Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Penelopegate" : mais d’où peut venir le coup contre François Fillon (et à qui profite le crime ?)

Suite à la révélation du "Penelopegate", le camp Républicain s'interroge sur la provenance de l'attaque, tout en formulant de nombreuses hypothèses, certaines étant jugées "farfelues", d'autres étant considérées comme plus crédibles. Sans accuser qui que ce soit, puisqu’aucune preuve ne peut être avancée, voici le florilège des "bruits de couloirs" :

Usual suspects

Publié le - Mis à jour le 1 Février 2017
"Penelopegate" : mais d’où peut venir le coup contre François Fillon (et à qui profite le crime ?)

Les tireurs isolés : Rachida Dati, tout comme Henri Guaino, ont été privés de l'investiture de leur parti pour les prochaines législatives. Quel pourrait être leur intérêt de voir chuter François Fillon ? En quoi l'hypothèse de l'intervention de l'une ou l'autre de ces deux personnalités peut-elle être crédible ?

Roland Hureaux : Je connais bien Henri Guaino : je ne crois pas que ce genre d'attaque soit dans son caractère même s'il pourrait nourrir l'espoir de remplacer au pied levé un Fillon déstabilisé. Quant à Rachida Dati, n'a-t-elle pas dit elle-même qu'elle ferait "la guerre à François Fillon", furieuse d'avoir été éjectée de la 2e circonscription de Paris que Fillon a décidé, on se demande pourquoi d'ailleurs, de laisser, s'il est élu, à Nathalie Kosciusko -Morizet ? Donc en bref, hypothèse Guaino peu crédible, hypothèse Dati crédible. J'attire cependant votre attention sur le fait qu'il s'agit d'un coup bien monté : dans les présidentielles françaises, c'est entre le 20 et le 30 janvier précédant l'élection que se font les mauvais coups : c'est dans cette fenêtre de tir que Chirac avait éliminé Barre en 1988 puis Balladur en 1995, je doute Dati ait pu penser toute seule à cela.

D'autre part, cela tombe comme par hasard, juste avant le grand discours que Fillon doit prononcer à la porte de Villette le 29 janvier.

 

Anita Hausser : Crédible à première vue, mais improuvable. Le nom de Rachida Dati a fusé en premier après les révélations du Canard Enchainé. Des échos de presse relatant les appels téléphoniques furieux de la députée européenne à Thierry Solère, le porte-parole de François Fillon après son éviction de l'investiture dans la deuxième circonscription de Paris, conforteraient cette hypothèse. Mais encore fallait-il qu'elle soit informée de la situation de Pénélope Fillon par un collaborateur un peu trop bavard ou une source fiscale. Hier soir, elle a formellement démenti être à l'origine de cette dénonciation. Même problématique pour Henri Guaino. Le député LR des Yvelines a vu son investiture pour les législatives de juin prochain bloquée pour le moment, parce qu'il veut être candidat à l'élection présidentielle. Il nourrit une détestation qui relève de l'irrationnel à l'encontre de François Fillon, son frère en "séguinie". Mais livrer ce type d'information au Canard Enchainé, serait signer son arrêt de mort politique! 

Les perdants de la primaire. Les différents vaincus de la primaire auraient-ils réellement un intérêt à voir chuter François Fillon ? Une chute ou un empêchement de ce dernier pourrait-il leur profiter ?

Roland Hureaux : Globalement tous ceux qui sont  engagés dans un parti, ont  intérêt à la victoire de ce parti qui aura d'importantes retombées, notamment aux législatives, et donc à se rassembler derrière le candidat désigné. C'était le sens de la primaire. Pour que ce que vous évoquez soit fondé, il faudrait que l'un des candidats battus à la primaire espère faire un retour dans la course au cas où  Fillon serait carbonisé : ce serait très risqué. Les battus de la primaire, dont le résultat n'a pas été contesté, ont tous du plomb dans l'aile. Autre hypothèse : un candidat du parti Les Républicains non candidat à la primaire. En dehors de Guaino, je  n'en vois pas. Il faudrait quelqu'un de convaincu qu'il peut faire mieux que Fillon, ce qui dans le  contexte actuel, ne sera pas facile. De toutes les façons, ce genre d'exercice serait propre à reléguer à la 3e, voire à la 4e place le candidat républicain. Ce serait un jeu risqué. 

Anita Hausser : Pas crédible. Les vaincus de la primaire peuvent éventuellement se réjouir des ennuis de François Fillon, mais sa chute ne leur profiterait pas pour une raison bien simple : ils ont tous été sèchement battus. Aucun d'entre eux, qu'il s'agisse de Nicolas Sarkozy ou d'Alain Juppé ne pourrait légitimement se substituer à lui. A ce jour, les proches d'Alain Juppé se sont soit ralliés à la candidature Fillon, soit ils se sont mis en retrait. Son directeur de campagne est même devenu le trésorier de la campagne de François Fillon. Quant à Nicolas Sarkozy, il a tourné la page de la politique. Il déplore la mise à l'écart de certains proches mais il n'a pas d'héritier en tant que tel, susceptible de se glisser dans la peau d'un candidat de substitution, dont il souhaiterait assurer la promotion.

 

L'Elysée. Jean Pierre Jouyet : En quoi le secrétaire général de l'Elysée, proche d'Emmanuel Macron, pourrait-il être à l'origine de la révélation ? En quoi les rancœurs à l'égard de François Fillon peuvent-elles en être à l'origine, notamment suite à ce qui a été appelé "l'affaire Jouyet-Fillon" ? 

Roland Hureaux : Le secrétaire général de l'Elysée est d'abord proche  de son patron direct qu'il voit tous les jours, le président de la République. Hollande n'en est certes pas à un coup tordu près comme le montrent  plusieurs livres récents. Les rancœurs personnelles de Jouyet, je n'y crois guère. Ce grand chrétien de gauche doit savoir pardonner. En revanche toute manœuvre qui affaiblirait Fillon serait d'abord profitable à Macron, dont il est  un soutien actif. Si l'on  considère que ni le candidat socialiste (quel qu'il soit), ni Mélenchon ne seront au second tour - avec un doute sur le dernier -, et que Marine Le Pen y sera, quoi qu'on fasse dire aux sondages,  la course principale  est entre Fillon et Macron.

L'enjeu est essentiel. L'élection française arrive à un moment  crucial de l'histoire : le Brexit, l'élection de Trump, la montée en puissance de Poutine. Face à cela, l'Europe est bien mal en point: Merkel, Hollande, l'équipe Rienzi en Italie, Juncker, en fin de course, sont devenus des zombies. Pour ceux qui craignent une vaste remise en cause de l'ordre mondialiste et européiste, parmi lesquels il faut compter quelqu'un comme Jouyet bien entendu et d'autres en France et à l'étranger,  l'élection française représente un enjeu capital. Si le futur président français échappait au courant dominant, comme Trump, ce serait la fin d'un monde.

Ces gens là sont arrogants et aujourd'hui sur la défensive. Ils veulent une allégeance totale  éliminant tous les risques de déviance. François  Fillon a certes  donné des gages à ce courant, notamment par la place qu'a prise auprès de lui un  Henri de Castries ou encore par la rigueur, si débattue, de son programme. On n'imagine pas qu'il secoue comme Samson les colonnes du temple. On peut penser néanmoins que dans certaines officines, pas forcément françaises, il ne soit pas considéré comme un homme sûr, du fait en particulier de sa volonté d'améliorer les relations avec la Russie.   

Pas davantage que Valls ou Hamon qui n'avaient pas soutenu le oui au référendum sur le traité constitutionnel européen de 2005. Marine Le Pen et Mélenchon sont des souverainistes. Fillon et le futur  candidat du  PS, quel qu'il soit, apparaissent comme des semi-souverainistes (comme dans les disputes théologiques du IVe siècle, on parlait de  semi-ariens). Pour un idéologue mondialiste intransigeant, seul Macron offre toutes les garanties de la  conformité. De là à ce que certaines forces aient conçu le projet de l'amener au second tour coûte que coûte sans regarder les moyens, on peut tout imaginer…

Ce serait, soit dit en passant, un jeu dangereux pour elles. Fillon-Le Pen au second tour, Fillon gagnera, je crois, sans coup férir. Macron-Le Pen, je ne  suis pas sûr du résultat : ce serait  un choc frontal entre les deux France, celle d'en haut et celle d'en bas d'une violence inouïe. D'un côté tout ce que les Français rejettent et qu'incarne Macron - les Français ne s'en sont  pas encore aperçus mais ça va venir -,  et  de l'autre,  une protestation radicale  avec un programme de rupture  forte incarnée par  Marine Le Pen. La bataille  serait terrible. Même s'il peut espérer ratisser large dans l'"arc républicain" (avec sans doute beaucoup de pertes à gauche), Macron n'a pas, à mon sens,  cette légitimité profonde qui lui permettrait de l'emporter. Macron, c'est une bulle qui éclatera mais quand ? Avant ou après le premier tour ?  

Anita Hausser : Crédible. Les faits remontent à 2014. A l'époque les deux hommes se sont fâchés. François Fillon a poursuivi Jean-Pierre Jouyet pour diffamation après que le secrétaire général de l'Elysée ait révélé que l'ancien Premier ministre avait déclaré à propos de Nicolas Sarkozy "mais tapez le, tapez le vite"! (afin d'écarter l'ex-président, son rival potentiel de la primaire, menacé par de affaires judiciaires). Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les deux journalistes du Monde avaient rapporté ces propos. François Fillon a non seulement démenti mais il a attaqué le secrétaire général de l'Elysée en justice pour diffamation. La polémique avait été très violente. Depuis, Jean-Pierre Jouyet a été relaxé par la Justice en première instance et en appel

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bern4243 - 27/01/2017 - 07:43 - Signaler un abus vous oubliez la fonction " publique "

    supprimer 500000 emplois publics pourrait donner des idées a certains ; voir la feuille d'impot de chaban delmas en 1971

  • Par Nemrod07 - 27/01/2017 - 07:56 - Signaler un abus À QUI PROFITE LE CRIME ?

    À MACRON...cqfd

  • Par cloette - 27/01/2017 - 08:00 - Signaler un abus On a compris

    Et ce que l'on peut dire c'est que la tentative ne profitera pas à son auteur !

  • Par vauban - 27/01/2017 - 08:46 - Signaler un abus Je vote Jouyet

    La gueule de l'emploi,le toutou de flamby,le supporter de micron Tout du faux derche issu de la haute technocratie socialisante

  • Par Lazydoc - 27/01/2017 - 09:00 - Signaler un abus Qui sera notre Trump?

    Alors crédible, pas crédible!

  • Par Ganesha - 27/01/2017 - 09:16 - Signaler un abus Les vraies questions

    Les vraies questions, c'est : qui a réellement fait le travail d'attaché parlementaire, sans qui un député ne peut pas remplir sa fonction ? Des fonctionnaires, bien évidemment, ''prélevés'' sur quelle administration ? Et quelles ont été précisément les activités de la société ''2FConseil'', qui a permis l'achat du château dans la Sarthe ? Les informations disponibles montrent un superbe ''pompe à fric'' !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 27/01/2017 - 09:17 - Signaler un abus le coup ne peut pas venir de

    le coup ne peut pas venir de la gauche qui n'a aucune envie de se retrouver aux manettes vu l'état du pays.... Ils visent tous 2022....par contre le crime profite autant à Marine qu'a Micron .....qui se retrouveront en finale l'une comme candidat de la droite l'autre comme candidat de la gauche.

  • Par Ganesha - 27/01/2017 - 09:19 - Signaler un abus Société 2F Conseil

    La société est créée 11 jours avant son élection en tant que député de Paris, ce qui lui permet d'éviter l'interdiction faite aux députés de commencer une fonction de conseil pendant leur mandat. En novembre 2016, Le Canard enchaîné révèle que cette activité de conseil a rapporté à François Fillon plus de 600 000 euros de salaire net entre 2012 et 2015, soit près de 18 000 euros par mois. François Fillon déclare à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique pour cette activité de consultant un salaire de 70 000 euros en 2012 et 142 500 euros en 2013292. L'équipe de campagne du candidat refuse d'apporter des précisions sur la nature des clients de 2F Conseil et les éventuels conflits d'intérêt qui pourraient en découler . https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Fillon

  • Par Yves3531 - 27/01/2017 - 09:25 - Signaler un abus Les mouches à m...e changent de bouse...

    plus rien ni de la presse aux ordres, ni du mur des cons sur Sarko. Ca n'a plus d'utilité ...

  • Par Ganesha - 27/01/2017 - 09:25 - Signaler un abus La vérité toute simple

    La vérité toute simple, c'est que les Ripoublicains n'ont aucun candidat ''convenable'' à nous présenter ! En tête de gondole, la ''belle équipe'' qui, de 2007 à 2012, à créé un million de chômeurs supplémentaires et accueilli un million d'immigrés légaux. Sarko avait trouvé la ''formule magique'' avec l'emprisonnement des fichés S. Mais il en ensuite tout gâché par son agitation incontrôlable… Nous avons maintenant son ''collaborateur'', qui a autant de charisme qu'un pot de chambre...

  • Par Beredan - 27/01/2017 - 09:26 - Signaler un abus Les grands bénèficiaires

    MACRON , Juppé , Bayrou.

  • Par edac44 - 27/01/2017 - 09:29 - Signaler un abus Si tous les ripoux ne font pas de politique tous les politiques

    ... font dans le "ripou avancé", à de très rares exceptions près !... Quand on a servi de paillasson pendant cinq ans au services des névroses du "petit excité" de l’Élysée, il faillait quand même bien s'accorder quelques "petites" compensations sonnantes et trébuchantes pour pouvoir résister. Ci-joint la liste non exhaustive de quelques ripoux bien connus, tous partis confondus et souvent encore en exercice =======================================================================> http://bit.ly/2k9SkNW

  • Par Deudeuche - 27/01/2017 - 09:49 - Signaler un abus Le général Bio-Farina et Jouyet à ,la manoeuvre

    les âmes damnées du Hollandisme, en appui feu direct pour le "jeune" McWorld Macron.

  • Par Deudeuche - 27/01/2017 - 09:49 - Signaler un abus Le général Bio-Farina et Jouyet à ,la manoeuvre

    les âmes damnées du Hollandisme, en appui feu direct pour le "jeune" McWorld Macron.

  • Par g16 - 27/01/2017 - 10:08 - Signaler un abus Si le canard n'avait besoin

    Si le canard n'avait besoin de personne pour abattre un candidat quel qu'il soit, ses journalistes investigateurs doivent avoir des claques en réserve sur tous les candidats, mais on peut encore supposer d'avoir un second canard qui pousse au crime, le canard enchaîné. Et les intérêts du coup tordu sont ainsi décuplés pour le média en question et le parti qu'il supporte. Je pense au journal le monde.

  • Par Yves3531 - 27/01/2017 - 10:18 - Signaler un abus @ Dedeuche....

    et le mur des cons pour le SAV. Même scénario prévu que pour Sarko; sauf qu'avec Fillon, ils improvisent en urgence... si ils mettent en examen, et l'abattent, ce serait digne des méthodes de la RDA avec presse, police et justice aux ordres pour éliminer toute opposition dangereuse pour le système.

  • Par jc0206 - 27/01/2017 - 10:18 - Signaler un abus Mon favori ....

    Le binôme Jouyet - Macron. Jouyet a tout à fait la tête de l'emploi et Macron est sa seule chance de continuer à se gaver en qualité de conseiller à l'Elysée.

  • Par john mac lane - 27/01/2017 - 10:33 - Signaler un abus Analyse logique. La source vient des DADS.

    Les chiffres sont précis et sur plusieurs années...La source ne peut venir que de la lecture des DADS. (résumé obligatoire des salaires donné à l'administration chaque année par les employeurs). C'est donc des gouvernementaux qui manipulent et de gauche (Canard rose-rouge). Des personnes de droite auraient choisi attlantico ou Valeurs actuelles. Bercy est l'évidence...Macron ou proche Macron est l'analyse logique. C'est lui le gagnant a ce jeu....Il a plus de relais d'opinion de journalistes bobos qui le suivent et cette meute ne demande qu'a être lâchée.

  • Par kanard - 27/01/2017 - 10:42 - Signaler un abus Et Wauquiez l'arriviste ?

    Je suis surpris que vous l'ayez oublié ... Il est pret à tout celui-la poussé par son égo pour parvenir au sommet ... et il l'a déjà démontré

  • Par pierre de robion - 27/01/2017 - 10:43 - Signaler un abus Mon mot sur Face book d'hier 8h45!

    "A propos de l'affaire Fillon, qui est à l'origine des fuites particulièrement bien orchestrées et opportunément dévoilées à la veille de la sortie d'un livre sur Macron "Dans l'enfer de Bercy", écrit par les deux journalistes Marion L'Hour et Frédéric Says? Certes il y a des gens de tout bord bien placés à tous les échelons de l'administration. Alors? de quelle sensibilité sont les informateurs du "canard"? Si ce n'est pas une basse vengeance de postulants évincés, à qui le crime pourrait-il profiter? A tout le monde, aussi bien au FN, qu'au PS, qu'au... candidat "d'en marche" Ca promet pour la suite!" Ceci dit Ganesha, je ne sais si vous êtes pro Marine ou Méluche, et je m'en fiche, mais je pense que chacun a bien quelque chose à se faire pardonner! Alors "que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre" (Jean 8-7)! ,

  • Par cloette - 27/01/2017 - 10:46 - Signaler un abus les arapèdes

    l'oligarchie sc po qui donne les journalistes et les politiques . C'est malsain .

  • Par chamouton - 27/01/2017 - 10:49 - Signaler un abus Bercy

    On sait comment fonctionne le Canard Enchaîné. Les acteurs politiques et économiques s'en servent pour régler leurs comptes. Avec la victoire prévisible de Hamon, les proches de Hollande vont se reporter sur Macron, et vont tout faire pour que leur champion en herbe soit au second tour en mai prochain. Il suffisait de voir la tête d'enterrement de Michel Sapin sur LCP pour comprendre que Bercy n'est pas étranger à cette tentative de déstabilisation du candidat de la Droite. Or Bercy, c'est Hollande, Jouyet, Macron, Sapin et les autres. On compare cette médisance à celle que Chaban avec sa déclaration d'impôts. A l'époque c'est Giscard, alors Ministre des finances, qui avait donné ces informations erronées au "Canard Enchaîné", contraignant Chaban à la démission. Pour Fillon, il n'arriveront pas à leurs fins car il est le seul candidat crédible dans un contexte national et international très perturbé. Les Français le savent et ne se laisseront pas troubler par la machine infernale qui utilise Macron comme vitrine médiatique. La date de sortie de la calomnie et l'angle d'attaque (la probité de Fillon) sont les signatures d'un règlement de compte qui n'honorent pas leurs auteurs.

  • Par Georges GIRARD - 27/01/2017 - 10:55 - Signaler un abus Partie de boules.... puantes !

    Quel que soit celui ou celle qui a lancé, via le Canard Enchaîné, cette boule puante, il ou elle endosse le costume de travail d'une "pute" ! Tout est bien choisi : La cible, le moment, le doute (beaucoup de conditionnels ne sont pas une preuve)... Et les médias de transformer ces conditionnels en indicatifs au cas où le bon peuple ferait la différence entre "il semblerait que" et " voilà la vérité". Mais le bon peuple n'est pas très doué en conjugaison. Georges Girard

  • Par D'AMATO - 27/01/2017 - 11:09 - Signaler un abus Il faudrait que tous les vieux AFFREUX disparaissent...

    Henri GUAINO est un patriote pas un traître comme tous les autres gavés par 40 ans de politicardie. Il ferait un bon président s'il arrivait à contrôler son émotivité qui le fait HYPER-RÉAGIR au plus profond de lui. Il y a aussi d'autres vrais patriotes (plus petits )dont on ne parle pas: notamment le G.al Tauzin, Mr. Asselineau , qui sont assurément des Hommes Honnêtes , de valeur et patriotes.....ainsi q' un ou deux autres plus connus (DUPONT-AIGNAN)..... Le seul vrai problème ce sont les FRANCAIS qui prennent pour argent comptant toutes les promesses démagogiques qu'on nous a servi depuis MAI 1968 et qui votent comme des FOUS DECEREBRES contre leurs propres intérets....Un bon début ce serait qu'ils arrêtent de reluquer dans l'assiette vu voisin....CA FINIRA PAR LES TUER !!!!!

  • Par cloette - 27/01/2017 - 11:10 - Signaler un abus Qui a lancé la boule puante ?

    ha ha ,on le devine aisément , ce sont des professionnels de la com qui se servent d'algorithmes , au service de tel ou tel prétendant au pouvoir .Mais ils négligent le facteur humain, celui qui justement fait échouer la machine .

  • Par zouk - 27/01/2017 - 11:16 - Signaler un abus Fr.Fillon

    Cette attaque venue du Canard Enchainé dont chacun sait les convictions et le goût pour les boules puantes n'est peut être que la première d'autres attaques venant de divers horizons. Pour ma part, je continue de croire à l'honnêteté foncière de Fr. Fillon, par ailleurs sa longue expérience politique rend invraisemblable qu'il ait pu céder à cette facilité, malheureusement si fréquente chez tant de nos parlementaires. Je crains que la presse n'ait ni le sens des nuances entre le conditionnel et l'affirmation ni l'honnêteté de mettre en doute comme elle le devrait cette attaque du Canard Enchaîné

  • Par vangog - 27/01/2017 - 11:37 - Signaler un abus Et si c'était un coup tordu des Davosiens?

    Étaient présents tous les partisans du mondialisme bêtifiant, anti-rechauffistes, anti-russes et dilutionnistes acharnés, les Jacques Attali, Edwige Chevrière (BFM-TV), Sylvie Kaufmann (Le Monde), Fabien Zamora (AFP), adorateur de Soros, et qui retweete toutes ses fatwas contre ceux qui s'opposent à la mondialisation dilutionniste et immigrationniste (dernière en date: Theresa May). Le Monde, Libération, AFP, cela ne vous dit rien?...Tous ceux-là n'ont aucun intérêt à deux candidats pro-réchauffement russe et pro-économies, car Rothschild (Le Monde) perdrait ses deux milliards d'intérêts par an (pas tout de suite, mais à terme...). Et Soros est un habitué des coups électoraux tordus...souvenez-vous des machines électorales américaines trafiquées pour faire gagner la bécasse Clinton! Raté pour ce coup-là!

  • Par vangog - 27/01/2017 - 11:58 - Signaler un abus Erratum (et tant pis pour la Maghrébine!)

    Rothschild-Drahi, c'est Libération et Le Monde, c'est Bergé-Niel-Pigasse, tous des immigrationnistes-dilutionnistes sans scrupules, et très favorables à ce que les subventions à la presse gauchiste et la dette restent à ce niveau...Macron est leur toutou!

  • Par arnaudfff - 27/01/2017 - 12:05 - Signaler un abus Bizarre

    Il y a une chose assez sidérante dans cette histoire , c'est que l'interéssée Mme penelope Fillon directement mise en cause reste totalement muette ! Pour une avocate de formation c'est assez surprenant. Certes elle est discrète mais ce silence ajoute aux doutes que tout a chacun avons sur la réalité d'un véritable travail.

  • Par vangog - 27/01/2017 - 12:44 - Signaler un abus François Fillon l'a avoué...

    "Elle faisait le résumé de la presse pour moi!"...ce qu'il oublie de dire, c'est que ce résumé de presse est réalisé, dans toutes les assemblées, par des "petites mains" qui survolent toute la presse pour en réaliser le condensé politique. Peut-être Pénélope recevait-elle, comme moi, ce résumé par mail et en faisait-elle, le soir au dîner, un clafoutis à son député de mari?...

  • Par Ex abrupto - 27/01/2017 - 12:53 - Signaler un abus Macron bien sur...

    Et si on s’en tient aux règles de base des enquetes policière: ”mobile, moyens et opportunité”, le jeune Macron/En Marche coche toutes les cases!!!

  • Par Anguerrand - 27/01/2017 - 14:30 - Signaler un abus Et la présomption d'innocence dans tous ça ?

    C'est pire qu'un attentat, qu'un meurtre ou une catastrophe nucléaire. Les journalistes de gauche et les gogos qui s'y laissent prendre ou de mauvaise foi fonce dans les affirmations d'un journal connu pour son " impartialité gauchiste" . Si vous regardez les infos en continues les journaux ne parlent plus QUE de ça. Pas un petit événement dans le monde entier à relater, pas de nouvelles des plaintes contre Hollande ou le FN. Heureusement que la charmante Pénélope est la sinon les journaux seraient totalement vides d'infos.

  • Par Jean-Benoist - 27/01/2017 - 15:15 - Signaler un abus Le cabinet noir de l Élysee

    Marche a plein régime pour degommer Fillon et donner un boulevard a Macron.. Curieusement, le parquet a la solde du pouvoir diligente une enquête en même temps que la parution de l'article du canard.. Jai la nausée

  • Par Alain07 - 27/01/2017 - 15:41 - Signaler un abus Vous oubliez le principal.

    Il y a une personne en France qui à en se moment le contrôle total sur les médias grâce à l'état d'urgence : Manu la tremblotte. Sa porte parole, Meliane Loubna, ex-Femen, rompue au combat politique montre sa détermination guerrière. Il n'est pas étonnant qu'il cible donc les pointures qui sont les plus dangereuses. Fillon ne sera pas le seul, viendra le tour le Macron puis de MLP. Il n'y a qu'une solution pour déjouer ses plans, c'est d'aller voter pour HAMON, en symétrie de la primaire de droite. Même vainqueur des primaires, Benoît n'est pas sûr d'être en état de concourir. Manu ne lâchera rien.

  • Par Ganesha - 27/01/2017 - 16:04 - Signaler un abus Offre de service de Lobbying

    En ce qui concerne mon texte publié à 9h19, j'ai mis un certain temps pour comprendre en quoi consiste exactement cette mystérieuse société ''2F Conseil''. En fait, il s'agit pour François Fillon d'une offre de service de ''Lobbying'' ! Activité parfaitement immorale, pratiquée en contournant la loi (délai de onze jours) et une énorme sous-déclaration des revenus. Je pense que l'élection présidentielle n'est pas la recherche d'un candidat pur et honnête, je ne suis pas non plus intéressé par les détails des programmes. Ce que je recherche avant tout c'est quelqu'un qui dispose encore d'un minimum d'indépendance envers les milliardaires, l'oligarchie financière, les ''deux cent familles'' qui nous gouvernent. Et là, François Fillon est carrément ''tout nu'' ! Oui, il est un simple mercenaire, un domestique, payé ''au noir'' ! En ce qui concerne Marine Le Pen, le point positif, c'est le climat de haine et de panique que la possibilité de son élection suscite dans tout le ''système'' et l'ensemble des médias !

  • Par Jean-Benoist - 27/01/2017 - 16:58 - Signaler un abus Le fabinet nour de l Élysee

    A peut etre frappé pour laisser un boulevard a Macron, L'illusionniste

  • Par A M A - 27/01/2017 - 17:26 - Signaler un abus Comment Fillon a t'il pu se

    Comment Fillon a t'il pu se fourvoyer dans cette galère! C'est tellement énorme que cela parait incroyable. La présomption d'innocence peut lui être accordée jusqu'à plus ample informé.ce qui ne devrait pas changer les votes en sa faveur. Ce monde politique est tout à fait suprenant, fait de naivté et coups en vache.

  • Par Flamel - 27/01/2017 - 18:27 - Signaler un abus Un coup monté par de stupides apprentis-sorciers

    Il est clair que le bénéficiaire de ce coup tordu ne peut être, dans un premier temps, que Macron. Je n'imagine pas cependant qu'il puisse en être à l'origine. Pour moi, c'est simplement l'idée irréfléchie des journalistes du Canard, qui ont voulu éjecter Fillon du 1er tour au profit du seul candidat éligible (Macron) qui soit susceptible de préserver la subvention annuelle d'Etat de 500.000 euros de leur journal, ainsi que le généreux abattement fiscal de plus de 7.000 euros dont jouissent les journalistes. Malheureusement, comme le pressent Roland Hureaux dans l'article, tout cela risque bien de tourner tout autrement. La grande masse de l'électorat Fillon va se reporter sur Marine Le Pen dans des proportions dont les sondeurs n'ont encore aucune idée, pour 4 raisons : dépit de s'être fait voler la victoire annoncée de Fillon ; refus de repartir pour 5 ans de socialisme (Macron ne pourra effacer d'où il vient) ; prise de conscience de la politique pro-migratoire de Macron (cf son discours à Berlin), encore très méconnue aujourd'hui des électeurs ; rejet de la politique ultra-libérale, qui n'a plus le vent en poupe en Europe.

  • Par Kukenhoff - 27/01/2017 - 18:28 - Signaler un abus Bien vu Jean-Benoist,Alain07,Cloette, Zouk et quelques autres...

    Je me réjouis de la lucidité de tous ces contributeurs qui ne s'en laissent pas compter. Ma conviction s'en trouve renforcée. Ce sera Fillon pour moi, quoiqu'il advienne.

  • Par jurgio - 27/01/2017 - 20:54 - Signaler un abus Comment de méchantes plaisanteries de potache

    peuvent ainsi tenter d'influer sur des élections ? Il faut être en France, pour le constater. Fillon n'est ni plus ni moins un profiteur des statuts bâclés de l'Administration. Tout le monde fait de même, sauf les socialauds qui, par habitude, savent depuis toujours tricher dans l'ombre ou ont, au ,pire, la ressource de « gommer » leurs turpitudes. L'infantilité d'un grande partie de l'électorat (Hamon, possible vainqueur des primaires !) incite à la manipulation. On voudrait nous remettre la Gauche au pouvoir du pays qu'on ne s'y prendrait pas autrement, misant que le petit mitron battrait Marine ! Les vers (les Verts aussi...) n'abandonnent jamais un cadavre...

  • Par Yves3531 - 27/01/2017 - 22:23 - Signaler un abus Leur scénario initial pour torpiller la droite ...

    etait soit faire monter artificiellement un pre- retraité considéré comme inoffensif, soit tirer au dernier moment sur une des nombreuses casseroles accrochées à Sarkozy avec les juges du mur des cons et faire passer Macron dans le dernier virage. Patatras, Filon arrive, on monte en catastrophe en épingle une mini casserole et on va mettre les fameux juges à contribution, c'est gros, mais avec une presse complice aux ordres ça peut passer...

  • Par Citoyen Ordinaire - 27/01/2017 - 23:23 - Signaler un abus Les amis de Macron...

    Font le Job pour le Fillon Bashing du moment...pour nous vendre leur petit protégé qu'ils pourront mieux manipuler que Fillon, plus ouvert à l'ouverture à la Russie et fermé à priori à l'Islamisme dur contrairement au serviteur zélé Macron, voir sa soumission affichée à Mme Merkel.

  • Par sphynx17 - 28/01/2017 - 01:53 - Signaler un abus La taupe, pour des éléments prescrits en droit du travail,

    a pris de gros risques, car Fillon sera implacable. N’ayons pas peur des mots, à trois mois des élections, cet évènement s’assimile à une tentative de coup d’état. La campagne, n’est pas un terrain de jeux pour voyous. C’est le seul moment, en 5 ans, où les citoyens peuvent s’exprimer, élections locales mises à part. François Fillon, homme honnête, n’est pas la seule victime : c’est tout le peuple de droite qui pourrait être floué et le pays tout entier, s’il est privé de dispositions urgentes indispensables et de bon sens. C’est bel et bien une atteinte au fonctionnement des institutions républicaines et les coupables, devraient être recherchés, découverts et punis à hauteur de la gravité des faits. La Cour de Justice de la République n’aurait-elle pas son mot à dire, puisqu’il s’agit d’un présidentiable ? Dans un pays civilisé, l’avenir ne se joue pas aux dés, mais honnêtement ; on y veille beaucoup mieux dans le domaine du sport où l’avenir de tout un peuple n’est pas engagé.

  • Par Rosiale - 28/01/2017 - 05:59 - Signaler un abus Candidature alternative

    Je garde pour moi mes convictions sur l'identité de la source du Canard. Si FF tient le cap qq temps et reprend du poil de la bête, tant mieux, mais le chemin sera ardu. Peut être faut il d'ores et déjà envisager une autre candidature et je ne vois guère que Mme Lagarde qui pourrait battre ET Macron ET Le Pen. Elle a le respect de beaucoup, l'expérience, la stature internationale, elle saurait aussi faire face à Trump. Elle pourrait se présenter en candidate hors parti et je pense que beaucoup aux LR la soutiendrait. J'espère que qq'un va le lui murmurer à l'oreille.

  • Par vangog - 28/01/2017 - 09:39 - Signaler un abus @sphynx17 Coupables d'avoir révélé la vérité?

    Envoyés au goulag de la pensée unique, comme dans les très vieilles dictatures socialistes?...alllons! Allons!

  • Par cloette - 28/01/2017 - 12:04 - Signaler un abus Mme Lagarde

    a des casseroles et ne candidatera pas ou sera battue, et pour Fillon c'est cuit,et Macron ,je n'y crois pas si bien entouré de Kouchner, de Ségolène Royal et de tout le staff des milliardaires bien connus que plus personne ne peut voir en peinture ( Bergé, Soros et tous les autres)

  • Par Eric ADAM CVD - 28/01/2017 - 13:00 - Signaler un abus Ce qui devait arriver ... arriva!

    A quoi bon se préoccuper des origines du CRIME? Tous les Citoyens "intelligents" et un tant soit peu au fait des intrigues politicardes, savaient que ce genre de boule puante allait éclater et que, comme toujours à Droite, il n'y avait pas à regarder du côté gauche pour apercevoir les snipers! Non, non! "ILS" sont bien dans le giron du côté droit de la Secte au pouvoir depuis plus de 45 ans! À la gauche de la droite du centre de ce SYSTÈME Sectaire et anti-démocratique, pervers et qui doit disparaître rapidement. Et lorsque les TRAÎTRES montrent l’impie, les idiots regardes Pénélope! Mais le sage regarde "BAYROU"! Bon, c'est plus clair pour vous maintenant? Le prochain "MAÎTRE ESCLAVAGISTE FRANÇAIS" est : MACRON! par la volonté du TRUBLION François BAYROU, le TRAÎTRE PERMANENT! Mais ne vous y trompez pas, Ce "gugusse" ne fait que rendre la monnaie de sa pièce à l'UMPS! n'est-il pas le premier à avoir dit la vérité? depuis 1981! Il devait être exécuté... "IL" s'est relevé! "IL" est bien là, et sera Monsieur NUISANCE pour le SYSTÈME! Mais ce n'est pas la NATION ni la DÉMOCRATIE qui en profitera, mais le NOM (NWO en Amère-Loque!) Pauvre PEUPLE!

  • Par Benvoyons - 28/01/2017 - 14:14 - Signaler un abus Un peu de Juridique

    https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/

  • Par l'enclume - 28/01/2017 - 14:52 - Signaler un abus Profil bas van gogo

    vangog - 28/01/2017 - 09:39 - Ne faites pas le mariole, actuellement 2/3 des indemnités de Marine Le Pen et de son père, sont retenus par les autorités de Bruxelles, afin de récupérer ce qui a été illégalement versés aux attachés parlementaires des élus F.Haine, alors que la plupart bossaient pour le parti à Paris. D'ailleurs, vous avez pu remarquer que le Menhir, n'a pas enfoncé Fillon.

  • Par Arthur75015 - 28/01/2017 - 14:54 - Signaler un abus Des coupables bien connus

    Les forces mondialistes, droits-de-l'hommisme et immigrationistes qui ne rêvent que de l'effacement de la nation française : les Hollande, Macron, Minc, Attali, Lazard, Rothschild, Bergé, Niel, Pigasse, Soros, et bien sûr donc toute la franc-maçonnerie obsessionnellement anti-française et anti-catholique. Ils tremblent devant les précédents Brexit / May et Trump. Les peuples ne leur obéissent plus alors pour eux plus que jamais tous les moyens sont permis.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Hureaux

Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.

Il est l'auteur de La grande démolition : La France cassée par les réformes ainsi que de L'actualité du Gaullisme, Les hauteurs béantes de l'Europe, Les nouveaux féodaux, Gnose et gnostiques des origines à nos jours.

Voir la bio en entier

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€