

    Du coup, avoir tourné le dos à l'UMP et ses son socialisme égalitariste est une des meilleures choses que j'ai faite ces dernières années. Mais la question est: pourquoi qu'on est obligé de payer tout çà? Pourquoi le regroupement familial? Pourquoi , Pourquoi , Pourquoi ? A cause des règlements internationaux? Pour faire plaisir au patronat? Pour faire plaisir aux banquiers? Pour faire plaisir aux degoche qui veulent remplacer les français, qu'ils haïssent par-dessus tout? Pour satisfaire une pseudo pensée politique où libéraux et libertaires se rejoignent, basé sur un égalitarisme de merde? . Par delà des dégâts budgétaires, largement sous estimée parce que ne prenant pas tout en compte, comme le rappelle Mr Madouas, notamment la politique de la ville et ses 100 myards de acheter la paix sociale de nos remplaçants, ce sont les dégâts civilisationnels qui sont le plus à craindre. ce pays est foutu. Tout organisme qui ne se défend plus face à une agression est mort. Point.

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 11:21 - Signaler un abus Pierre - de principes ?

    - Le père de Léonnarda n'avait pas le droit de travailler. C'est la loi. Tu lui reproches donc d'avoir respecter la loi ?

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 11:25 - Signaler un abus Fatalistas - Aspa

    - tout le monde y a droit. Même un artisan indépendant - pour les immigrés : Obligation de résidence de 10 ans en dituztion régulière sur le territoire. Art. 94 du texte sur le financement de la sécu soc. du 29 nov 2011 http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta/ta0777.asp

  • Par jemima - 20/11/2013 - 11:26 - Signaler un abus incroyable mauvaise foi de SKIPj

    . tous les chiffres concernent l' ASPA qui remplace le minimum vieillesse dont les personnes (et les conditions d'attribution) qui en bénéficiaient avant 2006 sont restées inchangées ... de plus, toute personne étrangère pouvant justifier d'un domicile de plus de de six mois à droit à des allocations de remplacement ... le nom change ... l'allocation est la même ... . ne fatiguez pas, sur le coût de l'immigration en France votre lutte est perdue d'avance ...

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 11:27 - Signaler un abus Et en Italie?

    Il avait pas le droit de travailler en Italie non plus peut être? baratin.

  • Par Bienconscient5454 - 20/11/2013 - 11:32 - Signaler un abus Arrêtons de nier et occulter la vérité

    Tout n'est pas pris en compte dans cet article car personne n'est en possession de tous les tenants et aboutissants, la vérité qui dure depuis plus de 50 ans n'est pas bonne à dire et à divulguer, si l'ensemble des Français étaient au courant de tous les passes-droits et abus, la révolution serait en marche depuis longtemps (paix sociale à quel prix ? ) __ un exemple: http://www.youtube.com/watch?v=eJodV9Cm8WA __ Combien de personnes en France peuvent se payer le luxe d'avoir un écran plat aussi grand, Pole emploi leur paie même le PERMIS DE CONDUIRE (à passer sous silence bien sûr) nos jeunes peuvent se brosser __ Sans parler de la fraude sociale __ http://www.youtube.com/watch?v=0MHrxX3TB9E __ Témoignage du Docteur Didier Legeais au micro d'Eric Brunet Carrément Brunet - RMC - 7 octobre 2013 _ J'ai un ami qui perçoit 852 euros de retraite, et qui est obligé de retravaillé en faisant quelques remplacements pour subvenir à ces besoins par décence contrairement à tous ces immigrés profiteurs

  • Par slavkov - 20/11/2013 - 11:32 - Signaler un abus bien vu

    ... bien vu en effet, la discrimination de français ne fait aucun doute et en plus quand il y a differentes ethnies sur un territoire y en a toujours une qui voudra prendre avantage sur l'autre, tot ou tard ...

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 11:36 - Signaler un abus Pierre. Quel rapport ? 2ème

    C'est le statut de tout demandeurs d'asiles ou d'étranger en sit irrégulière : interdiction de travailler. Que cela soit le père de Léonarda ou un autre.

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 11:39 - Signaler un abus jemina : http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta/ta0777.asp

    Art 94. 10 ans de présence régulière. C'est la loi. À moins que le site de l'Assemblée Nationale soit de mauvaise foi ?

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 11:51 - Signaler un abus quel rapport?

    SkipJ : tu le fais espret ma parole si il était déjà considéré comme de mauvaise fois en Italie tu crois que ça a changé en France. Franchement tu débarque d’où toi? On sent a peine que t'a rien a dire.

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 12:01 - Signaler un abus Pierre

    Et bien dis toi que tout est réglé puisque la seule personne à l'origine de tout tes pblms, le père de Léonarda n'est plus en France. Sinon, pour tous les autres étranger en demande d'asile, en situation irrégulière (qui ne veut pas dire illégale) n'ont pas le droit de travailler. - soit ils bossent au black et volent le bon pain des français et ne respectent pas loi. - soit ils respectent la loi et ne peuvent attendre que d'allocation aléatoire (rien au niveau de l'État, charitée des Régions, mairie, fond européen) pour survivre. Je ne dis pas que c'est bien (au contraire, un étranger qui travaille paie des impôts et des cotisations), c'est la loi.

  • Par Karamba - 20/11/2013 - 12:07 - Signaler un abus Il y a des lois en France...

    Si elles étaient correctement appliquées, il y aurait un sacré paquet d'expulsions. Mais on laisse la gangrène paralyser notre droit par paresse, par sentimentalisme. Ca donne notamment un droit d'asile totalement instrumentalisé et vidé de son sens par des activistes irresponsables et des bureaucrates complaisants. Parce que non, il n'y a pas des dizaines de milliers d'opposants politiques en danger de mort en France. Personnellement je continue d'attendre la validation de l'entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l'espace Schengen en janvier. C'est là qu'on pourra mesurer l'ampleur de la démission des gens qui nous gouvernent. Et ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas, parce qu'on a déjà eu tout loisir d'expérimenter la catastrophe dans la pratique ces derniers mois. Une législation, des engagements simplement ignorés, mais néanmoins validés.

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 12:16 - Signaler un abus plus de soucis

    @ SkipJ fatigue toi pas, je me doute bien qu'il est pas le seul de toute manière. En ce qui me concerne cette conversation ma convaincue de faire mon passeport est de faire ma demande pour le Québec ou l'Australie.

  • Par CN13 - 20/11/2013 - 12:17 - Signaler un abus Une chose est sûre !

    Ceux et celles qui parlent de compassion et d'injustice à l'égard de ces "immigré(e)s" sont ces personnes-là qui ne partageraient pas leur logement ou leur résidence secondaire pour les loger gratuitement. Ce sont ces personnes-là qui ne versent pas de "dons" ou si peu. Les journalistes et animateurs de télé qui appellent au "don" ne donnent pas trop ou pas du tout. Le constat réel, ce sont les Français pauvres qui donnent le plus. Alors, cherchez l'erreur !

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 12:29 - Signaler un abus Pierre

    Canada - Australie. Des pays où tous les étrangers ont le droit de travailler, contrairement à la France. Donc les étrangers ici n'ayant pas le droit de travailler sont méchants de ne pas travailler au black. Du coup tu pars dans des pays où toi en tant qu'étranger tu auras le droit de travailler. Et c'est bien. Tu ne vois pas un petit paradoxe quand à ce que tu reproches aux étrangers ?

  • Par francoise - 20/11/2013 - 12:31 - Signaler un abus Si les politiques gèrent les chiffres de l'économie

    comme ils gèrent ceux de l'immigration, on n'est mal barré... Ils sont incapables de gérer correctement quoique ce soit, pour l'immigration, nous avons donc du souci à nous faire... L'immigration devient injuste : par exemple un petit retraité français (40 ans de travail) va toucher pratiquement la même chose qu'un immigré qui n'a jamais travaillé... C'est anormal... Le minimum vieillesse pour un étranger en France installé depuis 10 ans est pratiquement égal aux petites retraites de nos français... L'investissement est énorme pour les immigrés, ils ont tout à apprendre (langues, métiers, etc..) de plus, ils vivement en communauté... C'est mauvais pour notre pays. Injuste aussi au niveau des soins médicaux, on paie plein pot : dentiste, lunetterie, etc... et les autres rien.. Ras le bol, ils doivent dégager.

  • Par GOGO - 20/11/2013 - 12:34 - Signaler un abus article déconnecté

    L'un de mes amis français vivant à l'étranger fait la couteuse expérience du prix de la scolarité française à l'étranger ,alors que - Messieurs les auteurs - vous le savez un p'tit gars né à Tombouctou de parents Serbes aura l'école gratuite en France + des bourses + des alloc du Conseil général (payées sur la taxe foncière de mon ami vivant à l'étranger !) On peut pas toujours écrire des conneries et faire prendre des vessies pour des lanternes : fût-on une élite !

  • Par fentreti - 20/11/2013 - 12:36 - Signaler un abus Juste un exemple

    80% des prisonniers sont issus de l'immigration .

  • Par SkipJ - 20/11/2013 - 12:48 - Signaler un abus Fentreti

    80% des français sont issus de l'immigration. "Fentreti" c'est italien non ?

  • Par pierre325 - 20/11/2013 - 12:53 - Signaler un abus Tu ne vois pas un petit paradoxe quand à ce que tu reproches aux

    Aux etrangers? est ce que j'ai parlé de tout les étrangers il me semble pas, fait pas les questions et les réponses déjà. Je dis que des type comme le père de léonarda ne devrait pas avoir autant d'avantage vue le type de bonhomme que c'est. Toi tu t'en fou peut être mais moi pas. C'est bien beau de chier de grande idées mais y'a des gens qui paye faut peut être pas l'oublier.

  • Par lsga - 20/11/2013 - 12:58 - Signaler un abus +41 Points à l'UMP ! Merci Copé !

    c'est l'effet sans complexe !   Grâce à cette stratégie (totalement stupide), les sympathisants UMP voteront Front National au premier tout et Front National au deuxième tour... comme à Brignoles...   une stratégie de losers.

  • Par XI - 20/11/2013 - 12:59 - Signaler un abus La vérité sort de la bouche

    La vérité sort de la bouche de creuxduloup , cela fait des mois que je dénonce le scandale des aides cachées des conseils généraux , dont tout le monde , surtout la presse refuse de divulguer les montants

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Fabrice Madouas - Maxime Tandonnet

Fabrice Madouas est rédacteur en chef du service France-société à Valeurs Actuelles.

Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur. Il commente l'actualité sur son blog personnel.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€